Le syndrome Glassman

Publié le par Ben Labarthozic

Je sais bien que le Ted a déjà disserté sur le sujet mais je ne peux m’empêcher de donner moi aussi mon avis sur le tour de France 2007. Avisse donc aux supporters du P SG , la digression est de mise en ce jour dominical mais qui n’est pas raisonnablement concerné par les affres du dopage quand on aime un tant soi peu le sport… ?

 

(le fossoyeur du Tour...)

Moi, j’aime bien le tour de France. D’ailleurs, nombre d’entre vous se sont déjà payés ma trombine parce que j’ai eu la naïveté de paresser tel un loire devant des étapes de montagne. Cette année ne dérogera pas à la règle mais la petite Reine ressemble surtout maintenant à une drogue sans saveur… mais quel est réellement l’objet de ce post me direz-vous, à l’heure où le plastron jaune est un dopé notoire, confondu par certains de ses coéquipier, imitant en cela la plupart de ses prédécesseurs et de ses compagnons de peloton… L’Equipe a beau parlé d’un Vinokourov « humanisé » par ses chutes, il reste surtout à mes yeux un représentant de l’arrière garde gonflé aux hormones de croissance. Voir trois bonhommes de l’équipe Kazakh finir « brillamment » dans les 4 premiers du contre la montre ne m’a pas fait marrer plus que ça. Mais bon, quels sont les enjeux derrière tout ça ? Visiblement, on cherche à tuer cette compétition. Les révélations les plus sordides, connus depuis des semaines tombent à point nommé pour emmerder tout le monde. On continue de voir des espingouins s’imposer facile devant des francecouilles raillés par l’ensemble du petit monde cycliste. Qui sait seulement que l’UCI diligente un nombre conséquemment plus élevé de contrôles inopinés sur les coureurs français quand les cousins du gros bras patator Nadal sont peu ou prou laissés tranquilles ?

 

(la bonne vieille France du Foot...)

 

S’agit-il pour autant de fermer les yeux ? Certes pas ! et pourtant, on ne manque de s’étonner de voir que des types qui luttent au quotidien contre ce fléau se voient rire au nez par tout le monde sportif. Aujourd’hui, les chaînes allemandes ont décidé de se retirer de la diffusion du tour. Est-ce une bonne chose ? à voir. Si tout cela continue, les dirigeants du tour pourraient bien arrêter de s’emmerder et fermer les yeux comme tout le monde. Finalement, cela a l’air de payer beaucoup mieux. Qui se souvient aujourd’hui que l’affaire Puerto mêlait indistinctement joueurs du Barça et du Real. Qui se soucie de savoir que Zidane faisait partie de l’équipe Juventinienne gonflée au « bon sang », sortie blanchie de cette affaire (!). Pour vivre heureux, vivons cachés. C’est malheureux mais un jour, un footballeur a décidé de dénoncer les pratiques d’une équipe de tricheurs dont la gagne et le palmarès reposaient sur l’existence d’une caisse noire destinée à acheter joueurs et arbitres. Qu’a-t-il gagner au change ? Les quolibets et une fin de carrières en enfer pour avoir « détruit » le rêve de millions de gogos préférant l’ignorance et la crasse à la probité et l’équité d’un système. Depuis, le dirigeant en question fait de la politique et continue de fanfaronner sur les plateaux de télévision pour donner des leçons à tous les gens de ce monde. Ainsi va la vie, ainsi vont les gens. Moi, le tour, je n’y crois pas trop mais je ne peux que féliciter les efforts faits par ces bonhommes pour que d’ici quelques années, on puisse le regarder sans arrière pensée. On ne peut pas en dire autant de tous les sports…

 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

 

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article