En passant par la Lorraine

Publié le par Ben Labarthozic

Accoler le PSG à un déplacement à Nancy aurait été propice à nombre de jeux de mots Carliésien sur la propension de nos joueurs à jouer comme des quiches… Mais comme je n’aime pas Guy Carlier et que je ne prétends nullement avoir son niveau d’humour, je vais tenter de m’en départir pour conserver un air faussement grave (après tout, il parait que tout ceci n’est que du foot). Pour parfaitement finir ce week-end, bien débuté par un but messin en toute fin de match, il serait plus que bienvenue que nous explosions l’AS Nancy Lorraine par 5 buts d’écart avant qu’Alain Perrin n’en fasse de même dans la foulée au vélodrome. Car tenez-le vous pour dit, mon intérim de supporter marseillais n’a vécu que le temps bien infructueux de 90 minutes joués contre les sochaliens. Avec le résultat que l’on sait…

Dans quelques heures donc, Paname remet son engin sur le billot avec un degré de risque maximal accentué par la toujours très probable sanction d’un point en moins à venir au classement. Une sanction que l’attaque en règle du maire de Lens (Delcourt) contre le PSG pour hébergement d’associations illicites ne viendra pas contrecarrer, pour sûr. Le bonhomme (ce Delcourt) se sera donc fait un nom en un temps record au panthéon de la connerie footbalistique. Moi, je sais bien qu’on ne peut interdire l’interdiction des cons et des pleutres mais j’aurais aimé porter plainte contre le RC Lens pour tout ce qu’il en abrite sur son banc. Mais bon, halte-là. Je n’ai rien contre les schtimis, les gens du Nord ni contre personne après tout. Et dans cette époque propre à l’aseptisation, je souhaiterais arrêter de vivre dangereusement au quotidien.

Classement Nombre de matchs restant Points théoriques nécessaires Résultat impératif pour espérer y croire
18ème 7 8 Victoire

Revenons donc à notre déplacement. Suivant notre objectif de 43 points, on le voit, une victoire ne ferait pas tâche. Maintenant, je signerais avec mes trois mains pour un vieux nul des familles. D’autant plus que par le plus grand des malheurs (sic), notre Fantôme ne pourra garnir notre aile droite, en attendant le retour de l’éternel revenant Digard. Ce sera donc Nanard qui se collera le job d’animer ce flanc normalement dévolu à la Souze… Une Souze qui devrait sonner comme l’ultime chef d’œuvre du Rock au sein du club puisque son avenir au sein du club semble plus que menacé. On aurait même entendu Reuzeau (entraîneur de CFA), en dire des vertes et des pas mûres au Kaïzer pour le niveau incommensurablement mauvais d’Everton… celui qui se présentait comme le successeur de Robigneaud… voilà voilà, on nous dit que Paname n’a pas perdu depuis 22 ans chez les Nancéiens. C’est bien ce qui m’inquiète. Pour le reste, Pauleta devrait être aligné, preuve, s’il en était besoin, que La Gouïne aura quand même attendu le dernier cinquième de notre championnat pour comprendre que le portugais était indispensable. Ca fait un peu long pour un entraîneur de standing…

 

Pour découvrir un nouveau blog: http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Pippo 07/04/2008 08:31

Le plus déprimant c'est l'enchainement des faits, un but refusé sur un hors jeu imaginaire (encore un !!!) et un pion à la con...Fait chier en plus ces cons de marseillais qui font un grand match (ça me fait mal au coeur de le dire) mais c'était un très beau match. Bon d'accord en commençant par casser Toulalan et Fred tout de suite ça met dans l'ambiance...Fait chier tiens

Smooth 06/04/2008 22:59

Je suis au fond du trou...Mauvaise fortune et une équipe sans coeur !

Fernandez mais pas Luis 06/04/2008 20:05

Et merde, nouvelle défaite...Me gave d'autant plus que j'y ai crû au vu de la première période de nos brèles préférée.Mais non, rien à faire, on a beau leur gueuler depuis la touche de pas reculer, qu'est-ce qu'ils font, ba ils reculent les cons, résultat, paf ! un pion.Et après qu'est ce qu'ils font ? Ba ils balancent brique sur brique en attendant un miracle. Un beau gachis moi je dis. En attendant on va serrer les fesses vraiment jusqu'au bout cette fois...