Leçons de vie

Publié le par Ben Labarthozic

Quand vous jouez contre une équipe de CFA2 qui vous balade et que votre sauveur s’appeler Bernard Merdy, il faut les avoir sacrément accrocher pour se dire que la seconde partie du championnat sera radieuse. Le Kaïzer peut toujours parler de « piqûre de rappel », le dernier match en date contre les dogues lillois couplé à l’indigence dont ont fait preuve les peintres parisiens hier confine au désarroi. La piqûre de rappel en question, on espère que ça ne sera pas un bon coup de seringue dans le dargeot du président quand il s’agira de faire le bilan du mercato et son apport sur l’efficacité de l’équipe… Voilà, le match d’hier fût donc particulièrement mauvais et très très pénible à regarder. Seule satisfaction, nous ne sommes pas aujourd’hui les Carquefous du Roi, c’est déjà pas mal tant on n’a pas besoin de ce genre de péripéties pour passer pour des chèvres… Tout ceci n’est quand même pas complètement neutre, depuis qu’il a marqué, Nanard donne des interviews au Parisien dans lesquelles il compare sans fard son rôle à Paris comme identique à celui du Mak’ à Chelsea… On aurait tant aimé avoir l’original que la copie… Mais bon, Merdy, c’est notre Djibril Cassé à nous, un but équivaut à 4 colonnes de conneries débitées dans les canards qui s’offrent à lui avec complaisance. Ainsi en va-t-il du Djib’ qui ne vient de donner « que » sa 4ème interview au quotidien sportif en une semaine… on a connu le peroxydé moins bavard ces dernières semaines. C’est sans doute la force des grands esprits…

Entre temps, et toujours dans le Parisien, on aura appris à faire un peu plus connaissance avec Everton… Ce dernier nous dit qu’il a « très froid et qu’il est complètement perdu » depuis son arrivée… on savait déjà que le bonhomme était considéré comme un « pari » par le staff parisien, voilà qui va nous rassurer sur ses aptitudes à devenir la star du club. D’ici à ce qu’on ait récupéré le Bébért Banning brésilien…

undefined

("L'Art de la Guerre", par Sun-Tzu Thieriez...)

Voilà donc les animations de ce formidable cirque qu’est la Ligue 1. Un produit à la vitrine déjà méchamment abîmée que ses dirigeants ont carrément décidé de démolir en morcelant ses droits. Bilan des courses, un camouflet tant en termes financiers que d’image. Et pour le cochon payeur, un championnat à suivre sur 3 bouquets en simultané. Bref, non content de ramasser moins de pognon et donc, moins de joueurs, le moustachu Thiriez et sa bande se sont évertués à tuer la poule aux œufs d’or histoire de prendre encore un peu moins dans 4 ans… heureusement, il nous reste que Bernie le Dingue, qui pensait modestement avant la coupe du monde que l’on « aimerait qu’il reste en place », a finalement été dégagé et que les bleus de l’ovalie s’en portent comme un charme. Au tour de notre ministère des sports désormais de traîner son fardeau, rien que ça… En rouge et bleu toujours, c’est ce soir entre les Patriots et les Giants, pour clôturer un WE qui serait parfait pour peu que Djibril se soit Cassé son troisième péroné et que Gakpé ait fini d’éliminer les marseillais. Mais j’imagine qu’on ne peut pas toujours tout avoir…
 

Pour découvrir un nouveau blog: http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

tedik 04/02/2008 13:14

Non mais il fait pitié dans France 2 foot avec ses faux commentaires en direct...Et puis franchement, un gars qui passe aussi facilement de l'hippisme au foot ne peut pas être crédible.Bernard Père, Olivier Rey, Thierry Roland, rendez-nous nos vrais journalistes, qu'on rigole un peu!

Ben Labarthozic 04/02/2008 10:34

T'aimes pas Daniel Lauclair Tedik? Le digne descendant de Bernard Père... c'est vrai que je préfère aussi Dominique Le Glou mais Lauclair, ça reste une référence...

tedik 04/02/2008 09:28

faut dire que Monaco n'a pas aidé; ils étaient vraiment très très faibles... Enfin, paraît-il, parce que j'ai préféré mirer le beau Clermont-Biarritz sur Canal plutôt que de me taper OM-ASM sur la 2 avec Balbir et Lauclair

Djibrill 03/02/2008 22:49

"on ne peut pas toujours tout avoir"...Tu as vu juste...Ou tu as tout faux!!Amicalement