Tel est pris qui était pris

Publié le par Ben Labarthozic

Je serais bref. Une petite bafouille avant d’aller me pieuter… ça y est, c’est fait, plus de clubs français en ligue des champions. Je ne peux pas dire que cela m’empêche de dormir mais pour autant, je le regrette. On continuera de dire que notre championnat est en papier mâché et au vu des résultats qui viennent de se dérouler, on aura du mal à dire le contraire. Et pourtant, les dogues demeurent une bien belle équipe à saluer pour sa régularité et les lyonnais sont, j’en suis certain, intrinsèquement meilleurs que les taureaux de l’AS Rome…

(à défaut de la coupe aux grandes oreilles, ça sera celle aux petits bras...)

Pour autant, pour sûr que je ne vais pas pleurer sur cette râclure de Jean-Miche Dégueulasse… ce dernier a trouvé à qui parler et qui plus est, je ne l’ai pas entendu pérorer sur les actes d’anti-jeu caractérisés de ses ouailles… néanmoins, doit-on vraiment se réjouir que la seule équipe de notre championnat qui fasse du jeu se fasse frire comme des rognons par un club italien dont la truqe flirte souvent avec le traquenard (tout le monde me parle du match d’hier mais je me souviens aussi du match aller…) ? je ne le crois pas. Le foot va mal mes amis. En même temps, pour nos gones, pouvait-il en aller autrement ? la seule chose qui me réjouisse dans cette histoire, outre le fait que Jean-Mimi n’ait plus qu’à se foutre ses actions là où le soleil ne brille pas (on parlait de -13% hors cotation ce matin), c’est bien dans la gestion des affaires courantes de notre président lyonnais, accessoirement conseiller spécial au mondial et accessoiriste/marionnettiste en chef des bonhommes de chiffons de la Ligue… en effet, loin de moi l’idée de blâmer JMA pour la faiblesse indigente de ses concurrents, ce serait lui faire un faux procès. En revanche, l’homme aux dents pointus s’est peut-être rendu compte qu’on ne gère pas une championce League à coups d’affaires Piquionne, Paulet’ ou Ribéry. A force de pratiquer la politique de la terre brûlée, ses joueurs s’emmerdent à empiler des records le week-end et se pointent en coupe d’Europe avec une pression de furieux… hier soir, ils sont passés au travers et ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard… finalement, la seule chose vraiment chouette dans cette histoire, c’est que les bonhommes seront peut-être un peu énervés au moment d’accueillir l’OM dimanche prochain. Et ça, ça fait toujours plaisir…
 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article