Entre bombance et prudence

Publié le par Ben Labarthozic

Encore mieux que quelques lignes jetées au hasard dans un canard, hier soir, on a pu voir un (presque) vrai match du PSG. Pour de vrai. C’était certes contre une équipe à court de condition (et ça c’est suivi) mais ce n’était pas non plus contre une équipe grecque dont le nom ressemble à celui du Pana ou un club de seconde zone qui crèche du côté de Deauville. C’est que l’équipe à laquelle le PSG a planté trois pions hier possède en son sein des joueurs qui s’appellent Mutu ou Gilardino. Bon, ça vaut ce que ça vaut mais c’est toujours ça de pris, comme le veut la formule consacrée. Mais enfin, bien plus que le résultat en tant que tel, c’est bien la manière qui nous a plu. Et quand on parle de manière, on englobe un peu plus que les simples phases techniques ou la simple circulation de balle (qui fût au demeurant appréciable). Non, quand on parle de la manière, on inclut évidemment le physique. Et on aurait même envie de dire qu’on inclut surtout le physique.

 


(Huggy les bons tuyaux...)


On le sait, Kombouaré a axé une grande partie de sa préparation sur ce thème et hier, cela s’est vu. Et quand les compas tournent, c’est tout de suite plus facile. L’exemple le plus frappant à ce titre est certainement la performance du Claude. Pour sûr, ce dernier ne sera pas capable d’enchaîner tous les matchs comme il les a sortis hier soir mais on était restés sur le souvenir d’un Maké souvent dépassé en fin de saison passée, recourant plus que de raison aux actes d’anti-jeu et autres coups de saton pour stopper ses adversaires. Rien de tout ça hier. Des gestes de classe, une belle vision du jeu et quelques jolis ballons ratissés. Pour peu que la Clém’ fasse une aussi bonne saison que celle écoulée, ça pourrait être pas mal.

 

Au-delà du cas Makélélé, on aurait un peu envie de dire que pas grand-chose fût à jeter hier. A la limite, la nonchalance apparue parfois chez la Pégu’ a pu être agaçante mais ce dernier a quand m^me planté. Et à tout prendre, on est prêt à parier que ce dernier sera bien obligé de cavaler avec un coach qui, enfin, l’ouvre un peu depuis le bord de touche. Bien entendu, impossible de passer sous silence la prestation de Séssegnon, impérial hier mais ça, on le savait déjà. C’est tout de même ce qui fait penser qu’il reste une des meilleures recrues de l’année (sic). Reste Coupet, rassurant, Bourillon, surprenant et autant de choses que l’on aura appréciés avant que la vraie saison ne débute. Car c’est encore là qu’il s’agit de rester prudents. Il paraît que le PSG est en confiance, c’est toujours le plus grand danger pour ce club et les joueurs qui l’habitent… un premier bouillon à la Paillade aura vite fait de plomber le tout… reste qu’on peut vivre sans Rothen, et que dans la gestion de la prise de melon, ça ne peut pas être un mal. Pour l’instant, on est toujours en juillet et on continue d’en profiter…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Ben Labarthozic 31/07/2009 11:50

Lyonnais, amen... la voix du sage. J'avais oublié de mentionner le positionnement haut des joueurs sur le terrain, un gros changement par rapport à la saison dernière où le seul moment de la saison où cela fût constaté correspondait à la bonne période de Paname (vers janvier février). Et pour ça, oui, il faut un physique et une unité d'équipe pour compenser les postes. Lyonnais, tu écriras les posts en mon absence de congés à venir...!

Lyonnais anti-OL 31/07/2009 11:32

Je comprends pas trop pourquoi vous vous acharnez sur un gonz ou un autre?Sur le match contre la fiorentinana, j'ai vu les joueurs agresser (dans le bon sens du term) le porteur du ballon de l'équipe adverse, j'ai vu des types qui montent et se replacent tous ensemble et se couvrent les uns les autres, j'ai vu des joueurs prêt à vomir à la fin du match tellement ils avaient tout donné : bref, j'ai vu une équipe, J'ai pas vu un Bourillon, un Clément ou un Chantôme, j'ai vu onze mort de faim se battant comme des dingues!Contrairement à l'année dernière où chaque match gagné surprenait même les supporters, cet année, si les joueurs abordend le championnat dans l'état d'esprit actuel, ils seront redoutables.PS : Merci pour les infos Parigi

Smooth 31/07/2009 10:11

Je croise les doigts pour la Paillade en espérant qu'on garde cet impact physique. Pour ma part la bonne surprise c'est le but d'Erding qui chipe une balle et qui s'en va battre un gardien que l'on connaît bien en 1 contre 1. Cela faisait 5 ans que je n'avais pas vu un but de la sorte marqué par un attaquant parisien.

Pippo 31/07/2009 09:11

Post-il : tu souhaites que AK mette un chantier en place pour que les joueurs se contrôlent !!! Pas de problèmes avec AK sur le banc les joueurs n'ont plus le temps de péter les plombs il gueule plus vite et plus fort qu'eux ^^

Parigi Mancino 31/07/2009 00:21

Oups, désolé post-it et anti-OL... Ma dyslexie a repris le dessus !Sinon, pour info, l'Equipe de France U19 a finalement perdu son match 3 - 1 après s'être fait expulser... 3 joueurs !!!!