Pas assez cher mon fils

Publié le par Ben Labarthozic

Deuxième effet Villeneuve, après les joueurs qui tombent comme des mouches, les prix qui s’envolent comme des baobabs… Ce matin, c’est All PSG qui nous rencarde sur le fait que les prix à l’abonnement vont flamber dans des proportions qui se situent entre la montée du baril de brent et l’inflation du Zimbabwe. Plus que quelques années du même acabit du spectacle offert par nos guignols préférés et il vous en coûtera un bras et un œil pour assister à un match du PSG. Encore quelques mois à attendre avant que la saison au Parc soit un luxe plus inestimable qu’un mois aux Seychelles. Parce qu’ils le valent bien… Il faut tout de même être honnête, le directeur financier du PSG, Philippe Boindrieux se fend d’un communiqué qui n’a rien à envier aux autres modes de communication du PSG. Un texte alambiqué comme une queue d’abonnés à 5 minutes du coup d’envoi d’un match au Parc. Ce que l’on en comprend, grosso merdo, c’est que les types abonnés derrière les buts en tribune rouge (les pauvres), coûtent une blinde à notre club qui leur vend des places à perte… mais comme en même temps, ce ne sont pas les plus riches mais aussi les plus fidèles, on ne va pas les faire payer plus qu’actuellement. Du coup, les autres vont d’autant plus sentir la douloureuse. Franchement, point de démagogie ni de populisme ici. Qu’on ne fasse pas payer les uns pour taxer les autres dans une forme de taxation progressive n’a rien de très choquant en soi. Néanmoins, venir nous alléger de quelques billets en plus alors que se profile un mercato cataclysmique (l’Equipe titrait ce matin, « Thuram au cœur d’un dilemme », quel bon goût…) est franchement limite. Et quand on sait que ces mêmes billets serviront à grassement payer un joueur qui a toutes les chances de s’écrouler sans même trop s’esquinter les compas, ça fait un peu mal au derrière. Et là, pour le coup, ce n’est pas du populisme mais du vécu (remember André Luis…). La subvention croisée comme nouveau mode de financement à Paname, il fallait y penser…

Et puisqu’on est dans les salaires des joueurs. Et comme c’est samedi, voici une info qui n’en est pas une mais pour ceux qui l’auraient loupé… enfin, un grand merci à Jacko le Barjo qui s’est avoiné tous les posts de ce blog depuis sa genèse… il m’a indirectement rappelé que ce blog a trois ans depuis le 22 avril dernier. On ne lui a même pas fêté… bon anniversaire à Paris Santa Blog donc ! pour une année nouvelle et productive et comme le conclue Boindrieux… Allez Paris !

(Djibril Cassé et Popol plus chers que Deco... le tout NET en petrodollars...)

Publié dans paris-santa-blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tedik 30/06/2008 16:00

Pour info, mon abonnement à Grenoble me coûte 140€ pour 19 matches cette année ;-)

Jacko le Barjo 30/06/2008 11:54

Merci pour la dédicasse et merci pour ce blog!

Ben Labarthozic 29/06/2008 02:44

quelques mojitos plus tard... vous aurez également modifié de vous-même que je parlais de Massimo Moratti... et non du réalisateur...

Ben Labarthozic 29/06/2008 00:23

Brahim, j'ai pas tjrs été d'accord avec toi sur le sujet mais là, force est d'admettre que Moulin aurait l'allure d'un Nanni Moretti. Sinon, moi, je parlais du 22 juin, et non du 22 avril... vous aurez rectifié de vous-même... bien évidemment...

brahim 28/06/2008 20:39

Ceux qui prenaient moulin pour un fou en sont pour leur frais!