Douce France

Publié le par Ben Labarthozic

Chers lecteurs, adorateurs, plaisanteries sur pattes et autres amuseurs publics, Mister Labarthozic est de retour et, preuve de son dévouement sans faille, il vous donne de ses nouvelles dès son retour. Mais puisque je ne m’appelle guère Marcello, je consens de repasser à la première personne pour arrêter de m’adresser à moi-même en des termes seigneuriaux…

Voilà, j’ai donc franchi allégrement le pas de la ripaille et des pastas pour revenir à celui de la tête de veaux, pour passer de Berlusconi à Chichi d’une foulée légère… parti que j’étais en constatant dans l’avion, au détour d’un « Pauleta reste à Paname » (le panard), un entrefilet qui indiquait que Guy Drut était amnistié au nom de la loi « Douillet »… il n’y a donc pas que dans le foot qu’Italiens et Marseillais, je voulais dire Français pardon se retrouvent… N’y voyez pas quelconque attaque politique ici, il n’en est rien…Juste le besoin de faire le lien et de souligner que si la France n’est pas amoureuse de ses politiques, elle n’est en rien un pays de sport… ah, voilà mes grigous que je vous en apprends de belles ! c’est que durant mon séjour, mon hôtel m’offrait TV5 Monde et donc « la chance » de suivre les pérégrinations de Raymond et ses sbires, la chance également d’écouter les commentaires destructeurs de Thierry Rouston qui ne se mouche pas avec le coude quand il s’agit de discuter la cohérence des choix du sélectionneur… en voilà un qu’on brûlera volontiers au bûcher si la France venait à gagner la timballe… parce qu’en termes de publics (on y vient), rarement j’ai pu assister à un tel niveau de débilité dans un stade de foot. De ce côté, le France-Mexique de samedi dernier est à ranger au niveau du match Grosjean-Nadal du Rolland Garros 2005 (on aurait pourtant dû y voir un indice : soutenir Grosjean dans un match de tennis est assez révélateur du niveau de connaissance de nos compatriotes en matières de sport…).


 (Seb: "je joue vraiment comme une vache espagnole...")

Inutile effectivement de revenir sur la performance des bleus, si ce n’est que ma mauvaise foi a ses limites (si, si…) et force est de constater que Grigribéry représente un plus. Et à l’heure où tout le monde se demande qui doit lui céder sa place dans le 11, personne n’ose (encore ?) soulever la question de Zizou dans les 11… entendons-nous bien. Je veux encore croire, comme tout le monde, que le lascar sera au niveau le jour J mais je pense également que pour une coupe du monde, un physique à 100% est indispensable, quelque soit le joueur en question. Prions seulement pour que la machine soit encore en chauffage et qu’elle sera prête pour le 13 juin. Mais à ceux qui me disent que le gars ne fera pas tous les matchs et sera préservé, je réponds « garde ! ». Car hormis l’éventuel 3ème match de poule contre le Togo, tous les matchs devraient être importants et l’époque Bernt Schuster est à mon sens, n’en déplaisent aux romantiques, à peu près révolue…

Mais j’étais parti sur le public ! ah oui… ce cher public du stade de France, rempli de footix et de lalanistes… et des sifflets pour Dhorasoo parce que « hé, il est nul le machin », et des « Ribéry, Ribéry » en veux-tu en voilà parce que « hé, le mec y joue à marseille et il a été 15 fois homme du mois au classement de canal… », des « et un et deux et trois… » et des « ola » en pagaille pour conclure par des vibrants « Coupet, Coupet… » à me fendre le palpitant… non parce que vraiment, j’ai beau être un pro-Coupecoupe, il n’y a à peu près qu’en France que l’on voit un public sifflet sa nation… c’est vrai me direz-vous, c’est aussi un peu comme ça qu’on jeté Desailly comme un malpropre bien qu’il n’ait été « qu’un des plus grands défenseurs de tous les temps » (il ne s’agit pas d’un jugement de valeur mais d’une réalité tangible…), qu’on a conspué 6*7 au prétexte qu’il se posait en faux contre l’esclavage Kanak (le fou !) et que même Zizou (et oui…) a été sifflé un soir d’un pathétique France-République Tchèque…

 

(échange de mauvais procédés: "bon, on vous donne Didier, vous nous donnez Claudio... la saison prochaine, on vous file Franky contre Robert Huth...")

Voilà, c’était un cri du cœur de reprise. Pas de mention du PSG puisqu’apparemment, rien ne s’est produit en mon absence mais qu’il faut bien parler de foot… ah si, quand même, Julien Benneteau, que j’aimais bien s’est déclaré supporter de l’OM… jusque là, c’est juste une tare mais à la question concernant son niveau de déception sur la saison écoulée, il s’est fendu, tout guilleret d’un « pas mal, on finit devant le PSG et on a gagné la coupe aux grandes oreilles, nous… ». Merde, ce type est amnésique et risque à tout moment d’oublier de taper dans la balle…. Oublier un mois plus tard une finale de coupe de France et ne pas se rappeler les billets versés aux joueurs moscovites, on n’est pas en Italie mec, même si on a tapé le « grand Milan AC »…par contre, cela pourrait le devenir et Benneteau risque de rester longtemps amnésique puisque « the Tinkerman » Ranieri s’approche à grands pas de la cannebière… ne reste plus que Courbis (un autre blanc bonnet…) pour jouer au meccano avec Anigo… à eux-trois, ils pourraient retaper la 4L actuelle en Fiat 500… Content de vous revoir…

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc98543337898211496

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Tonton Iron 03/06/2006 14:33

welcome home