Pas d’omelette sans casser d’œufs…

Publié le par Ben Labarthozic

Je vous préviens, ce titre n’a rien à voir avec ce qui va suivre. Mais reconnaissez qu’en ce week-end Pascal, j’aurais eu tort de laisser passer ma chance, dusse le jeu de mot être médiocre… J’aurais tout aussi pu intituler ce post « tendu du stream », à l’image de mon dimanche soir, assez merdique il faut bien le dire au niveau des résultats. Jamais en effet, je n’aurais pensé être à ce point supporter des gones mais jusqu’à preuve du contraire, les Dieux du foot semblent nous faire payer la clémence d’une saison sans spectre de la relégation par une équipe marseillaise moyenne, qui gagne et dont un pénalty foireux de Valbuena est à l’origine d’une victoire en trompe l’œil.

(faute d'avoir trouvé mieux pour illustrer mon post...)


De notre côté, la mine réjouie (si tant est que cela ait un sens) de La Gouïne après le mauvais match nul et le mauvais match réalisé par les parisiens (peut-être tout ceci est lié) n’a pas permis d’éclairer le mystère de la gestion bretonne sur cette semaine parisienne. Deux 0-0 pour deux titres qui s’éloignent et un Paulo qui se félicite d’avoir tenu la baraque à frites. En effet, le fait que l’on ne se soit pas pris de pion demeurera comme la seule satisfaction de la semaine parce que pour le reste… pour le peu qu’il m’ait été permis de voir et de comprendre, il est toutefois une chose qui saute aux yeux chez ce Paris. Celui qui avait réussi à nous faire rêver le temps d’un mois de janvier avait une ou deux caractéristiques qui ne trompaient pas. Au premier rang de celles-ci, il jouait haut et pressait son adversaire. Ce temps semble bel et bien révolu. Paname a décidé de rejouer bas, par choix peut-être, par soumission sans doute, sous la contrainte d’un nombre de matchs qui commence à peser sur le dos de nos joueurs fourbus. Je vous vois venir d’ici bande de coquins. Quitte à avoir des joueurs crevés, peut-être le Paul a-t-il bien fait de les faire souffler jeudi dernier. Ca reste à voir. Encore une fois, la vraie question est de savoir quelle compétition Paulo souhaite gagner. Ou a tout le moins sur laquelle il souhaite maximiser ses billes. En ce lundi de Pâques, on n’en sait guère plus. Tout laisse quand même à penser qu’il alignera son équipe type en Ukraine, tout simplement parce que l’on rencontre les doyens du HAC dimanche prochain. Et qu’on a beau être fatigués, faut quand même pas déconner… Le dernier problème en date est de savoir quelle doit être l’équipe-type. En d’autres termes, faut-il aligner un Claudio claudiquant ou un Chantôme bras ballants ? Doit-on continuer de foutre une Giule sur les rotules ou privilégier la fougue aussi inefficace qu’inutile d’un Kezman ? J'omettrai volontairement le cas Rothen par charité chrétienne... Paulo est donc à la croisée des chemins. En soit, le résultat obtenu hier n’est pas si mauvais que cela. Quelque part, c’est Landru qui dit vrai. A ceux qui affirment que Paname est décroché, ce dernier répond que la semaine prochaine, Bordeaux et Paris pourraient avoir le même nombre de points. Le fait est que Paris aura du mal à retrouver la dynamique sacrée. Sauf à ce que PLG fasse des miracles. Mais pour ça, ce n’est pas Pâques chaque week-end… au fait, joyeuses Pâques !

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karim Hameg 15/04/2009 11:54

Merci Ben, pas de souci pour l'échange de liens et bonne continuation à ton excellent blog.Et tu peux supporter le Shakhtar autant que tu veux il n'y a pas de souci j'allumerais des cierges pour que le club du Donbass vous humilie en demi-finales c'est tout .Plus serieusement on est quand même beaucoup plus proche d'un derby ukrainien que d'un clasico mais croisons les doigts pour retrouver parisiens et marseillais en demi. 

Ben Labarthozic 14/04/2009 11:43

Lyonnais, à te lire, je me rends compte que je suis (en fait) d'accord avec toi sur presque tous les points. Et oui, je préfère encore voir les girondins plutôt que les lyonnais. Cela aurait le double avantage de décapiter aulas tout en évitant aux marseillais qu'ils nous serinent sur le thème du "nous seuls pouvions faire tomber l'OL...". En fait, à te lire, je me dis que je dois paraître pour un triste sire pessimiste. Et en fait, c'est un peu le cas. Car en effet, ce résultat contre Lille n'est pas mauvais en soi. D'autre part, match de Lyon excepté, tout est réuni pour que nous fassions une bonne fin de saison sur le plan comptable; Enfin, impossible de te donner tort sur les réussites de PLG. A ce titre, je me suis comme bien d'autres fourvoyé sur certaines de ses décisions, puisse cela durer encore longtemps. Mais en réalité, je crois que je suis à la fois nostalgique de PSG qui m'a emballé l'espace de quelques matchs en début d'année et d'autre part, trop marqué du fer rouge de ces dernières années. J'ai donc du mal à y croire mais je promets de faire un effort... mais putain, imagine une seconde, l'OM gagnant le titre ou pire, le doublé, le changement de pays s'imposerait de lui-même...

Lyonnais anti-OL 14/04/2009 10:48

Bonjour Ben, ton presque soutient aux gones m’oblige à défendre PLG :
Jouer bas ne me semble pas être la tactique la plus nulle qui soit pour une fois : Lille est une équipe nettement plus dangereuse en contre que lorsqu'elle est obligée de faire le jeu. Après, effectivement, la première mi-temps du PSG était loin d'être un régale pour les yeux. Mais un nul en terre lilloise n'est pas un si mauvais résultat : j'attends de voir ce que fera Marseille à Lille dans deux journées avant de critiquer le résultat du PSG.En ce qui concerne PLG, celui-ci est déprimé dès que le PSG a deux gros matchs à jouer d'affilé. Du coup, il fait des choses que personne ne comprend comme cette semaine avec Kiev et Lille,
Mais en même temps, depuis le début de la saison, ses choix "douteux" paient : qui aurait pu prédire qu'on passerait les pools d'UEFA en mettant un 4-0 à Twenté, qui aurait pu prédire qu'on allait mettre 4-2 à Marseille après la branlée face au Schalke, qui aurait pu prédire qu'on passerait Braga ? Pas les mecs de loto foot en tout cas!Ce PSG n'est peut être pas flamboyant à tous les matchs, mais sur la durée, il est sacrément efficace !
Le PSG n’est pas mort et peut encore finir dans les trois premiers du championnat et remporter l’UEFA ! Quant à Marseille, vu leur calendrier, il sont encore très loin d'être champion.Donc il est encore trop tôt pour supporter les gones ! (attendons encore une semaine…).D'ailleurs, à tout prendre, je crois que je préfère encore supporter Bordeaux... 
 

Stardust Chris 14/04/2009 10:34

Ouais... en surrégime quand tu atteins les demi-finales de CDL, les 1/4 de finales de l'UEFA et encore en course pour le titre à 7 journées de la fin. OK...La seule vérité très cher c'est que le PSG n'a pas de banc. On a probablement le meilleur 11 du championnat mais forcément dès qu'il y en a un ou deux qui se blessent, on n'a pas de quoi les remplacer. Regarde, tous nos joueurs seraient titulaires à marseille... a l'exception de rothen à la rigueur.Dire qu'on entendrait plus parler de l'om si chamack n'avait pas eu l'idée de faire un CSC. Ca ne tient à rien le foot... On verra aussi quand l'om va devoir se sortir les doigts du trou de balle contre des équipes un peu plus fortes. Ca commence jeudi.

Ben Labarthozic 13/04/2009 23:46

Merci Karim... autant te le dire tout de suite, je suis supporter de Paris... ;-)j'avais déjà eu l'occasion de visiter ton blog, c'est très propre. Un échange de liens pourrait s'imposer, juste pour prouver au monde entier que je suis capable de travailler avec un marseillais... évidemment, ces propos amènes s'arrêteront là quand j'aurais avoué que je vais mettre des cierges pour que le Chaktior s'impose et que cela coïncide avec une série de 7 défaites consécutives pour l'OM mais j'ai peur que cela reste un voeu pieu... bonne continuation en tout cas. Et pour le reste, je ne peux (malheureusement) que souscrire à ton analyse...