A quand Tapie Président ?!

Publié le par Ben Labarthozic


Dopage cannavaro parme 99
Vidéo envoyée par jejeinho_8
(pour se fâcher avec le foot...)

Ca y est, c’est fait, le football s’est une fois de plus fait hara-kiri… Fabio a été nommé meilleur joueur de l’année 2006 par ses pairs. En même temps, que cela soit fait par ses congénères ne devrait être qu’une demi surprise. Cela fait déjà bien longtemps qu’éthique et football ne font pas bon ménage mais nous, à PSB, on ne manquera pas de penser qu’on s’est bien foutus de notre gueule. D’ailleurs, en dehors des casseroles que traîne l’ami Cannavaro, j’irais plus loin en m’étonnant du poids que prend le palmarès dans l’attribution de ces récompenses. Pour la petite histoire, le palmarès n’est qu’un critère parmi d’autres (dont le fair-play et l’attitude sur le terrain) qui doivent venir sacrer un joueur. Depuis quelques temps, le palmarès fait jurisprudence. Peu importe les performances ultra-soniques d’un Ronaldinho double champion d’Europe et d’Espagne, sa coupe du monde ne fût pas belle, il se fait donc sucrer la gaufre par un voleur de poules champion du monde mais dont le titre national a été retiré. Je vous passe les scandales de dopage collant au joueur et le fait qu’en termes d’élégance, on a fait mieux (un nouveau carton rouge avec le Real, des performances en demi-teinte avec le même club et un coup de coude sur Henry au bout de deux minutes de jeu en finale de coupe du monde qui n’avait pas grand-chose à envier à celui [de boule] de Zidane un peu plus tard…). Peu importe également que Titi Henry aligne deux finales de prestige en étant un des meilleurs attaquants du monde, le titre, lui, il ne le verra jamais. Non, en réalité, journalistes et sportifs réunis ont opté pour le jugement de courte-vue qui décrédibilise une fois de plus leur profession et/ou leur condition… on savait que la profession de journaliste était donné au tout venant et n’avait que peu à voir avec l’analyse footballistique au sens premier du terme, on en est maintenant persuadés… pour l’anecdote, passons encore que l’on n’ait pas attribué le ballon d’or à Charisteas en 2004 mais on se demande juste encore pourquoi Deco n’a pas raflé la mise, lui qui avait gagné la Ligue des Champions la même année et qui brille depuis des lustres avec le Barça. Ah, c’est vrai, pour le coup, c’est Chevtchenko qui avait succédé à Nedved à la liste des plaisanteries… Henry, lui n’avait fait « que champion d’Angleterre en étant invaincu 49 matchs consécutivement… »
 


Compile thierry henry
Vidéo envoyée par klu94
(pour se réconcilier...)


Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pippo 20/12/2006 00:30

Tsssssssssss dis pas de mal de Cheva ^^

Ben Labarthozic 19/12/2006 20:31

T'as bien raison mon gros Fio. Très juste correction que d'ajouter le choix de carrière de TitiGol. Le jury de FF aurait pu saluer ce geste rare... il faut croire que le critère d'élégance a des mystères insondables...

fio 19/12/2006 18:53

Perso je pensais à Roni, plus qu'à Titi, le pauvre (pas au sens propre) mourra à Arsenal, un choix de carrière qui lui vaudra une statue en bronze à Highbury mais pas de "récompenses" ...