Simul Acre

Publié le par Ben Labarthozic

Je me suis bien marré hier soir en regardant le différé de Lens-Marseille dans un remake de l’arroseur arrosé. J’ai aussi un peu souri en lisant la Une de l’Equipe : « L’OM ne méritait pas ça » et d’insister lourdement sur ce penalty généreux offert aux Sang et Or. Ca fera plaisir aux Girondins qui, pour deux buts imaginaires (un sur hors-jeu, l’autre après une faute grossière de… Cana), n’avaient pas eu droit à une seule ligne dans le morceau de brouillon rédigé par le journaleux de l’époque.


(Papé ne s'en laissera pas compter... coaché par José)

(from Parizinzin)

Autant le dire de suite, on signale assez souvent que le championnat est biaisé en faveur de l’OM (et c’est d’ailleurs le cas) pour ne pas souligner qu’hier soir, ils ne méritaient pas ce tirage de maillot. Ce matin, Anigo a dû sentir un peu plus parisien, ce qui ne manquera pas de lui faire plaisir. D’ailleurs, j’en profite pour signaler qu’il y a quelques temps, un de nos joueurs, dont je tairais le nom mais qui s’appelait Fabrice, avait simulé une faute qui avait provoqué un penalty (celui-ci avait été raté mais bon, on parle du PSG…) et avait également entraîné 4 matchs de suspension pour sa personne. On verra bien ce qu’il adviendra de Hilton mais ne nous faisons guère d’illusions, la commission de discipline a déjà assez à faire avec PIF… à ce titre, la réaction de notre président buveur d’eau à l’égard de Pascal Urano qui réclame que le joueur soit suspendu la même durée que Noro est assez révélatrice de la nouvelle équipe dirigeante. Ca nous change du blaireau qui aurait eu tôt fait de tendre l’autre joue et de transférer PIF-PAF à l’OM…

(on comprend mieux l'animosité de Papé... bon, lui par contre, ça va être dur de le recruter...)

En parlant de l’OM, Papé Diouf aussi a décidé de ne pas tendre l’autre joue. Il le dit lui-même, « on réplique par un coup avec un autre coup ». Après l’interview choc de Zizou, on finit par se dire que la loi du talion doit être estampillée marseillaise. Néanmoins, on a un peu de mal à comprendre l’attaque à boulets rouges des dirigeants phocéens à l’encontre de leurs homologues lyonnais. Enfin, en réalité, on n’a pas vraiment du mal à le comprendre mais ça reste un peu gonflé. Non seulement Diouf se pose dans une posture de victime qui lui va bien mal, à la fois au vu du début du championnat et même à l’égard du match d’hier soir. Car ne nous y trompons pas, si le penaltoche ne doit jamais être sifflé, Cana doit être expulsé dix fois, César peut s’affaler sur son adversaire sans se prendre de biscotte et Ribéry peut tacler par derrière sans risquer la « sanction administrative » chère à Vessière. Ensuite, on n’est pas vraiment surpris de cette charge frontale du président marseillais. Ce dernier est coutumier du fait puisque la saison passée, on avait eu droit à trois conférences de presse durant lesquelles Diouf et ses amis avaient insulté leurs ‘amis parisiens’ jusqu’à plus soif, sans qu’on leur ait rien demandé. Aujourd’hui, Diouf nous explique que ce n’est pas eux qui ont commencé. On sait bien que la responsabilité et l’éthique ne sont pas les qualités les mieux réparties dans le club marseillais mais de ce côté aussi, la commission de discipline pourrait peut-être aussi se pencher…

Bon bah, mon post du jour est un peu décousu, la faute à trois arrêts dans sa rédaction, vous m’en excuserez j’en suis sûr… en attendant, Yépes et Kalou sont les invités de Luison sur RMC, ils nous disent que tout va bien et que la machine est relancée, c’est là qu’on commence à avoir peur…
 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fernandez mais pas Luis 17/10/2006 14:49

Après les arbitres qui font le show, voilà que maintenant ce sont les présidents de club. A quand les joueurs faisant le show sur le terrain ?Sinon je dois confesser que, une fois n'est pas coûtume, je me réjouis de la vindicte marseillaise à l'encontre de l'OL. Bon que cette équipe soit la plus forte de L1, aucun doute là-dessus (je parle de l'OL hein^^). Mais est-ce une raison pour que l'arbitrage lui soit systématiquement favorable ? (en L1 parce qu'en Champion's Leagues c'est pas encore ça)Franchement, Sainte étienne finit à 10 sur un penalty imaginaire en raison d'un hors jeu Lyonnais évident. Et personne ne moufte, pas même le Guy ROUX qui d'habitude est un des rares à l'ouvrir. Mieux, le technicien arbitre de la chaine cryptée nous ressort en direct, "oué il est hors jeu mais pas de beaucoup le doute doit profiter à l'attaque".Bref, c'est franchement nawouak.Résultat Lyon repart avec 3 points, le fossé est creusé, ya plus qu'à attendre un miracle la saison prochaine pour un peu de suspens...super...