Entre passion et (dé)raison…

Publié le par Ben Labarthozic


Materazzi le casseur
Vidéo envoyée par Yamaneko

Ah, que ferions-nous sans ce sport ? que ferions-nous sans ces italiens qui ont pourri mes nuits à la suite des demi-finales perdus par le PSG contre la juventus et ces matchs dont Ginola décrivait à l’époque qu’il les passait à se faire insulter et se faire cracher dessus. Et pour autant, c’est vrai, le Magnifico n’a jamais craqué. Alors, à toute fin utile, « c’est encore ça le plus malheureux, c’est qu’on a envie de lui trouver des excuses mais qu’on y arrive pas. », c’était dans ma missive de la veille, signé Labarthozic et si besoin était, je ne crois pas, encore une fois, qu’il s’agisse d’excuser un geste hautement condamnable. De là à vouer le joueur aux gémonies, il y a un (grand) pas que je ne franchirais pas, et je ne pense pas m’être particulièrement démarqué jusque là par ma mesure et mon sens du compromis… le joueur a payé, chèrement et salement puisqu’il portera ce fardeau pour le restant de ces jours, je pense que cela suffira bien à sa peine. Le fait que Zidane se transforme subitement en Cyril Rool quand la réciproque n’a aucune chance de se produire est certes dérangeant, chiant, pas excusable mais le fait de s’appeler Cyril Rool ou Materazzi ne donne pas plus le droit d’être un gros dégueulasse sur le terrain.

 

  (ç'aurait pu être pire... Zizou nous a évité Thierry Roland en slip sur la place de l'étoile...)

 

La valeur d’un homme ne se mesure pas à son talent ni même que ce dernier ne lui confère de passe-droits, peut-être un peu plus de responsabilités que les autres. Ce soir-là, Zidane a donc failli, chacun en retiendra ce qu’il voudra en fonction de ses affinités avec la plaisir procuré par ailleurs. Quand on fera le bilan, ce dernier devrait toutefois s’en tirer honorablement, au même titre qu’un Vieira ou un Beckham dont les dégoupillages en règle son restés fameux (il est d’ailleurs risible d’observer la presse roastbeef infliger le même traitement à Zidane qu’à Vieira quand cette même presse s’offusque du rouge sorti à l’encontre de ce maître d’exemplarité qu’est Rooney). Parce qu’après tout, il y a le terrain et le reste. Sur le reste, loin de moi l’idée d’évacuer cette nausée d’angélisme entourant le personnage ZZ mais force est de constater que ses multiples passages dans les différents clubs au cours de sa carrière se sont soldés par des commentaires plutôt amènes, cela demeure un signe. Pour conclure une fois pour toutes sur ce chapitre, les Brésiliens vénèrent Pelé et Garrincha (pas un modèle non plus celui-là…), s’apprêtent à vénérer Ronaldinho dans les prochaines années (je m’en rappelle d’une ou deux bonnes qu’il à distribuer lors de son passage à Paname…), les Argentins s’accrochent à l’icône Maradonna qui n’a fait « que » marquer un but de la main (faut dire, c’était celle de Dieu) et s’en foutre plein le pif durant toute sa vie (quand on parlait du hors-terrain…) et ce dernier semble être le joueur préféré de toute « ma » génération (encore que ce ne soit pas mon cas mais bon…). Alors je ne me priverais pas d’avoir mon Zidane puisque selon la théorie des cycles, on ne devrait pas avoir de tel joueur avant une bonne vingtaine d’années au bas mot (on nous avait bien annoncé Meriem ou Meghni mais bon…). Un coup de boule à un grand con pour un bon millier de gestes et une reprise de volée hors du commun, j’aurais préféré éviter le coup de boule, tout le monde et lui le premier mais je suis preneur quand même… ah, mon VIEUX Zinédine, la France du Foot était prête à ta sortie sur un déambulateur, las, tu lui as fourni le brancard !!! toute ta générosité s’exprime ainsi…  

 

Pour revenir à des choses de premier ordre, Frau est définitivement sur les tablettes du PSG et n’en déplaise à Parigi, je m’en réjouis… certes, le prix de 4,5 M€ quand l’OL en demande 6 (!) me paraît un peu élevé mais pour ce qui reste du joueur et de sa polyvalence, cela pourrait être un placement honnête. Le bonhomme peut jouer à droite ou en soutien de l’aigle des Açores, voir même en pointe en cas de besoin. Sa polyvalence fait même de PAF un joueur capable d’évoluer correctement sur le banc. Pour ça aussi, je suis donc preneur. Bientôt, l’équipe de PSB sera en mesure de revenir avec son « équipe type ». Une équipe qui devrait avoir fière allure avec le jeune Baning que personne ne connaît mais que les supporters acclameront sûrement en attendant sa sortie du banc car on nous a dit qu’il était super fort… 6C est en contact avec St-Etienne et Monaco, des projets qui, dit-on, l’intéressent, ce qui en dit long sur son amour du PSG. Enfin, M’bami a envie de se faire la malle mais personne ne fait d’offre pour le moment. Il faut dire que le gus chercherait visiblement à palper un maximum de cacahuètes sur sa feuille de paie. Pour autant, je ne serais pas mécontent de voir le Modeste à la reprise. Tout va bien dans le landernau du foot et j’inaugure pour vous aujourd’hui la nouveauté d’Over-blog, l’arrivée de la vidéo sur PSB !!! la première aurait pu être fournie par le cinglant Pippo ! Elle n'est pas placée au bon endroit de mon billet mais je me fais les dents... bientôt, le PSB channel 9...

 

À l’instant, j’aperçois que Porno 2006 rentre dans la danse, va y avoir du sport sur PSB, reste à déterminer qui fait Materazzi, qui fait Gattuso… je prends le sifflet… et perso, je pense que Trezegol aurait tiré le coup de pied de réparation et Willie à la balle de centre pour Trezegol en fin de rencontre… Zidane et les bleus n’ont pas marqué pendant 110 minutes, suivant cela, je ne penche pas pour la perte de la finale sur les solides épaules de ZZ… si toutefois, on me disait sur mon lit de mort que c’était pourtant le cas, il ne faudra pas oublier de mentionner son retour en 2005, son match contre l’Espagne et celui contre le Brésil… et puis le jour où un autre joueur nous ramènera un mondial et demi + un euro n’est pas encore né… prochaine finale ? oui, dans 20 ans probablement…

 

Vive le foot citoyen, Arrivederci !

  

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc98543337898211496

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

admin_word 12/07/2006 15:36

moi je  tient de cette  coupe  du monde  2006  le  coup de  boule  de  zizou  alors  que  coté  sportif  y'a  rien
des  tacctique  pour  ne pas  perdre
des  jeux de simulations
le gazon qui fait glisser  les  joueurs
des  bresiliens  en  boites  de  nuits
des  argentins  qui dansant  le  tango au  lieu de  s'entrainer
des   africains  chasser des  le  premiers  tour
donc  y'a  rien de  sportif  on peut  dire  que  c'est  une  coupe  du  monde  des  riches  contre  les  pauvres
 
bye  et bon  blog