Classement Big Ben

Publié le par Ben Labarthozic

Faute de temps, je vous livre tout chaud le nouveau classement anglais labellisé Benito. Où l’on constate que Paname pénètre avec brio et comme dans du beurre dans la ventre mou du classement… où l’on découvre que le seul objectif (in)avouable de cette fin de saison consistera à finir devant l’ennemi marseillais puisque, tout comme les 91% des lecteurs de l’Equipe, je pense réalistement que la Ligue des Champions est un vœu pieu, et puisque la Coupe de France semble également devenir un objectif compliqué (i.e. selon Lacombe, toutes les différences se gomment sur un match et puis en plus, il devrait aligner Mendy d’entrée, on peut se demander s’il n’aime pas multiplier les avatars…) le voici, le voilà donc :

    Points Matchs Joués
1 Lyon 20 29
2 Bordeaux 11 29
3 Lille OSC 6 30
4 Auxerre 5 30
5 Lens 0 30
6 Le Mans 0 30
7 Rennes -1 30
8 Marseille -1 30
9 Monaco -2 29
10 Paris Saint-Germain -2 30
11 Nice -3 30
12 Saint-Etienne -5 30
13 Nancy -7 30
14 Sochaux -9 29
15 Toulouse FC -10 30
16 Nantes -11 30
17 Troyes AC -17 30
18 Metz -19 30
19 Ajaccio  -21 30
20 Strasbourg -25 30

Je m’excuse par avance (je pense à Jer C…) à ceux qui verraient dans l’orientation éditoriale du blog une déviance vers un anti-marseillisme primaire plutôt qu’une célébration pro-parisienne mais vous aurez noté, tout comme moi, que l’un n’est pas totalement antinomique à l’autre, que d’autre part, je ne serais pas totalement dans mon rôle en réfrénant mes ardeurs et qu'enfin, les deux camps respectifs m’ont plutôt penché dans un sens que dans l’autre ces derniers temps. Et quand en plus, « l’arbitre nous a vraiment enflé » dixit Julien Sablé (dont il pourra tenir les mêmes propos à l’égard de son coéquipier Diawara…) après que j’eus éteint mon poste sur la prise de cannes ribérienne dans sa surface à la 60ème minute de jeu, je ne peux y voir qu’un signe du destin (ou une réplication de ce que l’on peut voir chaque semaine au vél’).

 

 (Un martyr à Paris...)

On me parlera alors des fautes qui s’équilibrent en fin de saison. Et j’y vois là aussi un signe du destin. Les trois prochaines années devraient théoriquement nous réserver quantité de matchs à 11 contre 10, pléthore de buts et une brouette infernale de mains involontaire sifflée contre nous. Car soyons raisonnables deux minutes, après avoir battu le record de cartons rouges, s’être cogné 2 mois de suspension de banc pour Vahid et un monceau de pénalties pour des ballons venant à la main (Pichot, Mendy et encore Pichot pour n’en citer que quelques uns…), la roue devrait bien finir par tourner… 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/autcf87827895ed2bc9854333789821149

 

 

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article