En apnée

Publié le par Ben Labarthozic

Pourquoi faire long quand on peut faire court ? je vous jette donc en pâture la version actualisée du classement anglais, celle qui fait mal. Celle qui confirme également que, pour corroborer les propos des joueurs, « la relégation nous pend au nez » est un euphémisme… des propos de joueurs que je continue de trouver très inquiétants… ainsi, il s’agirait de se « serrer les coudes », de « faire l’union sacrée », de « continuer à travailler », bref, le parfait petit manuel du footeux en galère au micro de Paganelli. Généralement, on connaît les conséquences de tels propos… ainsi, si un entraîneur peut s’inquiéter lorsque son président lui fait part d’un soutien public, en l’occurrence, le supporter de base que je suis reste circonspect face aux discours de ces moins que riens. Des joueurs de bonneteau qui doivent d’ailleurs passer plus de temps à l’heure actuelle avec leurs agents pour négocier leur future destination plutôt que de penser à la survie du club. D’ailleurs, outre Paulet’, on apprend que Kalou devrait partir, c’est pourtant lui qui, dans les colonnes de Football365, décrète l’union sacrée et clame faire tous les jours son autocritique… il ferait mieux car à base de deux buts dans la saison, dont un sur pénalty, ce n’est plus dans les colonnes de journaux qu’il devrait s’exprimer mais bien dans un prétoire ou un confessionnal…

    Points Matchs Joués
1 Lyon 22 27
2 Lens 6 27
3 Lille OSC 3 27
4 Toulouse FC 3 27
5 Sochaux 1 27
6 Marseille -1 27
7 Bordeaux -2 27
8 Saint-Etienne -3 27
9 Lorient -4 27
10 Monaco -5 27
11 Nancy -6 27
12 Rennes -6 27
13 Auxerre -6 27
14 Le Mans -7 27
15 Troyes AC -9 27
16 Nice -9 27
17 Valenciennes -10 27
18 Paris Saint-Germain -14 27
19 Nantes -16 27
20 Sedan -17 27

Sinon, pour l’anecdote, j’ai écouté « on refait le match » hier soir. C’est toujours aussi nul et Gilles Verdez n’est toujours pas allé chez le coiffeur. L’analyse volait haut, comme d’habitude. Parmi les erreurs à pointer du doigt : le recrutement. La belle affaire. Et de nous ressortir l’exemple Banning… ah, il a bon dos le Banning. Ce que ne disent pas (ou pire, oublient) ces têtes de pioches, c’est que pour un Banning, on a un Landreau, un PIF et un Traoré qui, bien que mauvais comme un peigne, reste encore meilleur que le consternant Rozenhal sur ces derniers matchs. Le recrutement n’a pas été bon ? certes. Mais que dire de tous ces cadres censés assumer leur rôle et qui se planquent depuis trop longtemps. La caricature est encore une fois de mise et c’est bien dommage. A ce rythme-là, la Moustache aura bon dos si on se rétame en fin d’année. Néanmoins, il sera de bon temps de rappeler qu’il y avait 11 pingouins sur le terrain et que plus d’un entraîneur s’est cassé les dents sur cette bande d’abrutis ces dernières années.
 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Fernandez mais pas Luis 07/03/2007 14:58

Bon hier j'étais pour la Roma, et là Roma a étrillé l'OL de l'affreux Aulas. Moralité : ce n'est pas parce que je soutiens (moralement) une équipe qu'elle paume. Ouf c'est pas moi le chat noir du PSG ! Bon ce soir tous Lillois, je les aime bien les chtimis et une qualification mettrait encore plus les boules à Aulas, yeah !