L’oignon et le citron

Publié le par Ben Labarthozic

Ce soir, les bleus jouent contre les jaunes. Ca sera sans notre Landro dans les buts. Pour peu que Frey fasse un bon match, et l’on pourra considérer que France-Marco fût la dernière partie de Micka disputée avec le maillot frappé du coq. Raymond a beau nous rassurer avec une hiérarchie bien établie, celle-ci n’a été véritablement vérifiée que lorsque Babar était dans les cages… En tout état de cause, il faudra que Domenech les ait suffisamment bien accrochées pour pouvoir faire face à la pression populaire qui ne tardera pas à bouter le parisien loin de l’équipe de France.
 
Une équipe de France qui va jouer ce soir pour la gloire, ou presque. On sait déjà que cette équipe sera reversée dans un chapeau de seconde zone et n’aura pas droit au privilège de la tête de série. Pour une équipe qui squatte le top 5 de meilleures équipes mondiales depuis des années et qui a fini trois fois finalistes d’une compétition internationale depuis 10 ans, cela donne une idée assez claire des cintrées qui font office d’organisateurs à la FIFA… 

domenech-psg.jpg
 
(pourquoi Domenech est le dernier sélectionneur à encore convoquer des joueurs du PSG...)

Mais foin de l’équipe de France pour laquelle, en fait, l’actualité nous emmerde un petit peu. Non, nous, ce qu’on veut, c’est du sang, de la polémique et des larmes, c’est pour ça qu’on supporte le PSG. Des larmes, on aurait aimé que le Cebolla, alias l’Oignon en fasse pleurer un peu plus sur l’aile gauche du parc des princes. Las, la Gouïne et nos dirigeants ont décidé de refiler le bébé argentin au Benfica. C’est dommage à plus d’un titre. Déjà quand on sait la polémique et l’attente qu’avait fait naître l’arrivée des deux supposés prodiges urugayens. Ensuite parce que le Cristian Rodriguez en question semblait s’inscrire parfaitement dans la politique sportive prônée par le Kaïser : joueur à fort poentiel et potentielle grosse plus-value. Enfin, et surtout parce que le Cristian, c’était pas vraiment un peintre mais plutôt du calibre de ceux qui peuvent provoquer une torsion de la couille droite à des Bonnart… Alors ? Alors, il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer celui qui allume la lumière au stade de la Luz et qui se charge visiblement aussi de l’éteindre.

sochauxpsg-parizinzin.jpg
 
(courtesy from PARIZINZIN)

Malheureusement, nos dirigeants, dans leur immense envie de nous faire toujours un peu plus rire, n’auront pas réussi à expulser Mariolito sur le même mode. Du coup, il se murmure que le joueur pourrait rester jusqu’à la fin de la saison ! Dingue ! Comme ça, il sera libre de tout contrat avec un passeport français… ! Peut-être que lorsque l’OL l’aura récupéré, on pourra se mettre en tête de récupérer Cleber Anderson… histoire de continuer au rayon des gros coups… N’empêche, dimanche, Mario retrouve son pote Chapron. Celui-là même qui avait vu sa notoriété grandir dans toute la province en « appliquant » le règlement et en sifflant deux pénalties pour tirage de maillot sur le même homme… Une occasion unique d’apprécier la constance et les progrès effectués par Tony dans le maniement du sifflet. Le dimanche aura été précédé d’un sulfureux Marseille-Metz au vélodrome. Peu de chances de voir un péno sifflé pour tirage de maillot ce soir-là. En revanche, ça devrait être un grand match. En effet, Gerets le qualifie de « demi-finale de ligue des champions ». Il doit confondre avec la coupe de la ligue. Ca en dit en tout cas plus que bien des pages d’un roman de Jean-Jacques Eydelie sur le standing de ce « grand d’europe »….
 
 
Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Fernandez mais pas Luis 22/11/2007 13:20

Ba pour Frey ça c'est moyen passé d'après ce que j'ai vu aux infos. Moi je parie que c'est un coup des sbires à Gronigo qui lui ont mis la pression histoire de tracer une voie royale à Mandanda :pSinon pour l'Oignon, quel beau gachis. Surtout qu'on sait maintenant que Rothen est clairement plus efficace dans l'axe qu'à gauche...Résultat même si on recrute à droite avec Gouffran (je le sens pas trop ce joueur je sais pas pourquoi), à gauche c'est à nouveau le désert de Gobi.Dire que des gars doivent être payés à plein temps pour assurer la "cellule recrutement". Z'ont pas compris le sens de "cellule" les actionnaires amerloques et ils y ont foutu une bande d'aliénés uhuh.