Sylviano Armando Maradonna

Publié le par Labarthe-Piol

On sait bien que le physique de Sylvain Armand lui aurait permis de jouer dans le septième épisode de la Planète des Singes sans avoir recours à trop de grimages mais tout de même, je ne puis me résoudre à croire que ce soit là l'unique raison de sa non-sélection pour les deux matchs à venir de l'équipe de France...

Certes, Armando n'est pas le meilleur latéral gauche du monde, il n'a peut être jamais réussi à remplacer le fougueux argentin Gaby dans le coeur des fans mais bisque bisque, toutes ces considérations ne m'ont pas aidé à mieux digérer mon McSummer en découvrant hier, au milieu des grèves automnales le nom de Jurietti dans la liste des Bleus... je ne vois qu'une solution: le sélectionneur était lui-même en grève ce jour-là et avait décidé de filer les clés de la nation à un triumvirat Casoni-Anigo-Bijotat, qui, à défaut d'aimer le travail, a toutes les qualités requises pour effectuer un choix aussi farfelu... Seul Courbis aligant Lizarazu en attaque avait été capable de me faire un tel choc mais bon, il s'agissait de Courbis... Entendons-nous bien, Jurietti a été un excellent latéral, c'est un joueur polyvalent mais diantre, il s'agit de l'avenir de l'équipe de France à une éventuelle coupe du monde... les buzards nous diront que Mémé Jacquet avait trouvé le moyen de sélectionner Madar plutôt que Cantonna (sic!!!!!) au nom du sacro-saint esprit de groupe mais ils oublieront alors que la France avait piteusement été éliminée en demi-finale d'une sombre partie sans buts.... désormais, il ne reste plus qu'à croiser les 18 doigts de pieds pour que Gallas ne soit pas le énième blessé de cette équipe, car dans ce cas, Jurietti défendre nos chances de succès, j'dis ça j'dis rien mais moi, j'le sens moyen....

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article