L'aile ou la crise...

Publié le par Ben Labarthozic

Sur les conseils avisés de mes avocats, je suis bien décidé aujourd’hui à venir vous parler du PSG. Cela tombe bien, c’est jour de match. Et qui plus est contre le « leader ». Certes, les mystères du classement anglais s’étant dissipés devant vos yeux ébahis pour révéler la supercherie, ce soir, nous n’allons affronter qu’une modeste équipe de milieu de tableau. Cela tombe bien également car nous ne pouvons prétendre à mieux. Surtout, nous ne pouvons prétendre avoir une série de 7 victoires consécutives dans la besace depuis… depuis… bon, bah depuis longtemps quoi.


Alors, doit-on avoir peur ? Au vu de nos dernières prestations, c’est le contraire qui serait inquiétant. Au moins, de ce point de vue là, Casque d’Or a adapté son discours. Plus de victoire absolument nécessaire, plus de volonté de taper l’adversaire, de lui faire mal, de le mettre minable, de le faire saigner en le finissant à coup de beignets dans la tronche. Non, pour Kombouaré, ce soir, nous seront la « petite équipe ». Petite équipe, petits joueurs, petits dirigeants, notre affection et notre croyance dans le coach lui épargnera toutefois le qualificatif de « petit entraîneur ».


Alors, une fois que tout ceci est dit, comment se fait-il que je n’ai pas peur ? Faut-il aller chercher là-dedans des raisons mystico-magiques rendant trop improbables une telle série de défaites et de contre-performances parisiennes ? Faut-il s’en référer à des aspects plus pratico-sportifs tels que l’absence de Jelen dont la populace nous assure que ce n’est plus le même Auxerre ? Ou encore faut-il aller pêcher cet optimisme dans un retour au 4-4-2 originel de Kombouaré ? Un peu des trois sans doute, sans une énorme conviction non plus…


(les raisons du recul parisien: chaque joueur avait un Giuly sur le dos...)


Arrêtons-nous toutefois une seconde, si vous le voulez bien, sur cette composition d’équipe de Casque d’Or ? Derrière, la charnière ZoomZoom-Sakho sera reconduite et sur le (trop) peu qu’on en a vu à Marseille, on se dit que c’est quand même la moins mauvaise chose possible. A gauche, Armand nous promet pour la 1285ème fois depuis qu’il est à Paris qu’il fera taire les critiques et que pour le reste, il s’en gratte l’oreille. A droite en revanche, Ceara devrait tenir son poste. De vous à moi, c’est dommage. Dans le débat qui oppose la Gioule et Jallet pour prendre l’aile droite du PSG, j’aurais aimé qu’on intègre Ceara dans la balance. Pour moi, des trois, c’est le plus défaillant. Pour autant et pour des raisons qui m’échappent, le Brésilien passe au travers des gouttes comme un Brandao devant le comité de visionnage. On pourra toujours me dire que Giuly est en perte de vitesse, cela ne m’est pas apparu plus flagrant que l’ensemble de ses coéquipiers… d’autre part, un Giuly sur le banc, c’est un peu l’assurance d’un Giuly qui fait la gueule et un risque potentiel de foutre le feu dans un vestiaire qui n’a pas besoin de ça…


Reste l’aile gauche. Séssegoal devrait y revenir. Le bon côté, c’est que la Pégu’ devrait revenir devant et, on l’espère retrouver des automatismes oubliés avec Erding. Le problème, c’est que Séssegnon risque de redevenir encore moins bon qu’il ne l’était dans l’axe, c’est dire… encore une fois, on peut se demande si le système idéal n’est pas celui à la bordelaise version Laurent Blanc : un Séssegoal à la mène derrière un duo d’attaquants composé au choix d’Erding, Giuly et Luyindula. Triple avantage qui voit Jallet repositionner milieu défensif (ou même arrière droit, le bonhomme sachant au moins aussi bien centrer que Ceara), tous les joueurs jouer à leur poste et qui surtout, ménage l’égo de Giuly qui acceptera sans doute plus de poser son dargeot au profit de la Pégu’ plutôt que celui de l’ancien Lorientais… Bref, voilà pourquoi on y croit.


Et pour le reste, et parce que ce blog ne serait pas tout à fait ce blog sans ce qui va suivre, on vous confirme bien que, je cite l’Equipe d’hier : « l’instance disciplinaire n’a reçu aucun rapport et n’a été saisie d’aucune demande de saisine par la commission de visionnage concernant le tacle par derrière de Brandao ayant blessé Chantôme au pied droit ». Dussent mes prédictions être mauvaises et provoquer l’ire de notre Clém’, cette info a au moins le mérite d’être factuelle et règle définitivement la question des impunités du vél’… c’est en tout cas beaucoup plus objectif que la remarque de Jean-Louis Triaud qui dit à propos du report OM-Sochaux : « est-ce le retour des petits arrangements entre amis ? » ou encore celle de Bernard Challandes, ci-après entraîneur de Zurich et qui dit à propos du match de son équipe à Marseille : « Contre Marseille, j’ai eu l’impression que nous étions revenus au temps des combines. C’était dramatique. Soit l’arbitre était incompétent et il faut qu’il s’arrête. Soit c’est autre chose et il faut qu’il s’arrête aussi. » Voyons Bernard, toi aussi tu serais une pleureuse ;-). En tout cas, pour une fois, c’est pas moi qui le dit…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Ben Labarthozic 30/11/2009 17:09


Tiépo, Guil, tant pis pour vous, j'ai décidé de vous radier du site...


Guil 30/11/2009 14:22


Pas d'accord non plus pour Ceara qui reste serieux, appliqué et concentré à mon sens..


Tiepo 30/11/2009 11:30


Alors là, carrément pas d'accord avec l'article (c'est rare !)

Ceara est l'un des meilleurs (sinon le meilleur) parisiens depuis un bon moment !! Certes, il a eu un peu de mal lors des derniers match, mais ça reste une valeur sûre.

Pour Sessegnon, je pense sincèrement qu'à droite, avec Ceara, c'est là qu'il est le plus fort. D'ailleurs au Parc samedi, dès que Giuly est sorti, Sessegnon part à droite, je dis à mon pote :
"Enfin Sessegnon avec Ceara !! Ça va enfin bouger un peu sur l'aile". Et bah, première action Sessegnon-Ceara, BUT !

Sinon, je pense qu'on a vu not' bon vieux Peguy pour la dernière fois... Enfin j'espère... Comment peut-on être aussi mauvais tout un match... C'est hallucinant. Et c'est depuis un bon moment qu'il
ne fait plus rien... Bref, une petite bronca bien méritée à sa sortie !



Ben Labarthozic 29/11/2009 00:34


Juju, ce n'est ni mes mauvais pornosticks ni de la mauvaise volonté qui ont conduit à cette absence mais juste une déplorable organisation de ma part....  promis, je vais y remédier... pour le
reste, j'ai pas vu le match, mais au moins, au vue des résultats, et d'un point de vue strictement comptable, selon la formule consacrée, c'est une excellente soirée...


post-it 28/11/2009 23:30


je voulais juste rajouter que c'est pour dommage pour coupet (qui merite vraiment pas ça) mais qu'avec edel on a un tres grand gardien en devenir qui va le prouver!