Banal Plus

Publié le par Labarthe-Piol

Soirée Champion’s League hier soir. Soirée nostalgie… il y a un peu plus d’un an, Charles Edouard Corrrrrrrrrrrrrrridon réussissait un coup du scorpion et l’on pouvait rêver à un surmontage de crise par le PSG… un mois plus tard, Sergueï Semak amenait le tourment dans les couloirs du parc et ce pour un bon moment…

 (arrête donc de jouer avec ces boules Thierry!)

Mais qui dit soirée Ligue des Champions dit aussi soirée passée devant la TV. Après avoir apprécié (il faut bien l’admettre) la prestation de lyonnais qui s’affirment un peu plus comme une véritable équipe d’Europe, j’ai pu également méditer sur le sort qui devait être réservé à ceux qui s’assoient à la droite de Jean-Mimiche Larqué… Diantre, je ne me souvenais pas que Thierry Gilardi était devenu un si mauvais commentateur, à moins qu’il fasse de son mieux pour suivre la tradition Rolandienne , auquel cas le contrat ne va pas tarder à être largement rempli (il ne reste plus qu’à ajouter quelques rots, des blagues douteuses à propos des joueurs de couleurs et d’autres grivoiseries de ce genre avant d’y arriver…). Toujours est-il que, connaissant les loustiks de TF1, je me hâte de zapper sur le patinage à la mi-temps pour entendre les résultats des autres matchs de la soirée et réedite la performance dès le coup de sifflet final, sachant pertinemment qu’après avoir annoncé le passionnant « droit de savoir » à suivre, Gilou renierait tout aussi vite ses origines pour annoncer les résultats de son concurrent et ruiner ainsi la soirée de quelques millions d’amoureux du cuir… bref, j’en étais où… ah oui, je me rends donc sur Canal où je croise Platoche. Celui-ci a revêti la bouille spéciale champion’s league : yeux mi-fermés quand Mathou lui pose une question afin de ruiner l’analyse de Doudouce avec un léger sourire en coin… Bref, que du bon, on peut se rendre à Madrid et là, que vois-je, Rouyet et son pote nous annonçant un superbe match à venir dans lequel Titi Henry a été plus que brillant (compenez, il en a planté un à bernabeu) et un Real un peu décevant mais sympathique quand même (comprenez, de jolis gestes mais…)… sympa, merci pour le suspense les gars… on hésite dès lors entre le 0-1 et le 1-1, ça valait le coup que je risque l’ulcère… Canal + donc… la transition est toute trouvée pour terminer ma pièce de démolition en trois parties… dernier sur le banc des accusés, l’actionnaire principal évidemment : Canal +.

 

 

 

 ("comment vous dites? du football?? ah...)

Je ne tomberais pas dans le jeu facile qui consiste à cracher dans la soupe et à tuer la mère nourricière. Canal + est la raison pour laquelle le PSG a existé à nouveau alors qu’il végétait dans le ventre mou du classement. Mais c’était il y a bientôt vingt ans et à cette époque, les gars qui en tenaient les rênes se préocupaient un tant soi peu de football. Aujourd’hui, le PSG est confronté à la même problématique que l’OM, ce que les économistes qualifient du rapport agent-principal. Pour la faire simple, une grosse entreprise a plein de brouzoufes mais pas de temps à consacrer à une basse œuvre. Elle met donc en place un manager pour gérer ses billes et qui sera chargé d’optimiser l’investissement… problème : comment faire en sorte que le manager en question ait des intérêts convergents avec son actionnaire principal ? et en l’occurrence, on aboutit à la situation que l’on connaît, des montagnes de gâchis et des guignols qui jouent avec l’argent du gros… bon, je m’excuse par avance pour ces propos de théoricien mais malheureusment, ceux-ci se trouvent confirmés dans les faits. On peut ainsi prendre le cas de l’OL dans lequel le président est également un des principaux actionnaires. Traduction : « on va pas faire n’importe quoi avec ma fraîche… »

("mais moi non plus, je ne sais pas ce que je fais là!!!") 

 

Aujourd’hui, que fait Canal + à part faire et défaire des présidents de pacotille (Perpère, Blayo figurant au premier rang…). On a pourtant pu avoir de l’espoir lorsque Graille est arrivé. Ce dernier avait un intérêt certain à ce que l’équipe obtienne des résultats. C’est ce qui s’est passé pendant un certain temps. Et puis le bonhomme est allé voir l’actionnaire principal pour lui demander des fonds, résultat : un Coridon dans la panière… pas d’argent, nada, démerdez-vous… six mois plus tard, ce même actionnaire trouve pourtant le moyen de sortir des caisses secrètes pour acquérir Kalou et Dhorasoo… tiens, tiens, doit-on voir dans ces mouvements un acte délibéré d’avoir scié la branche sur laquelle était assis Cisco… ? En tout état de cause, Francis a fait du tellement bon boulot que la côte du club remontant, il aurait été trop bête de lui vendre… et pourtant, c’est bien dommage. On aurait peut-être eu un peu moins d’argent (cela reste néanmoins à démontrer) mais il y a fort à parier que celui-ci aurait été mieux géré… pour preuve : au début de cette saison, Paname a pu repartir avec, fait quasi-unique dans l’histoire du club, un effectif dégraissé et moins de 30 contrats pros !!! Bien entendu, Verdez et sa bande, tous ces journalistes qui font leur métier, ont oublié de mettre ces faits au crédit du tandem Graille-Vahid… à l’inverse, ces pisse-vinaigre ont cru bon d’offrir 4 colonnes à la une de l’Equipe pour demander à Bertrand Meumeu, ci-après président de Canal, son avis sur les performances du PSG… c’est vrai qu’il s’y connaît un max niveau chique Bébérre… et d’ailleurs, il nous le donne en mille : bon, il faut que l’image du PSG change et peut-être penser à changer d’entraîneur… de la vision stratégique en barre qui arrivera droit dans le buffet du « dictateur bosniaque » débarqué quelques semaines plus tard pour « faute grave » (ouais, ce dingue psychopathe avait osé dire à hakan yakin qu’il devait perdre du poids… Verdez avait monté un comité de soutien à cette occasion…). Dernier acte en date, la nomination de Blayo. Il parait que Canal grince déjà des dents devant les récentes actions au sein du club. On attend la suite mais on ne peut s’empêcher de penser ici, qu’après avoir sauvé le club une première fois, Canal ferait peut-être bien de passer la main afin de sauver le club une seconde fois…ou, à tout le moins, de placer un vrai président qui ne serait pas sujet à fritage pour réglage de comptes au sein de la boîte… ouais, ça serait bien. Et d’ailleurs, pour preuve de bonne volonté, je me porte candidat au poste parce que, jusqu’à preuve du contraire, je n’ai jamais eu maille à partir avec Denisot ou Bompard… je paraphreserais donc modestement Tonton Iron : « Labarthozic Président » !

  

 

 

 

Pour découvrir un nouveau blog:http://www.clickoblog.com/acf87827895ed2bc98543337898211496 

 

 

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tilou 22/02/2006 22:53

Que rajouter si ce n'est. BEN PRESIDENT!!!!!!!!!!!
C'est où kon vote? Je rentre à Paname dans 10 jours attention ça vas chier, lol. TILOU

Jean-Ma-raï 22/02/2006 22:25

Je pense que si le club devait être vendu, il faudrait qu'il le soit à un pole d'actionnaires au sein duquel le président serait choisi ; celui-ci devrait donc avoir des billes dans le club et être un peu amoureux de foot... Ca, c'est la solution Lyonnaise dont Labarthozic a souligné les bienfaits ; sinon, le club pourrait être cédé à un seul mec ; a priori, il n'est pas nécessaire d'être super riche puisque Canal envisage de vendre le club à chaque fois que les résultats de celui-ci sont mauvais (c'est-à-dire souvent) -ce qui met en lumière à la fois l'intelligence tactique de notre actionnaire et son incapacité chronique à monter un projet à lon terme !- Dans ce deuxième cas, je préfère encore un type comme Nicollin plutôt qu'un mec comme Glazer : les deux sont assez laids mais on ne peut pas reprocher à l'éboueur en chef d'être passionné et réglo... d'un autre côté ça ferait tellement bizarre de voir Mézy sur le banc du PSG, en ligue 2... Enfin, pourquoi ne pas imposer ce poste à DENISOT. Les arguments pour : il représente la dernière (et seule) période faste de ce club si jeune ; il est sûrement apprécié dans le milieu, tant des autres dirigeants que des joueurs, et des supporters ; il ne supporte pas qu'un autre président que lui puisse réussir et ne doit pas être tout à fait innocent dans les échecs successifs de ses successeurs (en effet, c'est le seul survivant de la grande époque Canal alors, à moins que la femme de ménage ait des pouvoirs que j'ignore à la maison mère, Denise est finalement le seul suspect responsable de toutes les peaux de bananes lancées en coulisses) ; il aime le foot et le connaît bien ; et il ne prend plus aucun risque puisque personne n'a jamais rien fait depuis, hormis Monsieur GRAILLE (je souscris pleinement à l'analyse de PSB sur ce point) ; en plus, il a déjà placé ses gars (Moutiers, etc.)... Les arguments contre : je n'en vois pas.
 

Parigi Mancino 22/02/2006 19:19

Il me semble que c'est plutôt Canal qui est d'accord avec Vivendi pour vendre le club...

Tonton Iron 22/02/2006 18:11

Dans ce genre de cas, on sait ce qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on gagne...
 

Fio 22/02/2006 13:19

Grande nouvelle Canal + souhaiterait se désangager du club !! A première vue c'est surement la meilleure nouvelle depuis longtemps, car C+ ne sert plus à rien ... Ils ne donnent plus d'argent, et surtout aucun projet à long terme ...Problème ils céderaient le club a Vivendi Universal, bref grand jeu de la patate chaude ... Bref je sais pas trop où on va ...