Le cœur des hommes

Publié le par Ben Labarthozic

Les cons parlent trop, c’est d’ailleurs comme ça qu’on les reconnaît. Et à ce titre, la journée aura été riche en émotions. Non pas que tous ceux qui se soient exprimés à la grande tribune du foot soient des abrutis (loin de là en fait) mais si certaines vérités sont toujours bonnes à dire, d’autres âneries mériteraient d’être à jamais oublié dans l’oblivion du crâne de José Anigo. Et pourtant, ce dernier n’a même pas participé à la fête des déclarations à l’emporte-pièce.

 

La journée avait bien commencée, tout feu tout flamme, avec le gros RLD. On ne sait si ce dernier avait ses tongs aux pieds au moment de parler mais il a quand même avoué qu’il était déçu du recrutement de l’OM. Qu’à la place des décideurs, il aurait pris Gourcuff plutôt que Ben Arfa. Bah voyons… RLD, vous savez, c’est celui qui tentait de perdre ses kilos de graisse en frites en sautillant au milieu du terrain après le seul titre glané par son club : une victoire homérique en Intertoto… pour les plus exigeants d’entre vous, RLD, c’est aussi qui se targuait d’avoir réussi un « coup de génie » (oui monsieur) en réunissant sous le même étendard Bernard Tapie et Pierre Dubiton. Bref, vous l’aurez compris, Dreyfus est aussi bon en foot que Tapie est fort pour incarner le commissaire Valence. Tant qu’on y est, quitte à se faire plaiz’, le petit Robert aurait dû ajouter qu’à la place d’Anigo et con-sorts, il aurait chippé Cristiano Ronaldo à Manchester il y a trois ans ou encore qu’il avait prédit la progression fulgurante d’Ibisevic en Bundesliga. On se demande juste pourquoi le président marseillais, au nez si creux, n’a pas céder pour la vente de Valbuena pour un paquet de roubles… en parlant de nez creux, il doit souvent s’en mettre dans le pif le Robert pour débiter autant de conneries. A moins qu’il soit passé au Lexomil dans l’intervalle…



(les grandes années Dreyfusiennes...) 


La journée s’est sagement poursuivie avec Zizou. Zidane, l’homme qui fait deux couvs du groupe Amaury (l’Equipe et le Parisien) mais qui n’a rien à dire. Il a plein d’avis mais préfère les garder pour lui. Sauf pour Roro et Petit. Ces deux derniers seraient en réalité des fiantes. Et Rothen n’aurait jamais contacté ZZ… pour le coup, on est quand même un peu tenté de le croire…

 

Enfin, on aura lu que CoupeCoupe aura « dégainé » sur Benzéma. Pour ma part, je trouve la sortie du Greg plutôt sympathique. Après tout, Coupet ne fait que raconter ce que les lecteurs de PSB ont compris depuis longtemps. Benz’ est un gros joueur avec un gros melon. Il n’y avait donc pas Ben Arfa le méchant versus Karim le gentil… Dieu qu’il est ardu de ne pas vivre en noir et blanc.

 

Enfin, aujourd’hui, c’est quand même 3 ans et demi de tôle pour un supporter qui aurait « prétendument » balancé un fauteuil sur un policier mais la justice espagnole n’en a pas la preuve pour autant. Par les temps qui courent, on se dit que si Santos avait été diagnostiqué à la crèche, on aurait pu déceler en lui son comportement violent. Avant de le fondre en zonzon dès l’âge de douze ans, histoire de lui refroidir un peu le ciboulot… Plus sérieusement, si les supporters de foot ne sont pas des lumières (à fortiori quand ils ont choisi de supporter l’OM), je suis pas bien certain que le fait de porter une matraque et un badge confère à l’intelligence la plus suprême dans le cas présent… nos amis de la bleusaille ayant l’air particulièrement zélés ce soir là... Prochain épisode mardi prochain au vélodrome, on est quand même un peu content que ça ne se passe pas au Parc. Pour une fois…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article