Une vie (presque) ordinaire

Publié le par Ben Labarthozic

Chers vous, je viens à vous dans une période de relative accalmie. Mon actualité quotidienne (chargée), combinée à celle du PSG (beaucoup moins chargée) a grandement contribué à mon calme plus que relatif en ces lieux. C’est que Paname, quand son président a décidé de ne pas faire de sortie hebdomadaire, quand son coach ne sort pas des sentiers battus (l’a-t-il jamais fait ?), quand ses joueurs ont un discours bien calibré et qu’en plus, le score du match de la veille joue aussi la carte de la parité, n’entraînant pas ainsi le club dans une chute aussi tragique qu’inexorable. Paris, dans ce cas, semble alors presque redevenir un club ordinaire. Bien sûr, on pourra toujours gloser sur notre nouvelle recrue qui, après trois jours passés au camp des loges se voit déjà tiquailler le boutiquier lyonnais d’ici deux ans dans la course au titre suprême. Mais nous, qui sommes là depuis un peu plus longtemps que le concombre masqué, savons bien ces dires ne résistent pas aux 14 dernières années passées sans accrocher de titre de champion de France. Dans ce contexte, il faut bien avouer que les raisons de sortir les grenades et d’acidifier sa plume ne sont pas légion. En gros, on se tripatouille déjà la nouille sur les terrains de Ligue 1, ça sera bientôt aussi le cas en dehors…



(vu par ailleurs… pour ceux qui se lasseraient de PSB, d’autres blogs iconoclastes existent donc…)

Bien entendu, je pourrais me résoudre à tirer une cible facile, Gronigo qui nous répète dans une nouvelle interview à l’équipe qu’il « a changé ». Un José qui nous affirme depuis deux ans, tous les trois mois, qu’on le voit moins, qu’il s’est mis en retrait et tout et tout mais dont le discours auto-branlatoire (quel pléonasme) sur le « bon travail qu’il a effectué au sein de l’OM ces dernières années » masque difficilement le besoin d’exister du guignol. Est-ce l’été maussade qui peine à me sortir de ma torpeur ? Même cela ne suffirait pas à me pousser pour écrire un papelard. On ne peut toutefois pas résister au jeu de l’intrus quand on relève dans l’entretien en question, qu’à propos de Diouf et de leur bonne entente, Anigo déclare que « Pape est intelligent » et que lui-même « n’est pas trop con »…  dont acte.

Reste donc notre club et son actualité saccadée. Makélélé pourrait être rappeler en équipe de France ? Mouais. Luyindula serait courtisé par des clubs anglais mais… nos dirigeants ne semblent pas vouloir le lâcher. Voilà qui commence à devenir plus intéressant. Conscient que (jusqu’à nouvel ordre), notre équipe serait amenée à jouer 4 compétitions dans la saison, il n’est pas complètement déconnant de vouloir garder une doublure pour chacun des joueurs composant notre attaque. C’est en l’occurrence une vraie nouveauté. En attendant que nos résultats m’enflamment (ou me douchent) et me sortent de cet ennui relatif, on comptera sur tous les Dalmat et Rothen de la terre pour animer le PSB.

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Ben Labarthozic 29/08/2008 18:12

Guil, c'est promis, je demande un congés aussi sabbatique que sympathique à mon employeur et me consacre à temps plein à ce blog ;) merci pour tes suggestions, j'en prends note. Jérôme Touboul

Guil 29/08/2008 17:55

T'en fais pas tedik, on va en chier mais ça va passer, crois moi :)

tedik 29/08/2008 14:36

ge au sort de la C3 qui nous envoie chez les turcs de Kayzerispor...pourquoi je le sens pas, ce truc???

Guil 29/08/2008 08:20

Pourtant, y'en a des sujets de débats sur Paris ...Faire un debrief du match de Sochaux, la rumeur Boumsong, la rumeur disant que nos dirigeants ne veulent finalement plus recruter car ils considèrent Sakho, 18 ans, capable de tenir une saison à son poste, etc etcEnfin bon, ce ne sont que des idées, je ne veux pas paraitre désagreable !

Clément 29/08/2008 07:04

En même temps, on aurait du deviner avant:je veux dire, un supporter parisien capable d'écrire un blog... pfiouuu, il faut au moins que ses deux parents soient énarques!!!