Les Caliméros vous emmerdent bien…

Publié le par Ben Labarthozic

OK, la probité, l’éthique et le sens de l’honneur sont autant de valeurs qui n’ont jamais étouffé les membres de la commission de discipline, éthique ou tout autre comité théodule et tartenpion mais de vous à moi, ça me ferait un peu mal au derrière de me faire balader à ce point par une vindicte populaire elle-même téléguidée par une presse qui a bien compris le sens du vent, et de ses ventes… Bien sûr, ce ne sont ni l’Equipe, ni même le Parisien (qui joue toujours aussi bien son rôle de fossoyeur à domicile) qui sont responsables des âneries diligentés par tous ces dirigeants mais en l’occurrence, on atteint des sommets d’hypocrisie et d’inéquité sportives. En cause ? La convocation de Claude Makélélé par la commission de discipline, énième convocation parisienne au milieu des délires de la L1. Nul besoin de préciser que ni son agresseur Lorientais ni Marouane Chamakh seront présents lors de la même audition. Pas assez vendeurs. Pas assez en tout cas pour figurer en Une d’un quotidien sportif et d’en faire une « affaire » autour de deux coachs en forme de guest-stars. Aujourd’hui, cette convocation est passée du stade de Une le lundi à l’entrefilet le vendredi, passant ainsi du statut de « protégé du corps arbitral » à celui de cible acharné (sans doute le premier joueur de l’histoire de notre Ligue à être sanctionné deux années de suite à posteriori par la vidéo, nouveau record pour Paname)… triste et trop connue mécanique de l’évènement qui consacre le PSG comme émeutier du week-end. Voilà en tout cas qui alimentera les débats sur les bienfaits (ou non) de la communication Kombouarienne. Le retour de bâton pourrait être violent. En même temps, on a à peu près tout essayé dans ce rayon : du baissage de tête en passant par celui de pantalon pour finir par l’ouverture de grande gueule. Rien n’y fera, Paname joue un championnat à handicap. Alors oui, on nous qualifiera de caliméros, triste et unique argument d’observateurs aux idées tellement courtes qu’elles n’ont plus d’explications rationnelles pour justifier ces multiples traitements à plusieurs vitesses. Explication bien arrangeante au passage pour se gargariser des errances parisiennes. Et nous de les emmerder en chœur et collectivement… car dans notre landernau, on préférera disserter de l’existence ou non d’un péno contre le Real, sur un joueur à la cheville démolie et qui ne pourra vraisemblablement pas être aligné pour son prochain match. Il est vrai qu’en France, on n’est plus trop habitués à voir un Marseillais expulsé…

 

 

(c'est vendredi... va falloir être gentil avec tonton Claude...)


Tout ceci étant dit, passons à quelque chose de plus léger, qui ressemblerait à la rubrique de Pierre Menès, qui s’y entend pour alléger les débats, justement. Adonnons-nous aux plaisirs du jeu en effectuant nos pornosticks, afin de faire marcher l’intelligence collective, à défaut de l’individuel. Je vous vois venir : ça y est, PSB sombre corps et âme dans le mainstream… c’est possible, en ce cas, je compte alors sur vous pour faire virer manu-militari cette nouvelle case qui saurait pourtant vous rendre riche, à plus d’un titre…

 

Lens – Lyon : 0-2

En fait, Wallemme n’est pas un con (sic) mais un vrai mauvais entraîneur. A la suite de cette défaite, il est mis sur la sellette et Gomis acclamé après avoir subi un énième malaise vagal faute d’avoir mangé des bretzels de travers…

 

Sochaux – Le Mans : 1-1

Bof, pas d’avis sur le match d’où un match nul tiède en perspective.

 

Saint-Etienne – Bordeaux : 0-1

Les Verts se font dépasser dans les dernières minutes sur une tête de Chamakh qui rebondit sur le dos de Janot. Perrin a pourtant vu un des meilleurs matchs dans le chaudron de ces 10 dernières années…

 

Nice – Valenciennes : 1-3

Didier Ollé-Nicolle est (enfin) viré, on finit par comprendre qu’il n’est pas si bon que ça… On commence (enfin) à comprendre que Montanier est quand même un putain de coach… L’Equipe pose la question du jour : Valenciennes peut-il se qualifier pour l’Europa Ligue ?

 

PSG – Nancy : 3-1

Un match plein, sans bavure, en dépit d’un Traoré une nouvelle fois dépasser sur une accélération fatale de Pascal Berenguer…

 

Rennes – Auxerre : 2-0

J’aurais bien aimé faire une grosse côté mais faut quand même pas déconner…

 

Grenoble – Montpellier : 1-0

Montpellier croit jouer parmi les gros, Bazdarevic menace ses joueurs du supplice chinois… Feghouli plante un but et le célèbre en levant un doigt bien pointé vers le ciel…

 

Boulogne – Lille : 1-1

Les Lillois sont fatigués, Thil est tout cassé… PAF plante un pion en fin de match, on reparle de lui au PSG…

 

Toulouse – Lorient : 3-0

Trois claques dans la gueule du père…

 

Marseille – Monaco : 2-0

Monaco est toujours nul, apathique et les poches trop pleines au vélodrome… Ruffier ne parvient pas à rééditer sa perf’ de la saison passée et Lacombe voit de bonnes raisons d’espérer dans cette défaite. L’OM, qui finit une nouvelle fois ‘clean sheet’ au niveau des biscottes, prouve sa capacité à se relever de l’univers impitoyable des médias, de la méchanceté des arbitres européens et redevient le plus grand club du monde en puissance… le tacle par derrière de Gaby et le pied sur le dos de Taiwo sont décrits comme des modèles du genre et symboles de l’abnégation phocéenne…

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

post-it 02/10/2009 15:01


si vous faites un peu de route...






Guil 02/10/2009 14:10


Youpi, maintenant y'a des filles à poil sur mon blog préféré !
Foot, potes et nanas, ca devient vraiment un blog de gros jackys comme même  :D


Stardust Chris 02/10/2009 12:28


D'ailleurs il était très sympa l'article "marseille terre d'accueil II", le retour. A quand le III ?
C'est simple, clair, limpide. Pas de paroles, que des faits !

On pourrait aussi compter les cartons que se prend un joueur X dans son club d'origine puis quand José le fait signer à Marseille. Ca doit être sympa les comparaisons
Cana/Heinze/Rool/Diawara...