Un pied dedans

Publié le par Ben Labarthozic

Voilà, cette fois, on y est. Remarquez, les centaines de milliers de lecteurs que vous êtes étiez déjà au courant depuis fort longtemps à la lecture du classement anglais mais désormais, même celui du père Dodu nous fout dans la zone rouge. Et il ne reste que 11 petits matchs. 11 matchs dont le prochain pourrait permettre à Auxerre et à son Abbé de foutre un clou de plus sur notre cercueil. Car à force d’avoir cru que les matchs se gagnaient dans les discours et en portant un maillot rouge et bleu, les joueurs de pacotille que nous avons sont en train de tuer notre jouet. Et vu qu’en plus, nos « supporters » s’y mettent dès qu’ils le peuvent, tout part à vau-l’eau bien comme il faut… faut-il pour autant souhaiter une relégation en L2 pour avoir la grande épuration ? ce n’est pas mon avis, loin de là. Le chaos n’a jamais rien amélioré et la théorie selon laquelle le PSG pourrait renaître de ses cendres convient uniquement à ceux qui ne connaissant pas ce club.

 

(PSG 2006/2007: tout est dit...)

Non, en revanche, ce qu’il faut, c’est une bonne lessive dans cette équipe. Et un bon shampooing pour Rothen, et un méga lavage de cerveau pour les autres… on nous parle de joueurs qui doivent « mettre leurs couilles » sur le terrain. Mais mon pauvre ami, ça fait déjà bien longtemps que ces baltringues les ont laissé dans le vestiaire… ou dans leur Maserati. Ou peut-être dans leur cerveau pour ceux qui comme 6C sont des habitués du String Fellow… à Landreau près, le seul à avoir assumer son boulot cette année, tous les autres sont à jeter. Et je rigole franchement quand je repense à ceux qui voyaient en Sylvain Armand un taulier de l’équipe… Armand, c’est un peu notre Déhu sauf qu’il n’aura fait que 6 mois de qualité, même pas une saison… je comprends mieux en tout cas pourquoi Vahid avait instauré un black-out à ses joueurs, c’est quand même nettement moins toxique…

 

Et quelle est la nouvelle du jour ? Popol serait sur le départ en fin de saison. Ce qui pose problème ? son inefficacité ? un peu. Son salaire ? un peu plus. Son comportement ? beaucoup ! et là, je me dis que je rêve éveillé. On peut certes tenir rigueur au portugais de ne pas assumer la forte revalorisation de l’intersaison (360 000 euros brut tout de même) mais on se dit quand même que si tous les joueurs avaient montré la même abnégation que notre goleador déplumé, on serait loin de notre situation actuelle. Alors entendre notre blondinet se lancer dans des tirades aussi vulgaires inutiles, après avoir vagabondé de blessures réelles en blessures diplomatiques, ce dernier aurait tout à gagner à fermer son claque-merde une bonne fois pour toutes. Mais les footeux sont ainsi… j’entendais Djibril Cassé fustiger les journaleux à propos de son traitement médiatique. Ah mais le bonhomme, quand tout roulait, ça, on l’entendait. Pour raconter des conneries sur son absence de scrupules quant à la blessure de Yépes, y’avait du monde au balcon… d’ailleurs, il en a remis une couche hier soir, au cas où personne n’aurait compris…

 

(Cluedo: Pedro, l'(es) assassin(s) est dans ton dos...)

Voilà, j’écrivais il y a peu que j’étais fatigué, je le suis d’autant plus après ce WE tourmenté. Des incidents en pagaille, un JMA qui rejette la charge sur ses homologues et se dédit de toute implication verbale dans le conflit entre les Verts et les Gones. C’est à celui qui sera le plus con et qui gueulera la plus fort et cet enclumé a bien raison puisqu’il ne sera jamais sanctionné. De notre côté, une tribune (Boulogne) se ferme pendant deux mois et à peine les ouaillles sont-elles remise en liberté qu’elles trouvent le moyen de se charcler avec des Hollandais venus d’ailleurs ou encore d’arrêter une rencontre de CFA hier après-midi. L’impunité est totale, les instances sont dépassées. Quoi d’autre ? Je pourrais bien vous parler des erreurs d’arbitrage à répétition et des mains décollés du corps sedanais. Monsieur Poulat et sa poule de Viennot n’ont rien vu du spectacle et n’ont pas sifflé, venant du même coup mettre un drôle de coup dans l’aile aux courtes-vues d’Antonnetti et les autres qui sont persuadés que le PSG est protégé. Tenir ce genre de propos au regard de cette saison relève tout simplement d’un discours Orwellien… en revanche, Pagis n’a pas dérogé à la règle de la poche cousue au vélodrome. Après s’être essuyé les crampons sur Demont et avoir distribué des coups de coude à la volée, le bonhomme a fini le match avec la sanction administrative de Gilles Vessière. Le tout commenté avec Margotronc et Dugarry qui était le seul (avec les supporters marseillais) à contester la charge de Taiwo sur Dindane. Pendant ce temps, Paganelli sanglotait au bord du terrain…

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

 

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Ben Labarthozic 06/03/2007 11:20

On a peur, très peur même!

Tedik 06/03/2007 10:41

Je ne sais que dire, je suis sans voix. Pourtant depuis 17 ans que je supporte le PSG, j'en ai vu des saisons pourries, mais alors ça...
Ben, qu'est-ce qu'on fait?

jer c 05/03/2007 16:25

Sale week end en effet mon ami, La bande d'Aulas qui tape les verts, l'OM et le PSG au fond du trou, la violence dans les stades, pffffffu... bref vivement ce week end que l'on noit notre peine dans l'alcool et que l'on savoure un bon Angleterre-France de Rugby ! A ce week end peut être

TVnomics 05/03/2007 13:58

je croyais que le retour de Le Guen allait tout changer :o)
tous les comeback au PSG ont été des échecs
ce club est un club de Coupe de France, c'est tout
allez une bonne disparition en L2 et vive le Stade Francais au Stade de France

Fernandez mais pas Luis 05/03/2007 13:37

Sont forts quand même nos pieds carrés préférés, très forts même. On croit qu'ils ont touché le fond, mais non, une semaine plus tard, tels des terrassiers du ballon rond, ils nous démontrent que pas du tout, le fond c'est encore plus bas !Franchement avoir une telle équipe sur le papier et se faire rincer par Sedan sans quasiment se créer d'occasions, c'est tout simplement ...dingue !Bon en même temps avec Cissé Capitaine fallait pas non plus s'attendre à autre chose. On connaissait la propension du PSG à rendre nul des bons joueurs, je pense que là le club a franchi un échelon : il arrive à briser même les bons entraîneurs...