A la fin, les Boulogne Boys l’emportent…

Publié le par Ben Labarthozic

Pendant longtemps, ce soir, j’ai cru devoir écrire que ce match était à l’image de Paname : une bonne entame, une bonne grosse pression bien stérile qui s’arrête aux 30 mètres face à une équipe d’une faiblesse indicible. Une équipe pourtant capable de mener à la pause par la grâce d’un but improbable permettant de mettre fin à l’invincibilité du totem Edel… L’histoire était en marche, telle une tragédie au destin funeste. Mais finalement, en dépit d’une issue heureuse et méritée, ce match reste bien à l’image de ce club tant les différentes périodes qui l’ont animé ont chacune refléter le caractère de ses joueurs et de son collectif.

(Pet Shop Boulogne Boys)

Ainsi, après être rentrés la tête dans les épaules et la queue basse aux vestiaires, le retour sur le pitch allait conforter toutes nos craintes. Un but, un seul, aurait suffi à mettre à l’épreuve le mental en carton de ces arsouilles. Cela se traduisait grosso merdo par une disponibilité minimum et, quand elle existait, elle consistait pour un joueurs a venir demander la balle à deux mètres de son coéquipier pour être sûr qu’il ne rate pas sa passe. Pas de mouvement, pas de jeu… C’est alors que se produisit le petit miracle. Il avait pour nom Luyindula, la Pégu’ de son surnom. En l’occurrence un surnom aussi mal venu que sa propension à confirmer que le joueur n’était bon qu’à partir du moment où il n’était plus installé dans l’équipe-type. Cette disponibilité et cette vitesse qui faisaient cruellement défaut à Paname, Péguy l’a apporté de toutes parts ce soir. En passant, son remplacement a également coïncidé avec le passage à deux joueurs dans l’axe aux avants-postes. Bizarrement, on oublie un peu souvent que c’est dans cette configuration que le PSG, et accessoirement Erding a le mieux jouer cette année, en début de saison. Je dis ça, je dis rien mais ça ne serait peut-être pas complètement déconnant de recommencer. Et c’est un adepte du 4-2-3-1 qui vous le dis…

M’enfin, puisque je n’en suis plus à un revirement près, ni même à une approximation, je viens modestement battre ma coulpe ici pour reconnaître que le petit Chantôme est à classer au rang des autres artisans de la victoire. Un geste de classe et de la vivacité ont fini de me rendre moins obtus que je n’en ai l’air. Ce constat vaut également pour Sankharé, à l’égard duquel je fût quand même moins cinglant (je ne vais pas non plus m’auto flageller gratuitement…). C’est Parigi qui va être ocntent. Maintenant, si tout le monde peut se réjouir de cette belle victoire, si le PSB ne sera pas de ceux à utiliser le faible niveau de l’opposant pour expliquer tous ces jeux en triangle, j’ai aussi vu le PSG que je n’aime pas. Celui qui, menant 4-1, s’est mis à se masser le tracassin. Mine de rien, ces quelques manquements sont tellement caractéristiques de ces joueurs qui se voient toujours arrivés un peu trop tôt que j’y vois les germes possibles de défaites à venir. Car finalement, c’est bien d’apprendre à se faire mal dont ces joueurs ont besoin. Et se faire mal, ça commence par défendre comme un chien sous la pluie à Boulogne quand on mène 4 pions à rien. D’autres pourraient évoquer gestion et économie des corps et des esprits, mais quand on a le grand corps malade du PSG, on ne mégote pas avec l’attitude. Pour autant, ce soir, on repasse devant l’OM, avec un match en plus certes mais on dormira bien là-dessus…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Parigi Mancino 04/12/2009 19:57


Guil, ok pour la Peg' et Chantôme, mais peux-tu me citer un seul joueur régulier au PSG cette saison ? Moi j'en vois deux, tout au plus : Erding et Sakho.
Post, c'est vrai qu'Armand ne fait pas un mauvais match en dehors de la tête de poussin et du péno (qui n'est pas flagrantissime, mais sa main n'a rien à foutre là, et pas besoin d'avoir bac +5
pour comprendre que s'il laisse le Boulonais s'excentrer tout seul, on la récupère en deux coups de cuiller à pot). Mais bon, si on doit prendre deux pions par sa faute à chaque fois qu'il fait un
bon match, je me demande ce que ça donnera quand il sera mauvais.
Ceci dit, je te rejoins sur le non-match de Traoré et de Makélélé (ce dernier est, je pense, le Parisien qui a perdu le plus de ballons, ce qui n'est pas banal pour un récupérateur...).


Guil 03/12/2009 14:25


Faites pas trop les malins les quequettes (c'est affectueux..), on revient sur Terre dès samedi. Je dois vous rappeler ce qu'on avait pris en 2 matchs face à Bordeaux l'année dernière ?
Ceci dit, j'adhère à ce qui a été sur Erding.. Quant à la Peg et Chantome (et tous les autres aussi d'ailleurs), quand ils arreteront d'être inconstants peut être que je pourrais revoir mon
jugement.


Garfield 03/12/2009 12:11



La pegu' en PET SHOP, vraiment bien trouvé... j'achètte.



post-it 03/12/2009 10:29


Parigi????
Armand a l'origine des deux buts??? sur? moi je vois plutot le grand sammy a la ramasse sur ce match!
Autant sur le premier , armand nous fait une tete de poussin apres un degagement venteux d'edel..et un but...magnifique quand meme....autant y nous sauve en premiere mi-temps en se jetant devant le
defenseur apres une connerie de sammy et pour le peno c'est encore sammy qui bafouille d'abord! et armand fait ce qu'il peut ensuite!...surtout qu y'a pas plus peno que sur erding...Nan je suis
vraiment pas d'accord, pour moi traoré et makélélé ont fait un mauvais match..


Tiépo 03/12/2009 09:54


Bon, j'ai pas vu le match... Mais Peguy homme du match ??? Dites moi pas qu'c'est pas vrai !!! J'ai du mal à y croire... ... ... Mais bon, ça ne pardonne pas tous ses mauvais précédents matchs...
Enfin si un peu... Enfin non quand même... Enfin bref... ... :]

Allez, maintenant on tape Bordeaux chez eux, et on vise l'Europe !!!!!!!!


******** oui oui, je reste un éternel optimiste !!! ********