Comme une balle

Publié le par Ben Labarthozic

Un petit post rapide, écrit dans l’urgence, sous la semonce de nouvelles tombant comme à gravelotte. D’abord, le Big Boss qui décide de rappeler auprès de lui Cisco. Le problème, c’est qu’il n’a pas pris le bon et a ramené le pilier de bar préféré des Trois Obus dans son escarcelle. Je ne vais pas vous la jouer Moscato, j’étais encore très petit quand Francis était président de Paname. D’ailleurs, j’avais 4 ans quand il embrassait la pelouse du Par cet vu que mes premières images footbalistiques remontent à Luis mystifiant le gardien brésilien au maracana… n’empêche, il paraît qu’une page d’histoire se tourne… peu avant le débarquement de Borelli, le PSG végétait dans le ventre mou. Entre temps, Canal et d’autres ont mis un paquet de pognon sur la table pour, grosso mordo, finir… en milieu de tableau. On souhaite en tout cas que les parisiens lui rendent le plus beau des hommages : une première victoire à domicile. Mais si les joueurs suivent l’exemple des Sévillans et vu que Roro a plus l’air concerné par le match de rugby que celui de football, c’est pas gagné…

 

(si Jospin avait été président... d'un club de foot)

En parlant de rrrrrruby, une news qui vient de tomber : le match sera avancé à 19h00. Comme quoi, les dirigeants de la Ligue savent ne pas être des abrutis jusqu’au bout. Car quand on y réfléchit, il était aussi incongru de jouer une journée de championnat le soir d’un quart de finale de coupe du monde de rugby que de faire jouer l’équipe hôte de cette même coupe à Cardiff… la petite histoire ne dit pas (encore) si les funérailles de Borelli sont programmés le même jour que ceux de l’équipe de Laporte. Une chose est sûre : le noir sera de mise (j’ai décidé de faire du Duluc)…
 
 
Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article