Si vous en doutiez…

Publié le par Ben Labarthozic

Un pote à moi a discuté récemment de manière impromptue avec Villeneuve. Ce n’est même pas une blague. Oh, ne vous emballez pas, je n’ai aucune révélation à vous faire ici. Le bonhomme lui a donné du « on va faire une grosse équipe », « Makélélé et Thuram vont signer »… Bref, de la bonne tambouille que l’on donne aux supporters comme d’autres donnent du Pal à leurs gamins (ça doit bien exister). Car franchement, plus ça va, plus c’est l’impression diffuse qui se propage dans nos synapses apeurées. La pilule Charlie et tout ce qu’elle colporte d’insupportable est déjà suffisamment dure à digérer au quotidien pour qu’en plus, on se coltine un amateur de seconde zone. Aujourd’hui, on apprend que l’on n’aurait plus « que » 15 patates à injecter dans la machine mercato. Et encore, après l’augmentation de capital. Tout ça laisse rêveur. En même temps, aucune information ne semble crédible à ce jour. La seule qui se confirme, c’est que nos dirigeants, du président au recruteur à l’entraîneur sont tous des gros branques qui se foutent bien de notre gueule. La dernière en date ? On ne serait plus intéressés par Tutu. Et l’on apprend ce dont on se doutait déjà : Villeneuve et Babaze sont pour, Roche et La Gouïne beaucoup moins. En revanche, ce dernier serait à fond pour le Mak’… qui ne semble plus intéressé par notre proposition. Du grand n’importe quoi une nouvelle fois. Certes, on sait jamais, début juillet, le PSG disposera p’têt’ bien de l’effectif le plus rutilant de notre Ligue 1. P’têt même bien que certains abrutis continueront de les foutre dans le trio de tête du sondage en carton de début de saison de l’Equipe (en réalité, ce sondage donnera 1.Lyon 2.Bordeaux 3.OM, nos congénères ayant autant d’imagination que de vision). Peut-être aussi, toutefois, que notre recrutement sera aussi médiocre (et même pire) que celui de la saison passée. Et dans ce cas, la question du sondage ne se posera plus…

(Charlie-Charlot et sa liste de joueurs secrète...)

Mais comment diable nos gusses font-ils leur équipe ? Quelle est leur stratégie ? Oups, j’ai dit un gros mot. Kaïzer s’est violemment planté mais il avait au moins le mérite d’avoir une ligne directrice. De là où je suis, je ne vois rien pointer. Ce qui semble gros comme une niche de labrador en revanche, c’est que Paulo est toujours aussi vindicatif dans ses choix. On se rappelle que ce dernier se contentait d’opiner du chef face à sa hiérarchie, il faut croire que les habitudes n’ont pas tant changé au PSG. Tout ceci est en tout cas confondant de médiocrité. Ce n’est pas tant que je veuille du sensationnalisme. Très franchement, les « grosses » recrues (NDLR : je ne parle pas de Gallardo et d’Hakan Yakin) de Paname, ça fait une donze que j’y crois plus du tout. Tel saint Thomas, j’ai fini de juger le talent par celui que je vois sur le terrain. Avec Paris, j’ai même fini par me satisfaire d’un mec qui se contente d’aligner plus de 5 bornes et 3 accélérations dans un match. Un tacle en plus et c’est Byzance… Je ne vous parle même pas des possibles de départs de ZoomZoom, la Digue et des autres qu’on ne manquera pas de nous annoncer dans les prochains jours. Il semble quasi certain que nous démarrerons la nouvelle saison avec une nouvelle charnière défensive. Qu’elle ait pour nom Sakho-Bourillon ou Basa-Thuram va finir par n’avoir qu’une importance toute relative. Et de toute façon, ça sera plus sûrement Sakho-la Bourille alors…

(PSB: les mots qui choquent, les images qui ont du poids...)

Encore une fois, une fois de plus, je suis contraint et forcé de voir dans la nomination de Charlie-Charlot un coup monté version Lolo Ferrari sur les genoux de PPDA. A tout prendre, je préférerais que cela me dépasse. Car si dans la tête de Babaze, tout ce qui passe à l’heure actuelle est réellement planifié, il y a de quoi être très inquiet. En fait, ça fait déjà bien longtemps qu’on l’est. Et moi, je regrette déjà Kaïzac, sans doute bientôt Merdy… le Kaïzer n’a pas réussi grand-chose lors de son passage mais il laisse derrière lui une tribune Borelli qui remplacera la vilaine tribune présidentielle. Double avantage. D’abord celui de la mémoire. Ensuite, celui de voir enfin l’incongruité qui veut que tout un stade siffle l’annonce de la tribune latérale dans laquelle vont s’asseoir les huiles du club. Des huiles bien graisseuses et indigestes pour l’année à venir. On peut prendre les paris mais à mon avis, pour Charlie, Borreli, c’est une marque de pneus qui fait de jolis calendriers. Il faudrait lui demander, juste pour vérifier.

 

PS : je pourrais bien vous dire que ce soir, on va se qualifier et que les Lakers vont se faire éliminer mais connaissant mon sens des pronostics et mon goût pour la poisse, les supporters des bleus et des Celtics pourraient m’en vouloir…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

leginolaperdu 17/06/2008 21:52

1-0 pour l italie avec un joueur de moins. aucunes occaz.ca sent le paté tout ca ! Ben tu disais avant l'euro et apres la saison merdique que l on sait que la france serait un rayon de soleil.... no comment si une p'tite remarque la seule consolation c est qu il n y a aucuns parisiens dans cette equipe de france... mediocre ! :-(