L’arroseur arosé

Publié le par Ben Labarthozic

Nicolas Anelka a le spleen ? ben voyons… et la raison de cette peine crée chez l’ancien attaquant du PSG ? on colporterait à son encontre des ragots sur son état d’esprit et le fait qu’il change tout le temps de club… « Archifaux » répond le petit Nico… un « Faux » aurait déjà sonné faux à mes oreilles mais l’ajout du préfixe Archi relève de la gageure… outre le fait que l’ami de Djamel Debouzze ait, quoi qu’on en dit, méchamment traîné sa carcasse sur un nombre de terrains supérieur à la moyenne syndicale, on ne peut pas dire qu’Anelka ait vraiment œuvré durant sa carrière pour améliorer son image de marque… inutile de revenir sur ses déclarations intempestives et ses faits d’armes pour savoir de quoi il en retourne…

 

 

 (le fabuleux destin de Nicolas Anelka)

 

Bien entendu, tout le monde du foot s’accorde à dire qu’Anelka n’est pas un mauvais bougre, qu’en règle générale, il s’entend plutôt bien avec les gens du club et que, de surcroît, il n’aurait même pas vraiment le melon… il n’en reste pas moins qu’il ne doit pas non plus en avoir des tonnes dans la caboche… en réalité, il n’est pas très difficile de voir dans l’article que lui consacre l’Equipe du jour, une énième manœuvre de réhabilitation orchestrée par un de ses potes journalistes à la direction football du canard. On se souvient déjà que le journal avait tenté de ramener Nico par les pieds à l’époque où Santini était sélectionneur. Ce dernier n’avait même plus besoin de « s’agenouiller » pour que le buteur du 9-3 fasse son retour parmi les bleus… mais Jacquot a la dent dure et, envers et contre tous, contre l’avis de sa fédération falote et de ses dirigeants gaudillots de l’époque, prêts à tout pour se déjuger, Jacquot donc, n’avait pas cédé. Une ligne de conduite assez rare pour être soulignée mais que ses détracteurs ne lui auront certainement pas pardonné. Le but recherché de cette mascarade coule de source : rappeler à l’ensemble des dirigeants français que Nico est « libre » ! et s’il est un dirigeant capable de se l’offrir, suivez mon regard : le gros JM Dégueulasse… à l’heure où l’on parle de Trézégol et Luca Toni pour venir épauler les Gones, on peut imaginer qu’Anelka pourrait grossir les rangs lyonnais. Resterait néanmoins un gros hic, la présence de Gérard Houiller qu’Anelka rend en partie responsable de son désarroi actuel… pauvre Nicolas, pour un mec sans problèmes, on lui en cherche des crosses et il a maille à partir avec bon nombre de gens du milieu… en tous les cas, un retour à Paname est d’ores-et-déjà exclu, n’en déplaise au patron du VIP dont le chiffre d’affaires mensuel était directement indexé sur le salaire de l’attaquant… c’est peu de dire que son départ pour Liverpool avait alors crée un sacré trou d’air… bon vent tout de même Nico… et rendez-vous à Portsmouth… 

 

 


Jamel Sport Anelka Smartphone
Vidéo envoyée par copadelmundo
Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc98543337898211496

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article