A.A.

Publié le par Ben Labarthozic

Pour tous ceux qui se demandent pourquoi PSB, blog traitant au demeurant du PSG, passe parfois plus de temps à parler des Marseillais, la tenue du Dakar en… Patagonie arrive à point nommé pour les occuper un bon moment… Tout ça pour dire qu’en 2009 aussi, on attend des olympiens qu’ils soient à la hauteur pour se viander un max histoire de provoquer dérapages incontrôlés et autres galéjades dont eux seuls ont le secret.



("putain, y a plus rien à boire...")
 

Pour le moment, l’actualité chaude tient dans l’épaisseur d’un sandwich SNCF du mercato où l’on se demande si le vieux Larsson succèdera à Samassa dans les rangs marseillais. Etant donné les calembours nés à la suite du transfert de Maké à Paname (ah, le fameux Papy St Germain…), on attend de voir ce qui se dit sur la maison de retraite basée à la Commanderie. En même temps, il paraît que Bergougnoux serait aussi pisté, alors… en ce qui nous concerne, l’encéphalogramme reste plat. Et pourtant. J’ai ouï dire sur les ondes que Portsmouth serait très intéressé par le jeune Sidney Govou. Pour cela, il serait même prêt à allonger la somme astronomique de… 3 millions d’euros. Bon, on veut bien croire qu’Aulas ne lâcherait pas son joueur à un concurrent direct pour une somme inférieure à celle de Kezman. On se doute aussi que le salaire du joueur suffirait à payer celui d’Edel pour les trois prochaines années. Mais quand même, la vraie bonne recrue, ça serait elle. Exit définitivement les problèmes de notre aile droite. La possibilité de former un nombre conséquent de combinaisons. Voire même, l’option Govou jouable sur l’aile gauche, c’est dire. Mais surtout, on imagine déjà la vitesse avec laquelle le duo Séssegnon-Gouvou serait capable de lever le coude pour démarrer une succursale des alcooliques anonymes dans le XVIème. Ajouté à l’humour de la Giule, la morosité du vestiaire parisien serait définitivement hermétique aux airs de triste sire de La Gouïne. On peut même envisager que Colleu décroche un sourire (si si, en lui tirant les cheveux suffisamment fort, ça doit pouvoir marcher…). Un Séssegnon qui, à défaut de décrocher le titre UNFP du mois de décembre, a obtenu un quatrième enfant : Sessmar de son prénom. On ne connaît pas les prénoms des trois autres mais s’ils doivent tous commencer par le patronyme de leur père, il doit y avoir du sport chez le Béninois.

 

Enfin, 2009, c’est aussi ma gueule sur le live de PES 2009, en version PS3, gamertag : labartozic. Pour ceux qui en veulent encore plus que le blog… (ça doit bien exister…).

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article