Y croire (ou pas)

Publié le par Ben Labarthozic

Toujours aussi fourbus au bout d’un déménagement qui n’en finit plus, je me donne avec joie et délectation à mon labeur du soir. Que serait une journée sans s’auto-flageller avec notre club ? Le problème, c’est que les jours passent mais les informations nous manquent en vue du match de samedi, la nature respectant ainsi scrupuleusement le cycle hebdomadaire du petit supporter : un dimanche d’euphorie (ou de gueule de bois), un lundi à faire les comptes et le reste de la semaine à se les bouffer quand on est en position de reléguables… nous voilà donc réduits à envisager tous les scénarios en écoutant la fine fleur des auditeurs de RMC (et leurs animateurs vedettes) deviser sur qui sucera de la glace dimanche prochain. Au petit jeu des pornostics, la même rengaine revient souvent, à raison, d’une possible défaite lensoise face à l’armada girondine. L’argument massue ? Les bordelais joueront le titre. Outre le fait (ce qui fût fort justement souligné par vous tous dans vos commentaires) que ce cas n’est que très hypothétique, je n’ai encore entendu personne envisager le scénar’ suivant : des lyonnais ronflant menant 2-0 à la mi-temps de leur match en terre bourguignonne quand bordelais et lensois s’escriment autour d’un match nul dans le Nord… dès lors, qu’adviendrait-il de la motivation de Laurent White (NDLR: que les lecteurs de l'Equipe connaissent désormais sous le nom de 'Le Cévénol') et ses hommes à vaincre ? Qu’adviendrait-il dans le même temps de la motivation des sochaliens qui joueront à guichets fermés, dont Erding jure « que le PSG ne gagnera pas ici » ? vous l’aurez compris, samedi, Paname ne jouera pas contre Sochaux. Il jouera contre la France entière. Quand on sait que les gusses ont déjà du mal contre 11 arsouilles, vous imaginez l’ampleur du problème à Bonnal… en fait, au petit jeu des pornosticks, ceux qui sont bien, c’est les Toulousains. Nous avons un pion d’avance sur le reste de la troupe mais eux-aussi, par la grâce de leur goal-average. Et eux reçoivent des valenciennois démobilisés quand nous allons jouer les hommes de Gillot. D’ailleurs, les deux entraîneurs que nous rencontrerons respectivement (Gillot et Casque d’Or) auront sans doute les mêmes raisons de jouer les arbitres, à fortiori quand le Kanak pourrait être celui assis sur le siège chauffant de La Gouïne la saison prochaine. Grosso merdo, le match de samedi ne sera ni une cure ni une sinécure.

(Resident Evil: 11 zombies qui vous laisseront des traces dans le caleçon...)

Ca le sera d’autant moins quand je lis l’interview d’une Bourille hilaire hier dans l’Equipe. « On va se maintenir ». Nous, on aimerait le croire mais bizarrement, on a un peu de mal à lui faire confiance… et quand ce pitre commence à nous raconter que « gagner deux titres sur trois ferait une bonne saison », c'est mort, on perd tout espoir… Ces marioles passés maîtres dans l’art du dilettantisme n’ont donc vraiment pas compris que quoi qu’il arrive, leur saison aura été merdique de bout en bout. Qu’être troisième budget français et jouer deux saisons consécutives pour le maintien relève de la honte la plus absolue. Décidément, Roro fait des émules… Sûr qu’avec un Vahid, un tel laisser-aller n’aurait pas eu sa place dans le vestiaire. En même temps, avec Vahid, on aurait eu le temps d’être déjà deux fois champions et en demi-finale de Ligue des Shampooings. D’ailleurs, le coach va entraîner la Côte d’Ivoire de Didier Drogba. C’est peut-être la chance pour le Greg Louganis version Elephant que je me mette à supporter ses troupes. Mais le plus drôle dans l’histoire, c’est de lire l’entrefilet de l’Equipe à ce sujet (l’arrivée de Vahid, pas ma tendance de supporter…). Le journaliste, sans doute observateur, conclut que ça sera peut-être l’occasion pour las Ivoiriens d’avoir la rigueur qui leur a manqué ces dernières années. On aurait aimé qu’ils fassent le même constat à l’heure où l’on a collé le G.O. Lolo Fournier dans les guibolles de nos peintres gauchers. De dictateur fossoyeur du PSG à entraîneur à poigne, Coach Vahid a sans doute progressé…
 

Pour découvrir un nouveau blog: http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

brahim 18/05/2008 23:39

Le style de moulin n'est pas très académique, c'est vrai mais après 2 années de discours fades et monotones, ce changemeant me fait vraiment du bien.Beaucoups diront qu'on passe d'un extreme à l'autre et c'est vrai mais le shit (caysac) ayant  été un mauvais trip, essayons la cocaine!

Guil 18/05/2008 22:56

Non mais je ne critique pas Moulin ! Je dis juste qu'un club de foot n'est pas une société comme une autre et que les joueurs ne sont pas à gérer comme des salariés classiques.Les idées de Moulin sont peut etre bonnes, et je l'espere fortement (!!!), mais c'est clair qu'il est à l'opposé de Caysac ! Mais comme tu dis, c'est peut etre ce qu'il faut à Paris !

brahim 18/05/2008 22:33

Tu préferais peut-etre caysac et sa com. prozac??? Pour une fois qu'un dirigeant défend le club, on trouve encore le moyen de le critiquer!De quoi avons nous peur? Qu'il se mettent à dos d'autre dirigeants de club? Et alors!!!Dites-moi si je me trompe mais caysac le bisounours qui ne froisse jamais personne n'a pas eu son siege à la lfp! Et comble de l'ironie c'est diouf (la grande gueule) qui l'a obtenue!Je veux dire par là que les bouseux n'aimerons jamais paris,parce complexés,jaloux et tout ce que tu veux.Donc quittes à ce qu'il nous déteste autant que ça soit pour de bonnes raisons et donc leur rentrer dedans!De toutes façons,il n'y a que ça qui paye.

Guil 18/05/2008 20:52

Vous avez lu 'L'Equipe' d'aujourd'hui  ? Moulin et Plessis qui se sont embrouillé car Moulin reprochait à Plessis d'avoir promis une prime à ses joueurs en cas de victoire contre Paris :)Perso, ce Moulin me fait peur... J'ai l'impression qu'il est un peu bourrin sur les bords et je ne suis pas sur que ces methodes soient appropriées pour un club de foot... en particulier Paris

TVnomics 18/05/2008 20:24

ce Michel Moulin quel grand homme !