Comme un lundi

Publié le par Ben Labarthozic

De l’utilité (ou de la bêtise) d’écrire des posts le dimanche. On se retrouve le lundi au petit matin, le bec de l’eau de n’avoir pas grand-chose à raconter… Si encore on était Camourenais, on pourrait se pâmer devant la première sortie médiatique de PLG. Ce dernier exhorte tout le pays à être derrière lui mais a déjà prévenu que qualifier ces derniers pour la World Cup 10 allait être « quasi mission impossible… ». Pour faire rêver les foules, le Paulo s’y entend. Et à dire vrai, avant même de l’avoir vu jouer, chaque jour qui passe nous réconforte un peu plus sur le choix du Kanak pour présider à notre destinée. A défaut d’avoir un bon entraîneur, on sait déjà qu’on a un excellent guide, ce qui n’est déjà pas si mal.

 

 

(si c'était pour faire revenir Pancarte...)


Avant de pouvoir s’exciter un peu le tracassin sur le jeu, on pourrait toujours tenter de le faire en se fourvoyant dans l’espoir de voir revenir Gaby à Paname mais autant dire que l’on y croit autant que la probabilité que la Bourille soit le successeur de Laurent Blanc en équipe de France. En revanche, c’est du concret, du solide et c’est passé entre les mailles du PSB hier (c’est que j’en gardais un peu sous la pédale) mais c’est fait, c’est signé, Yohann Arquin a bien… signé à Paris. Le bonhomme viendra renforcer notre escouade offensive mais il n’est pas précisé s’il s’agit d’un sparring-partner sur lequel Mateja Kezman pourra se défouler avant d’entrer sur le terrain ou si Kombouaré compte vraiment sur le joueur pour en faire quelque chose le jour du match. Doit-on en déduire que l’un des joueurs en poste (on pense forcément à la Pégu’) est sur le point de se barrer ? On a le droit de le penser. En attendant d’en savoir plus, cette arrivée est toujours ça de pris quand on sait que le PSG risque de passer à côté de… Paul Baysse. A lire tous ces noms, j’ai sincèrement la sensation de me retrouver à la tête du FC Arles dans une partie de Football Manager, tentant vainement de dénicher la prochaine pépite du jeu avec un maigre budget… C’est n’est pas vraiment que tous ces mouvements nous inquiètent mais à mesure que les jours passent, on se dit que Kombouaré est peut-être en passe de rentrer dans le panthéon de la Ligue 1 au rang des faiseurs de miracles, de ceux capables de transformer de potentiels ballons de plomb en or. Tout cela, bien sûr, on peut se le dire maintenant et on aurait tort de se priver. Je vous avais prévenu qu’on était lundi…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

zwoo 29/07/2009 01:53

Et tonton zola moukoko ! J'ai jamais su d'ou ils le sortaient celui la !!!

Ben Labarthozic 28/07/2009 23:02

Et pour ceux qui jouent depuis une paye (version 97/98) on pourrait rajouter David Hellebuyck, régulièrement acheté une blinde par le barça à lyon... Perez Munoz Alfons qui coûtait 120 patates et Martin Knutsen qui déchirait tout...

bolo 28/07/2009 19:20

Parigi, je l'avais presque oublié le Todorov (mais pas tsiglako) et je rajouterai même un fameux David Suarez....

Lyonnais anti-OL 28/07/2009 14:27

J'sais pas lire, donc personnellement, je ne peux pas te dire...Mais si quelqu'un a des infos (du style Sessegnon jouera à gauche la saison prochaine etc.), qu'il n'hésite pas à en avertir les personnes comme moi qui n'ont pas les moyens d'acheter de magazines imprimés sur du joli papier!

Pippo 28/07/2009 12:19

J'ai quand même lu a droite à gauche que c'était plutot une recrue de la CFA non ?