Le marteau et l’enclume

Publié le par Ben Labarthozic

Que l’on s’entende bien. Je n’ai ni l’envie, ni l’intention de rentrer dans une longue séance d’auto flagellation pour m’excuser de posts écrits à brûle pourpoint. Il n’est nul besoin de s’appeler Berbize et de lire le blog de Pierre Salviac pour se rendre compte que, contrairement aux dires de Bernie le Dingue, si certains joueurs de l’équipe de France « n’ont pas été au niveau », c’est peut-être qu’ils n’étaient pas à leur place. Jusqu’à preuve du contraire, cette dernière fonction incombe encore à l’entraîneur. Et si cela devait maintenant constituer un crime de lèse-majesté, tant vont les cruches à l’eau qu’elles se cassent. Enfin, si d’aucuns ont pu voir dans mon expression verbale de la veille une certaine jouissance dans la défaite, ils se trompent. Loin de m’excuser, je les mets au défi de m’apporter des preuves. Ça emmerdera peut-être les biens-pensants mais je ne m’inquiète pas pour eux. Contrairement à certains quotidiens sportifs, je n’ai pas (encore) le monopole du blog et la terre est remplie de journaleux prêts à pisser dans le sens du vent. Dans un pays dans lequel des joueurs comme Barthez, Dessailly, Karembeu ou même Zidane ont pu être conspués par la foule en délire, cela devrait très bien aller. Quant aux Bleus, je ne m’inquiète pas pour eux car on ira taper les blacks à Cardiff en quarts. Le problème, c’est qu’on se sera capable de se faire battre par les anglais d’un Wilkinson sur une patte un jour d’octobre pluvieux parce que Michalak souffrira de constipation pour abus de Quick burgers… c’est comme ça, nous sommes des poètes…

 

(généreux dans le drop... mais dans la pénalité aussi!)

Maintenant que cet « essai » non transformé dans les contrées de l’ovalie est (provisoirement) terminée, un autre chapitre sulfureux s’ouvre dans quelques heures avec la belle contre les joueurs italiens. Footeux de tous poils, rassurez-vous, triche, vice et hooliganisme vont enfin faire le retour sur le devant de la scène… si en plus on pouvait ajouter un bon vieux parpaing de Vieira dans l’entrejambe de Gattuso, la fête serait complète ! Et si enfin, le score pouvait pour une fois donner raison à Domenech et démontrer qu’il ne sert pas à grand-chose, on pourrait parler d’apothèose. En même temps, on sait tous que Raymond a raison quand il affirme que le coach est plus utile avant que pendant. On imagine mal en effet le bellâtre calculer la position des planètes et l’ascendant des joueurs en pleine partie… Quant au PSG, rassurez-vous, il respire toujours. La preuve ? un jeune centre-africain vient d’être mis à l’essai. Il s’appelle Salif Keita. Kaïzac ne nous a pas encore dit dans quelle catégorie de joueurs il rentrait pour sa politique à 4 ans mais quand on sait que Mulumbu vient de partir garnir les rangs du stade Amiénois, on n’évitera de s’arrêter trop longtemps sur cette information de première main…

 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/auracf87827895ed2bc9854

 

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Tedik 09/09/2007 13:24

Oh oui, cet Italie-France était une grosse daube! A côté, notre match à Metz était un match de légende.
Pas d'occasions, pas de gestes techniques hormis quelques jolis contrôles de Vieira et Makélélé, non vraiment, on s'est ennuyé ferme...
Les commentateurs de la Rai parlaient du manque d'imagination et de poids offensifs des ritals, qui selon eux s'en sont trop remis à pirlo pour créer le danger. Ils ont aussi bien compris que les français étaient venus chercher le nul et qu'ils l'ont eu...
Oué, vraiment naze comme match. Je n'ose pas imaginer le France-Ecosse de mercredi...

Fernandez mais pas Luis 09/09/2007 00:20

Par rapport à l'EDF de rugby, cette entrée en matière est vraiment décevante. Maintenant c'est que le premier match, tout n'est pas à jeter, et puis je pense qu'en face les Pumas ont pas fini de faire parler d'eux.En plus Skrela est blessé, j'y vois un signe du destin, un peu comme Dugarry en 1998 qui ne fait qu'un match et nous fait gagner la coupe :p
En ce qui concentre l'EDF de foot, je viens de voir le match dont tout le monde, joueurs, staff et média, semblent se gargariser...On a pas dû voir le même match. Le champion du monde qui rencontre le vice champion et ça joue à deux à l'heure pendant 90 min avec une demi-occase de chaque côté, whouaaa s'beau le foot de haut niveau...Personnellement moi ça me désole un spectacle aussi indigent mais bon. Si ça continue je vais arrêter de regarder ce sport que je comprends de moins en moins.Dire qu'on va se coltiner cette brêle de Domenech pendant plus d'un an encore ça promet. Le gars ne fait qu'un changement de joueur à 5 minutes de la fin, alors que depuis le début on joue à dix avec un Henry qui ne se remet ni de la vie barcelonaise ni de son divorce, qui passe son temps à marcher, fait des fautes de boucher, et se goinfre le seul contre exploitable...
C'est marrant des matchs comme ça, le PSG les enchaine (d'accord pas contre l'Italie, mais bon entre nous l'Italie et de la merde c'est pas si éloigné^^), et là les médias se privent pas pour dire qu'on est des quiches (ce qui n'est pas faux). La même chose pour l'EDF et ça devient un "match solide"...
Tain les médias c'est comme le foot, va sérieusement falloir que je pense à arrêter de regarder...

Tedik 08/09/2007 20:11

Tu as raison Ben, on a encore le droit d'écrire ce que l'on veut!
Quant à hier, bah écoute, Heymans n'a pas assuré sur les chandelles, donc on a perdu un nombre incalculable de ballons dans cet exercice. les Pumas ont pu jouer leur jeu, pas nous. Et lorsque on a voulu les prendre à leur propre jeu, en tout début de seconde période, avec enfin des impacts, du jeu d'avant et de multiples pick-and-go, on a été tout près de marquer.
Après, je maintiens que Michalak est un imposteur. Je vais encore me faire taper sur les doigts parce que cela va à contre-courant mais ce gringalet n'est pas au niveau, ni au pied ni dans l'orientation du jeu...
 
Bon Ben, pense à moi ce soir, je suis obligé de me taper le Italie-France sur la Rai Uno...