Remise de peines

Publié le par Ben Labarthozic

J’aurais pu appeler cela « remise des diplômes » mais l’OM est un rare club parvenant à récolter plus de lignes sur un casier judiciaires que sur un palmarès. Pour un club qui se targue d’être le « premier partout », il faudra bien leur ajouter ce titre de gloire…

Ribery-fete-biere.jpg

  
(à la santé pour Ribéry... La Santé pour RLD)

Aujourd’hui donc, on va enfin connaître les sanctions requises contre les acteurs de la nouvelle farce marseillaise. A l’heure où l’on peut se prendre deux ans à l’ombre pour avoir volé un parapluie dans une caisse, on est fébriles à l’idée de savoir combien peut se prendre les dirigeants d’un club qui ont arrosé grosso merdo 22 millions à droite et à gauche. Bien entendu, il est peu probable que le président en question ait été au courant de ce qui se passait dans ce club, ce qui donne une bonne idée de son niveau de compétence. L’histoire ne dit pas si lors de ces repas bien arrosés pour négocier des transactions de joueurs, Denis Gautier-Savagnac et François Chérèque étaient présents à la table des négociations ce soir-là mais les juges devraient peut-être creuser dans ce sens. En tout cas, cela sent méchamment le sapin pour la carrière de Courbis. Une forme de crépuscule pour l’émission phare de RMC et un violent coup d’arrêt pour le club du gros Nicollin… mais qui sait ? Peut-être tout ceci se terminera par un gigantesque non-lieu. N’empêche, en ce qui concerne le PSG, et sachant que l’OM a encore six autres affaires en cours, on s’attardera un peu plus sur le cas du transfert de Cana. Le cas a déjà été traité mille fois ici mais on note une affaire d’abus de biens sociaux dans lequel le joueur et son père seront appelés à comparaître. Pour ceux qui auraient oublié, le fantôche Blayo s’était à l’époque déclaré surpris de la détermination de la famille Albanaise de se barrer dans le sud de la France. Décrypté, cela signifie que gros bras et barre à mine étaient à l’œuvre pour faciliter les choses. Alors, pour tout supporter du PSG auquel un opposant marseillais déclarerait fièrement : « vé, je ne comprendgs pas commengue vous avé laissé partir Ssana », vous aurez le droit de lui répondre que si lui-même était en capacité de le comprendre, il comprendrait également que sa vitrine à trophées est en zircon. Celle du tribunal du coin en revanche, est en or massif…
 
 
Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

fio 17/10/2007 15:18

2 ans pour Courbis, tremble pérpère tremble ...Comment justifier que la mère de Roni était salariée du club ? Ca va pas etre facile !!!D'une manière plus générale c'est triste mais c'est normal :On est obligé "d'arroser" les gens pour faire venir des stars et l'exemple de la mère de Roni en est un ... Du coup en étant "clean" on arrive à faire venir : Digard, Traoré ... Bref faut savoir ce qu'on veut pour le football francais !!!!

Tedik 17/10/2007 14:26

LOL LOL LOL =o)Deux ans ferme pour le père Courbis!!!10 mois avec sursis pour RLD, 200000€ d'amende

Tedik 17/10/2007 12:35

Eh eh eh, j'avoue que je suis curieux de connaître le résultat de l'audience!