Déjà vu

Publié le par Ben Labarthozic

Ce matin, il paraît que le PSG s’est « relancé dans la course au titre ». Pourtant, vous qui lisez ce blog et donc son classement anglais (je n’ai aucun mérite), le saviez déjà. En d’autres temps, je ne dis pas qu’on n’aurait pas flippé au moment de rencontrer les Havrais mais hier, tout autre résultat, alors que le beau temps faisait son apparition tel un signe du destin, tout autre résultat donc, eut été proprement scandaleux. Ce ne fût pas le cas. Landru n’a pas fait de boulettes dans ce cadre bucolique et finalement, la seule innovation du jour, c’est que l’aile gauche a été bien plus forte que son pendant droit. D’ailleurs, personne ne s’y trompe. En dépit d’un petit tour d’honneur, la passe décisive et le but de l’Homme du match lui permettra sans doute d’écrire quelques nouvelles pages destinées à sa gloire. Nous, on ne demande pas mieux. Finalement, la seule contrariété du jour dans ce cadre idyllique est encore d’avoir vu l’OM remporter un match qu’il aurait pu perdre mais nous y reviendrons. Parce qu’avant de savoir si Paname peut encore jouer le titre, il faut encore savoir si Paname et surtout son breton d’entraîneur, a envie de le jouer, ce titre.

 

La semaine prochaine en effet, se profile un nouveau choc en direct de Gerland. Ce sera l’heure des braves. L’heure où il faudra gagner un gros match. Oui, gagner. Et non pas ramener un match nul en vue de se qualifier pour la Ligue des Champions, des fois que l’OL se bananerait un peu plus en fin de saison. Ce n’est pas qu’un nul serait un mauvais résultat en terre lyonnaise. C’est juste une question d’état d’esprit qui habitera le staff à ce moment de la saison. Quelque chose nous dit que les ambitions de PLG n’iront pas au-delà de ramener un point en attendant la suite. Moi, je dis qu’il faudra en ramener trois pour se donner un vrai droit de rêver. Jusqu’à nouvel ordre, celui-ci n’existe pas vraiment.

 

 

 

(oh, peut-être qu'en appel, ça peut passer... ZoomZoom si tu nous écoutes...)


A vrai dire, une seule certitude existe cette saison : nous ne pourrons pas donner un gros coup de main aux Girondins pour qu’ils coiffent leurs homologues marseillais. En effet, la menace phocéenne a pris une nouvelle dimension hier soir et prendre un peu plus d’épaisseur. Le tout grâce à un coup de tatane de Brandao. Je ne parle pas des coups qui ont envoyé deux joueurs lorientais au tapis, faut pas déconner, on parle de l’OM quand même, mais bien du but qui « propulse » Marseille avec deux pions d’avance sur la concurrence. Mais quand même, une équipe championne avec Brandao et Civelli ne serait-elle pas une insulte au football ? En même temps, il s’agit de se méfier. Ce club a déjà insulté le football par le passé, alors… en revanche, le tout devrait quand même se faire sans son capitaine Cana. Aussi loin que je me souvienne, c’est quand même la première fois que l’Albanais se fait exclure avec l’OM. En soit, cela relève déjà d’une gageure. Là, en revanche, on a du mal à voir comment le gonze va pouvoir échapper aux commissions diverses et variées. Je veux dire, si Séssegnon s’est pris trois matchs pour avoir donné un coup de boule échappé à l’arbitre, on se demande combien un joueur peut prendre pour s’être rué sur un adversaire et lui asséner (ou au moins essayer) deux coups de poings à la gueule… A l’époque, on nous avait quand même expliqué que le PSG avait surtout le droit de fermer sa gueule et de s’estimer heureux de n’avoir pris que 3 matchs au lieu des 6 syndicaux pour ce genre de geste. Dès lors, on se demande si Cana pourra finir cette saison avec l’OM… A moins que l’on nous explique, à l’image du précédent Frau vs. Cissé, que en fait, Lorik faisait un gros calin au merlu et que s’il lui avait fait mal, c’était vraiment sans faire exprès… En tout cas, que Lyonnais Anti-OL se rassure, depuis hier soir, on n’est plus lyonnais, on est tous devenus Bordelais… en attendant de taper l’OL dans son antre bien entendu…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Renaud 20/04/2009 14:33

De toutes façons, Cana n'est pas un MiDF, c'est une MILF... . Et ça tout le monde le sait à Paris.

Daftkurt 20/04/2009 11:25

Ah que l'OM perde le titre à cause du pétage de plomb d'un ex-Parisien, ça me plairait bien... Ce qui est sûre en tous cas c'est que quand on joue le titre il vaut mieux avoir Cana que M'Bami en MiDf ...