« Je veux onze Landro !»

Publié le par Ben Labarthozic

Aussi populaire que le « pauvre con » de Sarko l’est à la politique, les trouades de Landro ont donc permis de combler les lacunes du peu de manque d’imagination dont sont capables de faire preuve les journaleux de notre pays. Ces déchirades arrivent aussi à point nommé pour nourrir l’analyse des cancres du football voyant au passage l’occasion de remettre en cause la présence en équipe de France d’un joueur du… PSG. Notez bien que le dernier joueur en date ayant subi la même rengaine n’est autre que notre Kakash dont il est inutile de vous rappeler les couleurs qu’il portait à l’époque.

Notez bien également que le portier que tout le monde met en avant n’est autre que l’homologue marseillais et qu’enfin, ce n’est pas le poste 3 qui est visé. Non non non, personne ne remet en cause la présence de Sébastien Frey dans le 11 de Domenech. Peu importe qu’aucun d’entre nous (ou presque) ne voit jamais aucun de ses matchs, ce dernier joue en Italie et pas au PSG, il est donc incontestable. Moi, j’ai vu jouer Frey en équipe de France… je crois que personne ne s’en rappelle déjà plus mais ce soir-là, il faisait grand jour grâce aux projos… Non, en réalité, c’est bien le poste de gardien remplaçant de Coupet qu’il faut filer à Mandanda, avant qu’il ne déboulonne CoupeCoupe mais surtout, surtout, qu’il dégage Landru de la sélection…

undefined

(Micka doit montrer qu'il en a... lui aussi)

Notez enfin, et c’est bien le plus triste, qu’à l’intérieur même de son propre camp, le gardien parisien est pour le moins déstabilisé. Passe encore qu’Alonzo clame son désir de jouer, bien compréhensible. Mais que nos « supporters » se mettent à conspuer un joueur si souvent décisif avec Paname est tout bonnement incompréhensible… Demain, Landru sera titulaire, et c’est très bien. Il ne s’agit pas ici de se rendre coupable du crime d’aveuglement (dû à un projecteur mal placé ?). Tout le monde a bien vu que le gardien n’était pas dans sa forme du moment. Faut-il pour autant oblitérer d’un coup les 10 ans de carrière qui le précèdent ? C’est tellement facile. Plus que tout, c’est bien la réaction du bonhomme qui m’inspire la plus grande confiance. Loin de se débiner, le joueur fait face et a pleinement conscience de la situation. On en connaît d’autres qui, après avoir plombé leur équipe de bout en bout, ont prétexté une fausse blessure en plein match pour sortir du terrain la queue entre les jambes avant de simuler une agression pour pouvoir quitter le navire tel des rats… Ce sont les mêmes qui, après avoir craché sur un arbitre marocain, ont été mis au pinacle par certains au prétexte d’avoir de l’entrejambe (tiens, ce soir-là, il en avait…). Question de classe sans doute. Toujours est-il que Babar s’est retrouvé titulaire au Mondial 2006. Personnellement, cette place de numéro 1 au sortir d’une saison miséreuse ne m’avait pas scandalisée. Le poste de gardien est bien trop particulier pour qu’il se résume à s’arrêter sur deux ou trois boulettes, fussent-elles commises avec le PSG. Bien entendu, ça ne fera pas plaisir aux esprits caricaturaux auxquels les tenants et aboutissants du poste échouent parce que trop complexes. Mais c’est ainsi.

« On veut 11 Alonzo !» demandait le Parc. Ca serait sympa, on aurait de la hargne sur le terrain. Mais avec 11 Landro, on aurait quand même en plus beaucoup plus de talent. N’en déplaise aux pisse-vinaigre…
 

Pour découvrir un nouveau blog: http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pippo 26/02/2008 11:56

Tu fais des émules Bennyhttp://www.planetepsg.com/news-9430-supporters_arno_p_e_casse_toi_pauvre_con.html