Un homme, un vrai

Publié le par Ben Labarthozic

Pour ceux qui avaient encore des doutes, qu’ils soient rassurés, notre président est sévèrement burné et a décidé d’utiliser du Tonyglandil® tous les matins avant d’aller bosser. Car au rayon des doutes, on n’en a de moins en moins quant au fait que le Gouffre ne viendra pas à Paname au mercato. Cayzac n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour déclarer qu’il « ne voulait plus vraiment voir le joueur venir au club ». Bien sûr, cela peut sonner aigri version « je donne le change » mais je crois qu’il n’en est rien. Déjà à l’époque, le Kaïzer avait clairement signifié que Pedretti n’était pas vraiment le bienvenu après son volte-face marseillais et la déconfiture qui s’en suivit… Cayzac veut des joueurs qui veulent porter haut les couleurs rouge et bleu, on ne saurait lui en tenir grief. Tant pis pour Gouffran donc.


Tonyglandil
envoyé par yanoshrim



Au chapitre mercato, on sait désormais que Ziani ne viendra pas non plus. A PSB, on pleure cette triste nouvelle (je précise l’ironie…) et prions la Bonne Mère qu’un ailier droit accepte encore de venir dans la capitale… mais Dieu qu’il est bon de voir l’ensemble des journaleux et brise-nougats s’affoler déjà sur l’absence de recrutement parisienne. On est déjà le 2 janvier, bientôt le 3 et Paris n’a pas bougé ! La vérité, que je tiens pour acquise, c’est qu’il s’est passé quelque chose à Geoffroy-Guichard. Alors que Paname aurait pu sombrer corps et âme ou presque, on a pu passer l’hiver au tiède. Cela n’a l’air de rien mais cela change tout de fond en comble pour ces analystes de bas étage. Cela offre au moins le luxe aux dirigeants parisiens de ne pas conclure d’affaires douteuses dans l’urgence. On le sait, les bases sont là, relativement solides, manquent les deux ou trois joueurs de gros calibre. Dans ce dernier registre, j’avoue que l’optimisme est moins de mise tant on connaît les compétences limitées du club sur la question. En attendant, reste à Paname à éviter le gros pain de Noël à Epinal, à relancer la Bourille et à s’offrir une deuxième victoire consécutive. Celle-ci ne voudrait rien dire mais ferait pisser des lignes aux scribouillards. Néanmoins, une défaite en ferait pisser beaucoup plus… et relancerait la situation d’urgence qui sied si mal à Paris… 

 
Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

GuyCarlier 04/01/2008 23:05

"le match contre Epinal va être déterminant..."Voilà enfin une parole sensée, on verra si Paris à le niveau de la L2. Pour Gouffran c'est amusant de renier quelqu'un qui ne veut plus venir surtout lorsqu'on le suit depuis autant de temps.A part se brosser au Tonyglandid, Cayza devrait chercher à construire un semblant d'équipe.Problème personne ne veut d'un rouge et bleu délavé.

Tedik 03/01/2008 10:13

Ah, enfin un préseident qui n'accepte pas de payer n'importe qui, qui prend en compte la volonté des joueurs de porter le mythique maillot du PSG! Dehors, ceux qui viennent uniquement pour profiter des soirées parisiennes, prendre les pepettes et repartir par la petite porte! Bon, où en sommes nous côté mercato? Gouffran ne viendra pas, Ziani non plus, Fred est en suspens, Tiago est inconcevable, Boumsong va aller à la Lazio, Signorino ne viendra(it) que si Armand s'en allait...bref, c'est calme et honnetement, ça n'est pas pour me déplaire. Comme tu le dis, Ben, il faudrait un ou deux gros joueurs, qui pourraient nous redonner un peu de lustre et surtout remotiver les troupes. Et je suis d'accord, le match de samedi à Epinal va être déterminant...

Ben Labarthhozic 03/01/2008 07:27

Merci pour les voeux Smoothie. Quant à Ziani, les informations contradictoires se succèdent... le pire est donc peut-être à venir...

Smooth 03/01/2008 06:38

Il est vrai que la news sur Ziani ne pouvait pas mieux tomber...Cela aurait été une catastrophe. Et pendant ce temps là on nous fait passer Krupoviesa pour le futur Heinze de l'Ohème.