Dans la vie…

Publié le par Ben Labarthozic

…. on n’a pas toujours ce que l’on veut… et voilà, l’OM est en finale de coupe de France et en plus, ces cons ont même une chance de la gagner vu que le PSG est éliminé de la compétition ! nos vœux pieux n’ont donc pas été réalisés et ce n’est qu’une demi-surprise. Dire que la victoire est scandaleuse montrer la faiblesse de ce blog (et de sa rédaction) à sombrer dans arguments que l’on n’oserait emprunter à l’adversaire. Le respect que je dois à la qualité de mes lecteurs m’empêche de tomber dans ces travers. En revanche, et sans que cela ne remette en cause le résultat final, l’arbitrage de la du coq Chapron est venu prouver, pour ceux qui en douteraient encore (mais est-ce désormais possible) que décidément, Marseille est intouchable. Ainsi, Zubar a pu finir le match tranquille au bar (des fautes en pagaille dont un tacle par derrière sur Diallo). Un même Diallo qui, bien que ceinturé par le même Zubar (toujours lui) s’est pris un carton pour simulation (!). Je sais bien que l’on tomberait vite dans le débat d’épicier à pinailler sur toutes ces fautes mais cela démontre à tout le moins un état de fait (demandez à Hilton, premier joueur de l’histoire sanctionné pour simulation depuis Fiorèse (PSG) . D’ailleurs, la Une de l’Equipe célébrant un « OM DE RETOUR », 15 jours après l’avoir vu au fond du trou vient confirmer que finalement, cela doit faire plaisir à la France Jean-Pierre Pernaud de retrouver les phocéens à ce niveau de la compétition.

 

(un cousin de Sammy Traoré?)

Des phocéens qui sont (mais cela fait plusieurs jours que j’en parle) sur la piste de Mario Yepés. Bah voyons… de là à dire que les marseillais seraient des amoureux refoulés du PSG, il faudrait demander son avis à un supporter marseillais afin qu’il nous explique l’acrobatie mentale qui doit constituer à passer une année à pourrir des mecs pour les porter aux nues l’année suivante… en ce qui me concerne, je dis Nasri non merci… mais bon, il serait mal placé de dire du mal des supporters marseillais, ces 60 000 personnes passionnés et connaisseurs qui ont acclamé hier Djibril Cassé (tiens, il aurait pas pété la malléole d’un joueur celui-là ?) après l’avoir voué aux gémonies. Vé, ça, c’est la passion mon ami…

 

(ça sent le roussi...llon)

Allez, j’arrête là avant que mon article ne sente trop la bile, ça commence à devenir trop voyant. Et puis, tout n’a pas été négatif hier puisque les Nancéiens se sont fait taper par les Girondins. On commence à devenir assez nombreux dans la zone rouge, on va vraiment se marrer. D’ailleurs, on retrouve nos compagnons d’infortune nantais dès samedi. Pour ajouter aux « magouilles parisiennes » dixit Roussillon, Der Zakarian a promis qu’il allait venir « punir le PSG ». Les canaris ont dû se tromper de jour et de date, les déclarations correspondant plutôt à l’adversaire de la veille. Parce que l’information n’est peut-être pas encore arrivée aux oreilles des dirigeants nantais mais dimanche, on vote en France. On pourra toujours supputer que le président Cayzac a eu le bras assez long et le nez assez fin pour programmer les élections ce jour précis mais franchement, on en doute un peu… si les dirigeants parisiens avaient le nez fin, ça se saurait. Et si l’on avait de l’influence, encore plus…

 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

 

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

jer c 19/04/2007 20:04

Arrete de te faire du mal unitilement, les olympiens ont mérité d'aller au SDF... par contre fais moi plaisir met en ligne sur ton blog le but de Messi pendant la coupe du roi ce week end un pur chez d'oeuvre ! ca au moins c'est du football c'est pas comme la L1

Tedik 19/04/2007 11:34

Ouais j'avoue, pour moi l'info de la soirée d'hier c'est la victoire de Bordeaux, qui a deux gros avantages: rapprocher nancy de la zone rouge, comme tu le dis (plus on est de fous plus on rit), mais surtout, les Girondins prennent la quatrième place et éloignent un peu plus les pleureuses marseillaises du podium et de la C1. Allez, oublions l'OM pour nous focaliser sur la réception de Nantes, samedi, qui devrait accoucher d'un match tendu comme un string.