Actualisation

Publié le par Ben Labarthozic

Pas grand-chose à ajouter par rapport à mon post de la veille, juste quelques mises à jour. Vous les trouverez donc avec le nouveau classement anglais ci-dessous et le fait que les lensois ne s’en sont pas pris 3 dans la musette mais bien 4. Gillot pourra bientôt être taxé de faire du Lacombe et les sang et ors des paranos puisque du côté de la Gaillette, on fustige également l’arbitrage… n’empêche, en dehors de toute considération sur le score final, on peut se demander comment un assistant peut signaler avec une telle vigueur et une telle insistance une faute inexistante en étant placé à 3 mètres de l’action. Au mieux, il s’agit d’incompétence, au pire… ce fait de jeu n’est d’ailleurs pas sans rappeler le vigoureux secouage de bras de l’assistant de Mr Hamer lorsque Paname a rencontré l’ogre lyonnais sur l’action qui amène le premier but. Dixit Armand, ce dernier ne se serait pris qu’un jaune (et non un rouge en tant que dernier défenseur) car l’homme au drapeau et à la main tremblante aurait affirmé à son central : « finalement, mets lui qu’un jaune car je ne suis plus aussi sûr de moi… ». Cela vous donne une idée du niveau de nos arbitres et plus prosaïquement, de la manière dont le PSG est arbitré…

    Points Matchs Joués
1 Lyon 25 18
2 Lille OSC 6 18
3 Sochaux 6 18
4 Marseille 3 18
5 Lens 2 18
6 Saint-Etienne 1 18
7 Toulouse FC 0 17
8 Lorient -1 18
9 Nancy -1 18
10 Bordeaux -1 18
11 Rennes -6 18
12 Valenciennes -6 18
13 Le Mans -6 18
14 Auxerre -7 18
15 Monaco -8 18
16 Nice -8 18
17 Troyes AC -8 18
18 Paris Saint-Germain -9 17
19 Nantes -16 18
20 Sedan -17 18

M’enfin, nous l’avons dit et le répétons avec force ici, foin de tout cela pour expliquer la nouvelle déroute parisienne d’hier. Le froid peut-être… ou la confirmation que lorsque Pauleta s’enrhume, toute l’équipe est grippée. Hier, les approximations se sont succédés, y compris pour des joueurs comme Armand qui ne nous avait pas habitué à un tel déchet technique depuis longtemps. On pourra toujours avancer que les rugbymen du stade étaient venus labourer le terrain une semaine plus tôt et l’on déplore alors le ciel que Doudou Ciscouille ne se soit pas tordu la cheville dans une motte façonnée par une des taupes du PSG… on aura aussi l’occasion de confirmer que la Brique n’est pas Rothen mais comme ce dernier a décidé de lâcher son coach, les options se font rares… on terminera le chapelet des regrets en se disant que PIF nous aura finalement beaucoup plus manqué que prévu étant donné que Diané est à des années lumière du niveau espéré et l’on constatera que la Moustache aura mis un an pour constater que nous ne sommes pas le meilleur public de France. Bien que je ne sois pas un partisan du lynchage public (je réserve cela aux arcanes intimes de ce blog), j’aurais encore préféré réserver ce sort à 6C qui aura fait un des pires matchs sous le maillot parisien (c’est dire). Mais lui finit avec la note de 5 dans l’équipe, tout à l’image de ce planqué qui a compris l’art subtil de ne pas être trop loin du ballon pour être visible mais surtout pas trop près pour offrir des solutions. Et surtout, si on te donne la balle, tu la redonnes aussi vite et aussi mal que possible. On oublie pas un petit tacle stupide et assassin et par derrière au passage histoire de se faire remarquer… une chose st sûre, en temps de guerre, on en connaît un qui continuera de vendre du beurre…


(Parizinzin dans les tribunes?)

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article