L’espoir fait vivre

Publié le par Ben Labarthozic

En l’occurrence, il fait même vendre. On ne sera pas surpris que ce matin, quelques plumitifs s’émerveillent devant la victoire acquise de chère lutte face aux îlotiers Féroïens. Après avoir vainement tenté de nous vendre dans la semaine l’hypothétiquement improbable qualification possible des bleus pour la World Cup 2010, il est assez logique ce matin de se dire que l’on aura de sérieuses chances face aux Bosniaques ou autres Slovènes que nous serons amenés à jouer dans un mois. Entre temps, il faudra remplir les pages et sans mettre Raymond au bûcher, ça risque d’être encore plus compliqué. Tout ça pour, au bout de l’histoire voir Ray’ et sa bande se qualifier et anéantir 2 ans d’un lobbying acharné pour le faire tomber… de vous à moi, l’histoire était pourtant joué, et ce depuis longtemps, avec une conclusion limpide comme le cristal.

 

(faut quand même être un peu con pour laisser traîner une caméra, non...?)

Alors puisque il n’y a pas grand-chose à dire sur Domenech, on aurait pu choisir de jeter notre dévolu éditorial sur Roro. Un Rothen qui, même loin des yeux (et donc du cœur) continue de faire parler de lui et de clamer son amour pour le PSG… que c’est beau… à défaut d’avoir un deuxième tome pour accompagner son actualité de l’année passée, Jéjé nous la fait au métier : les dirigeants du PSG sont tous des méchants et il a toujours tout assumé lors de son passage au club… sa sortie lors du tournoi de Bercy afin d’éviter de croiser le regard de Yazid ? Foutaises… PLG avait décidé de le faire souffler. On en déduit donc qu’il avait décidé de se barrer de l’enceinte avant ses petits camarades, sûrement pressé qu’il était d’être à l’heure pour mater les arabesques de Valérie Damidot sur M6…

Bref, un vrai dimanche de fin de matchs de poules internationales… et même pas d’affaire de dopage à se foutre dans le pif vu que, c’est déjà officiel, Fabio Cannavaro ne sera pas poursuivi pour la cortisone décelée dans son sang… le mec s’était fait piqué par une abeille et avait dû agir en urgence… putain, l’abeille, c’est pas con, fallait y penser. Visiblement, cela a suffi pour émouvoir les caciques du Calcio… tout va bien on vous dit, passez un bon dimanche…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Smooth 12/10/2009 09:48


Y avait un paquet de ruches à Munich en 93...


Parigi Mancino 11/10/2009 20:52


Je comprends que dalle à son accent napolitain, mais vous remarquerez, à 1:44, une phrase contenant : "l'allenatore di Marsiglia". Je vous laisse spéculer :D