Rest in peace Robert

Publié le par Ben Labarthozic

Le poète aux tongs volantes s’en est allé… putain, tout fout le camp en cette année 2009 qui prend progressivement des allures d’annus horribilis à mesure que les jours passent. Ajoutez à cela que Savidan doit arrêter le football et que Rothen pourrait rester au PSG et vous aurez une image assez sordide mais à peu près exacte de ce qui se trame dans le petit landernau du foot français. Remarquez qu’il est temps de prendre de la hauteur pour contempler les choses d’un angle qui aurait pu être pire (ou mieux, c’est au choix). Savidan aurait en effet pu signer à l’OM l’hiver dernier mais sans tomber dans l’humour scabreux et malgré le peu de sympathie que l’on porte à ce club, c’eut été assez moche que le Steve en question casse sa pipe sur le tarmac du vélodrome quand on sait ce qu’il est advenu ce week-end. Remarquez également que le signe indien qui ne se départit traditionnellement jamais trop du PSG pourrait nous avoir laissé un peu de côté en ce moi juillet. Je ne parle pas du transfert enfin réussi de Jallet à Paname. Non, je parle de Landru qui a attendu de se rendre chez les dogues lillois pour nous faire une Carasse’ et se fracasser les ligaments croisés... et si pour une fois, on acceptait de voir dans cette suite d’évènements digne d’un scénario de P.T. Anderson la promesse d’une belle saison à venir ? Allez, je veux bien y croire encore une fois.

N’empêche, tout ceci n’était pas aussi prévisible qu’un PSG-Gueugnon au Loto Foot ? Pape Diouf qui se carapate, Michael Jackson qui nous laisse orphelins (NDRL : je ne parle pas que de petits garçons ici…), RLD ne pouvait plus lutter face à ce raz de marée. Pensez –donc, RLD n’était finalement rien d’autre que la parfaite synthèse des personnes susnommés : le talent de chanteur lyrique du Pape et un goût prononcé pour les paiements version panier percé du chanteur américain, CQFD. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir fait l’Américain à Marseille. Il y avait d’ailleurs un côté assez tristement pathétique à lire le deux pages qui était consacré à Bob dans l’Equipe du jour. Les images censées apporter un peu de réconfort à cette nécrologie avaient des gueules bien trop tristes (la séance de tongs exceptée) pour redonner le moral à un supporter de l’OM et obligeaient bien les journaleux du canard à qualifier Dreyfus de « mécène » en lieu et place de « winner »… pourtant, moi, je dis qu’il n’était pas évident d’enchaîner autant d’années sans arriver à rien gagner…

(et maintenant, il paye Ka$$h...)

De là où il est pourtant, RLD pourra maintenant se régaler à voir cette litanie d’hommages et de gens attristés quand elles ont passé leur temps à lui cracher à la gueule. La suite ? Des sources concordantes et autorisées annonçaient une vente pour la fin de l’année et le rachat par un consortium formé par des quataris et… Charles Villeneuve. L’info est grosse ? Mouais, un tandem Dassier-Charlie ne serait pas des plus ubuesques…

Le dossier marseillais (rudesse de l’info oblige) étant clos et en attendant les premières âneries de l’ancien directeur de l’info de TF1, nous pouvons revenir à nos petites situations de crises. Elles viennent ponctuer les imbécilités d’un de nos joueurs qui en est familier. Rothen a finalement été mis à pied, un peu comme Kakash en son temps. A l’époque, Lacombe avait été fustigé pour son intransigeance, peu de temps avant que le blondinet ne tombe dans le collimateur de l’Aveyronnais. Ce dernier entraîne aujourd’hui Monaco quand notre Jéjé n’arrive pas à faire rêver Blackburn. C’est dur… moins que sa sanction en tout cas, un autre signe selon nous porteur d’espoir… Rothen a gagné dix jours de rab’ pour faire lustrer sa Ferrari, nouer des contacts au Quatar et trouver un club qui fournit les déambulateurs en plus des vestiaires… Visiblement, on ne déconne pas avec le Kanak, ça n’aura pas empêché Jallet de signer. Jusqu’ici, tout va bien…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article