Le contrat de confiance Dirty

Publié le par Ben Labarthozic

Ah ça, j’aurais pu vous parler de notre première recrue, Didier Digard, un p’tit gars qui va nous faire du bien. J’aurais pu aussi vous parler du nouveau maillot du PSG, un qui sent l’historique et qui va nous faire du bien également… et pourtant, j’ai décidé de vous parler de Lyon. 

Vous le savez, l’interpellation de Willie pour avoir roulé à 135 km/h sur une route limitée à 50 a fait grand bruit. On s’attend pourtant à ce que la Roselyne (j’aurais pu écrire autre chose mais je ne vais pas risquer la taule…) prenne la défense de l’intéressé puisque le foutage de gueule veut maintenant que les plus hautes personnalités de l’Etat prennent la défense de certains à l’encontre des textes de loi. On attend donc avec impatience que le secrétaire d’état chargé des sports reprenne tout cela en main. Bon, ça ne sera pas avant 4 mois mais tout est sous contrôle, vous pouvez dormir tranquille.

 

 

 

(le bonheur: péter dans la soie en regardant un bon match de foot)

Non, moi, ce qui m’intéresse, c’est de vous offrir de l’inédit, quitte à ce qu’il ne soit pas vérifiable, on s’en fout puisque après tout, je ne suis pas journaliste. Et quand bien même, vu que même les pisse-vinaigre ne font plus leur boulot depuis bien longtemps, cela ne changera pas grand-chose à la donne. Après les histoires du papa de Cana menaçant le falot Blayo à force de barre à mine. Après les histoires de coucheries entre Zizou et Nadyia, Véronika Loubry. Après les histoires de coucherie entre Robert Pirès et Estelle Denis, les histoires de SMS entre cette dernière et le lutin de Gerland Giuly, voilà que l’OL recèle de nouveaux trésors people…

 

 (de nouvelles victimes en perspective...)

Vous n’êtes pas sans savoir que les journaleux les mieux informés nous ont bassiné toute l’année avec l’ambiance qui avait changé du côté de l’Olympique Lyonnais. Vous n’êtes pas sans savoir non plus qu’un joueur avait anonymement inscrit sur le casier de Wiltord : « merci pour tout ce que tu n’as pas fait pour l’équipe » après qu’il eut annoncé son départ, il fallait chercher ailleurs pour avoir la clé de l’énigme. On sait que la ville bruisse des « rumeurs les plus folles » sur Sylvain Witord. Mais vous ne lirez jamais cette rumeur. Et bien voilà ce qui court du côté de Bellegarde. Willie ne se serait pas tapé une, pas deux mais bien trois femmes de joueurs au sein du club. Les victimes : Coupe-Coupe ; Maloud’ et Carew. Info, intox ? On s’en fout pas mal. D’ailleurs, cela n’a peut-être rien à foutre sur ce blog. Mais en même temps, ça vous permettra de mieux décrypter l’information lyonnaise et la supposée ambiance qui y traînait. Et après tout, PSB est là pour ça, pour faire chier l’Olympique Lyonnais du grand Jean-Michel. Un Jean-Mimi qui s’y entend pour pourrir les ambiances des autres : proposer un salaire mirobolant à un joueur pour l’encourager à pourrir son club ou à défaut, le faire raquer un max. Cela avait marché pour Paulet’. Il retente le coup et va nous proposer moins de 5 patates pour Armand. Il sera alors grand temps de le renvoyer dans ses pénates et de lui en demander 10 pour qu’il nous foute la paix. Puisse les dirigeants parisiens lire ce blog. Puisse les femmes de joueurs l’éviter…  

 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

 

 

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article