En avoir… ou pas

Publié le par Ben Labarthozic

Ne croyez pas que je sois un dingue de cyclisme mais il faut bien reconnaître que l’actualité est parfois bien faite. Alors qu’un bal des faux-culs vient de s’achever, le gang des tape-culs s’apprête à laisser place à une bande de mangeurs de soupe de tortue pour un mois de fête (sic). Et la fête en question est bien partie puisque l’on apprend ce matin que les connexions Internet seront fermées pour les journalistes occidentaux. Je ne tiens pas à faire de ce blog un forum de propagande ni même un prétoire politique mais il est tout de même citoyen de noter qu’après ne pas avoir daigné se rendre présent aux finales de coupe de France des footeux, ni à celles des rubipèdes et encore moins sur une étape des danseuses sous stéroïdes, notre président sera par contre de la délégation pour l’ouverture des JO. Dans le même temps, son homologue Berlusconi ne fera pas le voyage, prétextant une chaleur accablante pour l’occasion. Histoire de compléter ce joyeux trio, l’affaire Nanard s’est conclue par un non-recours et un jackpot pour l’ex-président marseillais. Finalement, sports et politiques peuvent faire bon ménage…


("putain Daniel, là, on a fait une connerie...")

Que ceux qui ne voient pas là de rapport avec notre club se détrompent illico toutefois. C’est qu’une certaine banderole bravée un peu trop haut et trop bêtement n’a pas eu le droit aux honneurs de la censure. Car hier, nous avons appris qu’une autre décision symbolico-politique d’importance avait courageusement été prise. Le PSG serait bien exclu de la coupe de la ligue. Encore heureux. Je commençais à douter que la morale puisse reprendre ses droits. Givré Mortel était pourtant bien sorti de ses gonds en entendant le verdict de conciliation du CNSOF : « un match à huis clos contre une réintégration de Paname ». « C’était écrit » nous indiquait fièrement ce vieux cochon. Et bien ce qui l’était tout autant, c’est qu’Escalettes et sa bande n’auraient pas assez d’entrejambe pour ne pas suivre l’injonction de Thiriez (remember le désormais fameux « nous sommes tous des Chti’s ») ou encore la volonté de ceux qui avaient été reçus à l’Elysée. Dans l’histoire, on se dit que Laporte (Bernard…) doit être en vacances. Le recul, la prise de conscience que ce type de banderole n’était finalement que l’apanage de ce que l’on voit trop souvent dans les stades et qui n’était pas la priorité exclusive des parisiens n’y auront rien fait. Il n’était pas possible d’aller deux fois à l’encontre de la vox populi après avoir déjà maintenu Domenech en poste. Le coup eut été trop rude. Et puis l’absence du PSG de la coupe de la ligue, recordman (de loin) du nombre de succès dans la compétition, laissera peut-être une chance à des clubs comme l’OM de glaner un titre… de notre côté, on se contentera de suivre les performances des sang-et-or en souhaitant que Givré rôtisse ses Belgas dans l’enfer de la Ligue 2 un petit moment.

Et de mon côté à moi, je m’apprête à me réaffubler de mon costume de caliméro qui donne bon dos à certains. Le titre de l’Equipe de ce matin est assez éloquent : « Pas Briand ». Ou comment se saisir de l’affaire du joueur rennais pour mettre en exergue les pratiques « délictueuses » dans la république des joueurs. Au cœur du drame ? Paname bien sûr, dont le club breton en a plein le dos. La belle affaire. Le quotidien sportif, toujours aussi prompt à faire des jeux de mots pourris qu’à cogner sur le club de la capitale s’est donc arrêté sur un problème qui concerne en réalité la totalité des clubs de Ligue 1. Et puis, soyons sérieux. Entre un Briand à 9 patates ou un Kezman pour le tiers, où est la question ? C’est peut-être Recep, dans son dernier commentaire, qui nous apporte la bonne nouvelle. Parce qu’en ce nous concerne, le match n’a pas lieu d’être. Et de constater avec étrangeté que La Gouïne serait réticent à la venue d’un joueur qu’il désirait pourtant quand il était encore à Rennes. Ceci tendrait alors à démontrer une chose et peut-être même deux. D’abord qu’il ne faut définitivement pas filer les clés de la bagnole au Breton, mais ça, on le savait déjà. D’autre part, on peut vraiment se demander si la Gouïne n’en croquerait pas sur le transfert de certains lascars pour souhaiter leur venue à des prix totalement téstostéronés. De la morale au sport, il n’y a souvent qu’un pas. Mais ça aussi, on le savait déjà.

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

OM 03/08/2008 16:07

meilleure ambiance de france dans votre cuvette de chiotte !!!??? Vaut mieux etre sourd que d'entendre ca . Faites vraiment pitié

OM 03/08/2008 16:04

guignol de parisiens vous faites pitié . On va encore vous ecraser cette année . FORZA OM

Genco22000 :0023: 01/08/2008 16:03

Très intéressant ton blog, vraiment sympa !

Pippo 31/07/2008 12:28

C'est clair que le recrutement n'est pas mal mais je pense aussi que la venue d'un renfort en attaque est indispensable, en défense je crois assez en sakho avec la bourille en doublure je verrai d'un très bon oeil la venue d'un défenseur polyvalent D/G/C pour pallier les trous en défense centrale et concurrencer Céara sur le flan droit qui reste un point faible défensivement

Guil 30/07/2008 19:26

Je rebondis sur les propos de Fernandez mais pas Luiz : le recrutement n'est pas degueu pour le moment, faut être honnete. Mais pour l'attaquant et le défenseur qu'il manque, ils attendent quoi nos dirigeants favoris ?! Il ne reste que 10 jours avant le début du championnat et si on recrute les mecs fin aout, on aura déjà 4 valises au mois de septembre ! On se prend quand même Monaco et bordeaux lors des deux 1eres journées et c'est pas nos Sakho et Hoarau qui peuvent nous offrir toutes les garanties !