Coup de boules !

Publié le par Ben Labarthozic

Et voilà, l’histoire de la Coupe du Monde s’arrête et avec elle mon intermède sur ce blog. Le foot, le vrai, peut enfin reprendre ses droits avec le PSG et la L1, je vous sens déjà tous très excités à cette perspective mais ne vous inquiétez pas, une fois la gueule de bois passée, on s’en remet…

 

 

 

(y a pas de fumée sans materazzi...)  

 

N’empêche, la gueule de bois était grosse hier et un peu à l’image de Fabrice Fiorèse bravant la coupe de France : « j’en avais gros la patate »… en d’autres termes, j’ai les boules. On s’est fait battre, le mérite était français, le réalisme italien et l’on sait bien que dans le football, c’est cette dernière qualité qui prévaut. Les bouffeurs de farfalle n’ont donc pas volé leur victoire aux buveurs de picrate, pas plus qu’ils n’ont usurpé leur réputation : une défense de fer, des fautes qui ne payent pas de mine aux quarante mètres et un « petit » joueur au potentiel limité qui trouve le moyen de nous coller un pion d’un coup de boule magistral et qui possède le talent de faire dégoupiller les « géants ». Notre Géant aura donc également répliqué par un coup de boule dans le buffet de ce guignol de Materazzi, ce dernier accédant de facto au rang des Harald Schumacher et des Bilic de ce côté-ci des Alpes. C’était bien vu et malheureusement inexcusable pour Zidane. Et à l’arrivée, c’est encore ça le plus malheureux, c’est qu’on a envie de lui trouver des excuses mais qu’on y arrive pas. De là à tomber dans l’accablement dont certains ont déjà commencé à faire leur miel, il y a un grand pas que nous ne franchirons pas à PSB. Outre le fait que Zidane, c’est autre chose, que sans lui, nous n’en serions pas là et que nous n’en serons pas à nouveau là avant un bon moment… outre le fait que son expulsion n’a rien changé au cours du match, survenu à dix minutes du terme, dix minutes pendant lesquelles les Français ont continué d’attaquer et auraient pu marquer… on soulignera seulement, à la lecture de certains commentaires ce matin, que Maradonna a fait dix fois pire mais chez lui, on qualifie ses exactions de géniales…  

 

Encore une fois, il ne s’agit pas ici de ne pas cautionner le geste du numéro 10, quoi qu’ait pu lui dire l’armoire à glace d’en face (The Guardian parle de 'terroriste' mais peu importe finalement...). Il le s’agit d’autant moins que je pense personnellement que les gestes de Barthez (crachat), celui de Cantonna (Hi-kick dans la face d’un supporter aviné) étaient inexcusables. Mais diantre, comment peut-on comparer le coup de sang du meneur bleu avec ces comportements de voyou. Voilà, Zidane a dégoupillé de la même manière que Trezeguet s’était essuyé les crampons sur un Israëlien en qualif’ ou qu’Henry avait effectué un tacle au niveau des genoux sur un urugayen. Mêmes fautes, mêmes tarifs, point barre, il s’agit de faits de jeu, condamnables, sanctionnés, fin de la discussion. Une différence notable existe néanmoins entre tous ces joueurs : la classe et le talent. Zidane était rentré dans le panthéon des tous plus grands avant cette finale (Pelé, Maradonna, Platoche, Cruyff), personne ne pourra revenir là-dessus, mis-à-part, peut-être les « supporters » français qui voyaient le Togo nous taper avant d’ériger une statue au « Dieu » Zizou et qui se précipiteront d’aller la déboulonner au petit matin, faisant ainsi un écho certain aux déclarations de Raymond-l’Astro qui, il faut le dire, à réussi sa sortie. A la question : « vous devez tout de même être content, c’était un beau parcours », le coach s’est fendu d’un colérique : « c’est bien français de se satisfaire de la défaite… ». Raymond avait manifestement la victoire en lui, dommage qu’elle ne soit pas sortie… et puis là où d’autres n’ont jamais regretté leurs gestes… je ne suis pas sûr que ZZ n’ait pas été le plus malheureux hier soir… mais la vérité, c’est que l’histoire ne retiendra pas ce carton stupide et c’est heureux ainsi.

 

 

 

(galerie des baumettes [suite])

 

 

 

 

Restera à déterminer dans quelles conditions cette expulsion s’est déroulée. L’arbitrage vidéo est peut-être née hier soir bien que j’en doute férocement, un doute restera entretenu sur la question. Si toutefois cela devait être le cas, ça serait un sérieux coup porté à l’avenir de la squaddra… Sinon, le PSG a fait match nul contre Laval (3-3) en amical, quand je vous parlais d’excitation…  

 

 

 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc98543337898211496

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

pronos2006 11/07/2006 12:24

mais Zidane a fait perdre la finale ! et c'est ce qui restera dans 20 ans !
à 10 contre 11, les français n'ont plus rien fait (même pas balancer des ballons dans la boite) et comme les italiens attendaient les tirs au buts...
à 11 contre 11, avec Zidane, il y aurait bien eu 1 ou 2 occasions de fin de rencontre
on est mardi et on ne sait toujours pas qui était le 5ème tireur (Malouda ?)
car l'Equipe qui a terminé était : Sagnol-Thuram-Gallas-Abidal, Diarra-Makelele-Wiltord-Malouda  Trezeguet
quand au coaching catastrophique de Domenech... (quant les italiens sont cuits, tu cherches à gagner la rencontre pendant le temps réglementaire et tu ne sors pas Ribery qui avait encore du jus pour faire entrer Trezeguet à la 100ème, il aurait du rentré bcp + tot)
L'Equipe de France a oublié de gagner la rencontre. Son potentiel offensif était trop faible (depuis l'Espagne, pas un but sur action de jeu).
La prochaine finale pas avant 20 ans !

Pippo 11/07/2006 00:39

Vivement que le PSG reprenne ses droits en effet !!!Pour ce qui est du match du geste de Zidane je suis désolé de faire partie de ceux qui pensent qu'un geste comme ça est INDIGNE quel que soit ce qui s'est passé "avant".Un "Dieu vivant du foot" NE DOIT PAS montrer une image comme celle là, il faut penser à tous ces cons d'excités qui tout les WE sur les stades se comportent déjà comme ça ... Pardonner à Zidane c'est donner carte blanche à tous les zozos qui cognent sur les adversaire ou les arbitres ...C'est IMPARDONNABLE d'autant plus que c'est ZIDANE ! à l'exception peut etre de Maradonna (tricheur et truqueur) jamais les grands noms que tu cites n'ont eu un tel comportement (en tout cas à ma connaissance). Il a été un grand joueur et on ne lui retirera pas mais j'en ai marre d'entendre parler de "grand homme au grand coeur" dégoulinant de bons sentiments ... c'est humainement un idiot doublé d'une brute qui ne mérite JAMAIS les éloges "humaines" qu'on fait de lui ...Tu me diras que je suis un intégriste ou un con sur ce coup mais l'image de Zidane lui IMPOSAIT d'être irréprochable ce n'est pas un essuyage de crampons après un traitement musclé comme en 1998 c'est une aggression caractérisée et stupide ... qui donne la pire image du foot possible ...Regarde ce qu'a pris Sheva ou Inzaghi par cette abruti de Matterrazi QUI EST AUSSI COUPABLE QUE Zidane et que je ne défend en aucun cas ! http://vanb.typepad.com/versac/2006/07/materazzi_amour.htmlTu crois pas qu'après un traitement pareil il y avait de quoi péter des plombs ? et pourtant eux ont su se maitriser. Si Ribery avait pété le meme cable on aurait pu dire que c'était la pression, la jeunesse ... mais Zidane ... c'est juste minable.Pour toi il restera comme un grand joueur, pour moi il restera comme un grand joueur qui m'a fait honte !PS : Ok j'y vais peut etre un peu fort et le temps me calmera mais la sincèrement je trouve rien pour le défendre

Fernandez mais pas Luis 10/07/2006 14:47

Ouep dommage que ça se termine comme ça, surtout après la deuxième mi-temps et les prolongations où l'équipe de France a clairement pris le dessus avec la manière.Le reste c'est anecdotique, aussi bien les pénos (et pourquoi on rejouerait pas plutot la finale à l'anglaise ça ferait plein de brouzouffe en plus pour tout le monde et il y aurait un vrai vainqueur !), que ce très beau coup de boule-poitrine de Zizou (paraîtrait de source très officieuse qu'il lui aurait dit "ta mère ressemble à Ribéry" :p ).Bref déçu de l'issue mais pas de la manière...Heureusement qu'on a la super Ligue 1 qui va repartir sous peu pour nous faire rêver à nouveau. Tain PSG-Laval 3-3 je savais pas, mais j'en salive d'avance !!