Le cœur des hommes

Publié le par Ben Labarthozic

Nous voilà rendus à quelques encablures de ce qui sera une journée décisive pour la saison du PSG et plus généralement, pour l’ensemble de ses supporters… non, je ne parle pas ici du point rendu par les instances de la Ligue aux agneaux du PSG et de l’OM… un point qui, au vu des comptes finales, rendra plus service aux marseillais qu’à nous-mêmes (au point de regretter cette décision ?). Non, j’évoque ici les demi-finales de Coupe de France. Ces demies qui pourraient faire basculer la saison de Paname du rêve à l’annus horribilis… remarquez bien qu’au vu des résultats en championnat, on est déjà dans l’annus. Ne reste donc qu’une victoire marseillaise et une défaite en terre nantaise pour récupérer l’horribilis… parce que franchement, le simple fait de voir une équipe olympienne dont le rendement au milieu de terrain, hormis Gribéry, est grandement dépendant de la présence ou non du fougueux Cana, fait déjà mal là où le soleil ne brille pas… ce dernier nous avait déjà planté un pion lors de notre confrontation, il ne resterait plus qu’il qualifie les Marseillais en finale. Une finale que nous devons absolument atteindre, ce qui ne devrait pas poser trop de difficultés étant donné que « seulement » Popol et Kaloutou sont absents… mais comme il n’y a pas de problème et que des solutions, Paulo César et Panpan devraient logiquement suppléer les deux précités… c’est bon, tout va bien. Le portugais n’est qu’un monstre d’efficacité en coupe de France, quant à la Bonaventure, ce n’est que le joueur le plus performant actuellement à Paris… bon, en face, Guillon sera peut-être absent également… est-ce un bonne nouvelle ? pas franchement quand on connaît le niveau du joueur nantais, entre le médiocre et le franchement mauvais…


 


(le duel entre Pauleta et Guillon n'aura donc pas lieu...)


Bref, nous naviguerons donc à vue cette après-midi pour commencer ce que l’on n’espère pas être un calvaire à partir de 17h00 pour observer les performances d’une défense rennaise décimée face aux 14 joueurs marseillais… (c’est Bolony qui le dit, alors…) et l’on attendra encore plus fébrilement l’entrée des 10 parisiens à la beaujoire (j’anticipe l’exclusion à venir de la part du corps arbitral : c’est pas moi qui le dit, c’est guy…). On aurait aimé voir Rodriguez et Buéno, non pas que je sois un grand fan mais puisqu’on déplore blessés et suspendus, c’était peut-être le moment… bons matchs, il faut y croire, toujours, c’est à ça qu’on reconnaît les hommes, les rêveurs aussi d’ailleurs, et même les naïfs, voire les supporters du P
SG

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc98543337898211496

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

vero 27/04/2006 11:27

l'important reste donc que l'équipe soit meilleure que le guichet ...!! :)

vero 27/04/2006 10:24

tant que l'équipe est plus performante que le guichet ... :)! 

Fio 21/04/2006 07:51

C'est clair, vive Pierre Michel !!! Bon ben en tant qu'abonné Boubou je pourrais aller chercher ma place (pourquoi j'ai pas pris la formule "Championnat + coupe" le PSG étant une équipe de Coupe je le sais pourtant !) mardi 25 aprés midi ... ça m'arrange pas ça ;-)

Tonton Iron 21/04/2006 00:28

PAAAAAAAAAAAAULETA!

Jean-Ma-raï 20/04/2006 17:08

17 secondes de jeu : OM 1 - Rennes 0... et dire que le Stade Rennais réalise là la meilleure saison de son histoire !!! Je quitterais bien la première chaîne (qui pour changer retransmet les Olympiens, en alternance avec M6...) pour la deuxième mais je ne me fais décidément pas du tout à "l'humour" de l'équipe des chiffres et des lettres. Seule consolation à ce stade là de la journée : Miss Provence a une culotte de cheval et ne sera sûrement pas élue Miss France ; elle finira peut-être par épouser Christian Jeanpierre...