Comme une évidence

Publié le par Ben Labarthozic

Ca y est, en ce jour où nos amis marseillais reprennent le chemin de l’abreuvoir, le suspense insoutenable a été levé à la suite de l’annonce des bleus par Raymond. L’opinion et RMC avaient déjà largement préparé le terrain, à s’esbaudir devant les arabesques de Ben Arfa sous le maillot marseillais, que plus personne ne s’inquiète, le petit Hatem en sera. Son alter-ego Nazeri n’en est point, pour cause de blessure mais de toute façon, plus personne n’en a rien à lustrer depuis que le morveu a franchi le rubicon. Nazeri ? Il était pas si doué que ça finalement. Faut dire, j’avais envisagé, dans une sorte de préscience venue de l’au-delà, le raz-de-marée et la déferlante médiatique que susciteraient trois passement de jambes du bonhomme à l’OM mais j’escompterais qu’il faudrait quand même attendre le mois de septembre pour que la machine se mette en branle. Que nenni. En même temps, 4 tours sur lui-même et une passe en retrait du petit copain de Golovin cartonnaient déjà le falzar d’Anigo alors vous pensez que des passes aveugles et des feintes en pagaille… ouais, c’est vrai, je l’admets, j’étais un tantinet énervé à devoir souffrir Larqué et ses auditeurs au volant de ma 206 sous le cagnard parisien. Larqué, l’homme qui vole au secours de la victoire… Jean-Mimi qui, dans son air inimitable interpellait la foule sur les ondes : « et pourtant, Ben Arfa, il valait pas pipette il y a deux mois hein… ? ». L’air de dire (pour ceux qui n’auraient pas compris) que Raymond était un con doublé d’un naze. Moi, le meilleur ami de Rolland Courbis, je l’avais pourtant entendu commenté la liste des 23 au lendemain d’un match amical au cours duquel il n’avait eu de cesse de tailladé le même Ben Arfa. Et à l’écouter parler, il n’avait pas l’air trop scandalisé par les choix de Domenech, trop occupé qu’il était à démolir en bonne et due forme le parisien Landru… Et vas-y que l’analyse était hachement poussée : « Ben Arfa a fait en 90 minutes ce qu’il n’arrivait à faire que pendant 45 avec l’OL »… Ceux qui étaient au parc quand Ben Arfa nous avaient fait l’amour avec l’OL étaient déjà mieux informés… Alors, moi, je pose la question et interpelle mes ouailles à moi : Larqué, il y a deux mois, il était déjà aussi con ?

(Largués Foot: un maximum de conneries en un minimum de temps...)

Et puisqu’on parle des gardiens, on pourrait aussi passer un peu de temps sur Mandanda mais on va éviter de se caler la turbine avec ces combines. Déjà parce que le bonhomme est relativement sympa et que sa place n’est pas vraiment usurpée. N’empêche, Mandanda, c’est le seul homme à se prendre 4 pions dans un match mais à moissonné un 7 pour sa performance dans les canards. On imagine ce que cela aurait été autrement... Je vous passe le but casquette qu’il se prend contre les rouge et les noirs. Là aussi, je tenterai de laisser ma mauvaise foi au vestiaire, le bougre n’est pas vraiment à blâmer mais quand même, j’en pose une autre de question : si Landru se prend le même but, Carlier a déjà son pamphlet tout trouvé… Mais là, la question ne se pose pas, Carlier, il était déjà aussi con il y a deux mois…

Pour ne pas dépareiller dans le décor, Villeneuve a fait sa sortie médiatique mensuelle. A l’image de ses recrues, le brave Charlie est affable et débonnaire à souhait. « Quand on entre sur le terrain, c’est pour gagner… ». Ca, c’est de la rupture… On comprend mieux la saison dernière en imaginant un Kaïzer entrant dans le vestiaire, remonté comme un coucou et asséner à ses joueurs : « Ce soir, on va se prendre une grosse branlée et faire rire la France entière. Et Mika, n’oublie de nous faire ta spéciale… ». Le PSG est un cirque, et les présidents qui se suivent les meilleurs Monsieur Loyal qui soient. Et comme Charlie aime à renouer avec l’esprit PSG, il y va de sa vanne (Denize, si tu nous lis…) en nous racontant qu’après avoir croisé des flics, ces derniers l’ont laissé filé après avoir constaté son rang, en n’oubliant pas de leur bâtir un grande équipe. Villeneuve de conclure (dans le texte) : « Voilà, et on se barre. Formidable ! ». J’ai peur de commencer à mieux comprendre comment le type a fait des miracles pour faire venir des joueurs à 10 barres de salaires…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

bolo 21/08/2008 18:50

Je rentre de vacances, j'avais de la lecture en retard...Et donc pendant mes vacances, dans un closer de ma meuf, j'ai pu lire un super article disant que Golovin se tapait dorénavant le fils Noah après la p'tite tapette.Vous êtes content de le savoir hein ouai !

Ben Labarthozic 13/08/2008 22:18

Incroyable Tedik en effet! Même les ratés sont magnifiés... je croyais au départ que c'était Ferreri, c'est encore pire...

tedik 13/08/2008 22:01

Y'a du touchage de zizi en ce moment sur direct8, qui passe le match. La moindre passe latérale d'un marseillais et c'est l'extase!

Genco22000 :0023: 13/08/2008 21:28

Un édito très sympa; ce jour !En frande forme !

Guil 13/08/2008 20:11

Mon avis sur le Larqué a changé lors de la coupe du monde 2002, en Corée...Je vous resitue le truc : la France a perdu 1-0 contre le Sénégal et fait un vieux 0-0 contre l'Uruguay. On se retrouve donc face au Danemark, mené 1-0.... Le Larqué se met alors à descendre en flamme le pauvre Candela car il abandonne sa défense pour apporter du poids en attaque, à la manière d'un Yepes nantais qui offre une égalisation magique dans les arrêts de jeu... Candela donc, se fait allumer comme jamais par le Larqué, car il a l'outrecuidance de se battre pour sortir la France de la merde !!! C'etait le seul, lors de ce match, à se sortir les doigts du fion pour tenter de sauver qque chose ! Larqué, lui, voulait jouer la sécurité pour pas prendre le 2nd pion... Non mais sans dec, mené 1-0 lors du dernier match de poule, et connaissant la situation de l'équipe dans la poule, faut quand même tenter le tout pour le tout non ??Bref, le Mandanda merite sa place, au même titre que son equivalent lyonnais. Mais pour en revenir aux notes de notre quotidien sportif préféré (...... en même temps, y'en n'a pas d'autres.....), on sait tous maintenant que leurs journaleux-verreux sont aussi objectifs et impartiaux que moi je suis supporter inconditionnel de l'OM....Allez, rassurez-vous, si l'OM flambe contre Bergen ca voudra dire qu'on se marrera bien entre septembre et décembre pendant la phase de poule : souvenez-vous le Marseille-Liverpool de l'année derniere... que du bonheur !