Têtes.à.claques

Publié le par Ben Labarthozic

Voilà, c’était assez prévisible, assez entendu mais on n’aurait quand même pas trop parié dessus pour autant, Kombouaré sera donc convoqué, avec son homologue Lorientais, devant la commission d’éthique. La Gouïne restera donc comme l’unique entraîneur du PSG, ces dernières années, à être passé au travers des gouttes de cette commission fantoche. A ce sujet, on peut penser que l’interview de Casque d’Or, livrée au Parisien et dans laquelle il déclare « Je suis là pour défendre le PSG et je réagis par rapport à des gens qui nous attaquent, on ne va pas tout de même pas tendre l’autre joue ! Avant, peut-être qu’on ne disait rien. Mais il faut que les gens arrêtent de nous marcher sur la tête. » lui est indirectement destinée. Et de notre côté, supporters, nous sommes bien obligés de reconnaître que cela nous faire plaisir. Pas seulement parce que, contrairement, le PSG doit se faire respecter mais également car en parlant ainsi, Kombouaré évacue une partie de notre frustration.



 

Elle n’évacuera pas la frustration de nous voir une nouvelle fois sanctionnée (car ce sera le cas) pour des actes que d’autres ont commis tant et tant de fois auparavant. Le parallèle avec le gros José, Anigo de son nom de famille, a déjà été évoqué par ici mais comment ne pas le convoquer à l’heure des faits ? Comment ne pas s’interroger du fait qu’un type, accusant à mots à peine voilés les supporters du PSG comme autant de nazillons en puissance, n’ait jamais eu l’honneur de voir la gueule des empaffés du comité théodule chargé de faire la pluie et le beau-temps sur la probité du foot français. C’en est ainsi, aujourd’hui, répondre avec virilité à des provocations externes est plus grave que de faire un huis-clos avec un arbitre lors d’un match d’importance. On ne s’amusera pas à faire le compte ici des polémiques ayant émaillé la « carrière » récente de Paname avec cette dite commission. D’un entraîneur ayant eu le tort immense d’oser « toiser » un arbitre (Vahid) à un autre remettant en cause l’arbitrage (Lacombe) en passant par une banderole injurieuse, rien ne nous sera épargné. Dans l’intervalle, c’est bien connu, les lyonnais sont exemplaires et la seule sanction ayant frappé Pape Diouf a été soulevée la veille d’une finale de coupe de France. Mais bien sûr, c’est l’évidence même, le supporter du PSG n’est qu’un parano usant de la théorie du complot à tour de bras. Ah ça pour sûr qu’il est loin le gentil Tonio, gentleman et fair-play qui n’avait pas attaqué l’arbitre du match contre Lyon à la suite du but hors-jeu… il est loin et ça va se savoir, c’est qu’à la commission d’éthique, on est bien membrés et on tient à le faire savoir. Et puis pour un peu que la décision de CNOSF nous ait un peu énervé ces plaisanteries sur pattes, ça devrait tailler dans le gras… qu’il est loin également le temps où le coach bastiais pouvait traiter Cana de « sale albanais de merde » avant d’écoper de quelques matchs avec sursis. Heureusement, le PSG, en repoussant les limites de l’indicible, contribue au progrès du bien-être général et permet de faire de l’homme un être meilleur pour demain…

 

En attendant, on attendra ce soir en espérant un peu de réconfort. Que le Real fasse péter l’OM telle une cocotte minute dans laquelle la Desch’ serait le chef des rats. La question demeure toutefois, dans ce cas, qui de lui, Gaby ou 6C, décidera de quitter le navire au plus tôt… ?

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Ben Labarthozic 03/10/2009 15:30


Adieu Parigi...


Parigi Mancino 03/10/2009 11:46


Alors là, c'est la bérézina : on a tellement pas la classe qu'on se jette sur la moindre remise de quelques euros sur la clim' de la 107 (destinée aux salariés du groupe, histoire de
bien montrer que non, Jean-Marc Gales n'est pas un exploiteur sans scrupule, et que non, Peugeot ne pratique pas l'extorsion de la plus-value -- ou alors un tout p'tit peu, mais bon, on vous le
rend bien), et on fait appel aux tontons pour mettre les mains dans le camboui quand la mécanique est en panne. Je commence à me sentir mal. En un instant, je viens de percevoir le vide existentiel
qu'il me faut combler. Après tout, je suis né dans les Alpes Maritimes... Certes, c'était un pur hasard, je n'y suis resté qu'un an... Mais peut-être ai-je été bercé en franco-provençal (dans ce
cas, c'était du franco-provençal mélangé à du yiddish et avec un accent praguois, de l'argot parisien et des expressions francomtoises, mais qu'importe) ? Peut-être dois-je retourner aux
sources. A tout ce qui fit ma prime enfance : la garrigue, les cigales, le sable chaud...


C'est décidé : je m'en vais de ce pas consulter l'onglet "Provence" de paru-vendu.fr


Clément 03/10/2009 11:22



Ah mon cher Parigi, si on se réfère à la cosmogonie de Stardust, il faut encore une étape pour te voir qualifié de 'sudiste' (pour mémoire ce concept stardustien recouvre les 'vrais gens qu'on voit
à la télé avec leurs 206 cabs' - sic et resic).

Alors, en gros si ta famille en plus de rouler en peugeot ne s'est pas contentée des équipements d'usien mais a eu le mauvais goût d'agrémenter ses véhicules d'équipements superfétatoires... te
voila sudiste.

Si je me permets de procéder à un peu d'exégèe, j'ai peur que la situation soit encore beaucoup plus périlleuse. En effet, dans certains textes on peut comprendre que, finalement, au 'sudiste'
s'oppose la classe... Comme chacun sait, il n'est pas trèc chic de rouler en peugeot (sic). Mais si tu roules en peugeot et que par exemple tu refuses de procéder toi même au lavage de ta voiture,
c'est quand même classe... Pas le top de la classe, mais assez sans doute pour te distinguer des afffreux sudistes.
En d'autres termes, si ta famille en plus de rouler en peugeot s'abaisse à l'entretenir plutôt que de laisser les petites gens le faire, j'ai bien peur que tout cela soit bien mal engagé...

[cela va sans dire mais va sans doute mieux en le disant, ce comm est à lire au second degré]


Parigi Mancino 02/10/2009 21:35



Ma famille roule en Peugeot (et travaille dans les usines Peugeot) depuis 3 générations. Je suis marseillais ?



Stardust Chris 02/10/2009 13:02


P'tain arrête de t'excuser Clément, pense à  José, sors les poils de la chemise que diable !