On s'en sort bien...

Publié le par Ben Labarthozic

Ouf, le pire est évité… le PSG ne sera pas sanctionné pour sa tentative infamante d’avoir voulu influencer la commission de discipline dans un sens qui aurait été contraire au souhait populaire… encore que, aussi incongrue cela puisse-t-il paraître, la plupart des sondages de pacotilles organisés par des journaux et sites à deux balles, alimentés pour la plupart par des amateurs en mal de sensation, semblaient pourtant unanimes sur le fait qu’une sanction pour la danseuse tatouée de l’OM s’imposait. Oui mais voilà, Riolacci, notre némesis en a décidé autrement. Vous en voulez plus ? ce dernier s’est même targué que la dite commission était je cite « atteinte d’une maladie incurable, celle d’être imperméable à toute tentative d’influence ». On avait pourtant cru comprendre le contraire lorsque le président sedanais, Urano, celui qui menace les arbitres de leur « arracher les couilles », avait crié au scandale en militant pour une sanction exemplaire pour PIF. Le bonhomme qui siège à la Ligue avait eu gain de cause. Il n’en sera rien en ce qui concerne les parisiens et ces derniers sont priés de se taire de surcroît.  

 

 


Yepes vs cisse
Vidéo envoyée par rmsenforce

(quand la machine médiatique se met en branle...)

  Il n’en sera rien non car les gestes sont visiblement radicalement « différents ». Je n’ai vraiment pas envie de revenir sur l’argumentaire qui consiste à disséquer l’intentionnalité de le faute et de ses conséquences. Vous aurez plus de détails ici. Contentons-nous de constater que le club marseillais est protégé et que nous sommes les souffre-douleur d’une ligue qui sera bien emmerdée lorsque le PSG sera envoyé en Ligue 2. Bien sûr, on nous dira ici ou là que nous voyons le mal partout mais pour ma part, je me restreins aux faits. Et je constate également que le coach olympien a écopé de deux matchs de suspension… avec sursis quand le staff parisien, dirigeant compris se fait tancer pour ses propos sur l’arbitrage. Pour rappel, Rothen s’était pris 4 matchs fermes (bon, il était blessé mais ça, c’est une habitude) pour avoir mal parler à un arbitre dans les vestiaires. On comprend qu’Anigo reste étrangement tapi dans l’ombre ces derniers temps, cela semble profiter au club de son cœur. Car encore une fois, imaginez une seconde que Yépes ait blessé Cassé. On aurait eu droit à une campagne de presse reléguant la défaite de l’équipe de France au second rang. Les joueurs marseillais de chaque ligne se serait succédé chaque jour que la bonne mère aurait faite pour aller pleurer sur le martyr Djibril. Anigo aurait décrété que Yépes était le nouveau José Karl Pierre-Fanfan du championnat et Diouf aurait convoqué la commission de l’éthique pour l’absence d’excuses de Mariolito. Ce dernier aurait été interdit ad vitam de territoire français. Mais là, on s’en tape franchement le coquillard. Le chefaillon Riolacci auquel les marseillais dresseront une statue peut raconter les pires idioties et tout le monde semble trouver cela normal. Pire, l’Equipe préfère consacrer un dossier rédigé à 6 mains sur les inquiétudes suscités à la suite de la défaite en amical à un mois et demi d’un petit match contre la Lituanie… pas un titre sur l’ « affaire Cissé », juste un petit entrefilet pour dire que Cayzac crie au scandale. Dans un pays normal, on appelle cela de la désinformation. Dans la France du foot, on veut juste voire l’OM gagner, un point c’est tout. Le fait que le dernier trophée remporté par ce club remonte à 14 ans avec un président aux poches profondes et aux sbires munies de bêches n’y change rien. Je ne vous explique pas le calvaire que l’on devra subir si ces plaisanteries sur pattes venaient à gagner la coupe de France cette année. Ajoutez à cela un tour d’honneur de Sarkosy en DS sur les champs et vous aurez une idée du printemps maussade qui se prépare… pour rappel, quand Paname a gagné la coupe il y a trois ans contre Chateauroux, l’équipe avait sobrement titré : « la coupe à la grimace » et avait plus parler des sifflets sur cet empaffé de Déhu que du trophée parisien... en attendant, on espère que notre président ira jusqu’au bout de ses idées, quitte à sortir l’artillerie lourde et une campagne traînant dans la boue ces ectoplasmes peuplant nos différentes commissions et qui n’hésitent pas à pratiquer du populisme de bon aloi. On a de toute façon plus grand-chose à perdre. Quand le plus grand diffuseur de foot invite 3 marseillais et Grégoire Margotton pour déblatérer sur un hors-jeu imaginaire (parce que en dehors de l’absence d’évidence, au départ de l’action, personne n’a souligné que Pierre Michel ne faisait pas action de jeu…) et s’extasier sur le clin d’œil du péteur de malléole, le supporter du Péhéssugé se sent bien seul…  

 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

 

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

tedik 10/02/2007 11:04

C'est clair, c'est un vrai scandale - je n'arrive toujours pas y croire! Pour la peine, je me suis fendu 'un article sur Cissé (faut bien que quelqu'un prenne!).
Sinon Ben, tu as tout à fait raison lorsque tu imagines ce qui se serait passé si Yepes avait aggressé Cissé...

fio 09/02/2007 16:52

Je ne ferais pas de copier/coller de mon commentaires sur ce sujet de ce matin, que j'ai effectué sur ton précédent article, mais comme tu as pu le lire je suis tout a fait d'accord avec toi ... et personne ne dira le contraire, quel scandale ...