Radio PSG

Publié le par Ben Labarthozic

La même rengaine, again and again. Ce matin, pas une ligne sur le PSG dans notre canard… doit-on y voir un bon signe? Sans aucun doute… Malheureusement, à côté des journaux, il existe la radio, et à côté de l’Equipe, il existe le Parisien, journal du même groupe Amaury. Et c’est qu’avant de se fourvoyez dans la fange et de faire le baiser du scorpion en roulant des galoches à Lance Armstrong tel un fougueux Richard Gasquet, le groupe A.S.O. avait un bon président. Un type avec des convictions et tout. Ce mec a bien failli devenir le président de notre club, ce qui, à un an d’intervalle, aurait joué un drôle de contre-balancier avec le magicien Villeneuve. Pour tout vous dire, on est pas bien certains que Patrice Clerc eut été l’homme idoine au PSG. On ne sait trop bien comment coquins et fripons règnent dans un milieu dans lequel, finalement, Jean-Pierre Bernès est parvenu à revenir en grâce. N’en reste pas moins que l’idée était séduisante. En lieu et place de quoi nous allons récupérer (c’est en tout cas très probable) Robin Leproux, ci-après ancien directeur de RTL. Avec le compère Boindrieux, ancien directeur financier chez NRJ, le club reste donc aux mains d’hommes de médias, à défaut d’hommes de bons mots…

 

 

(Allez Mateja, ça suffit maintenant, rend son jouet à Chantôme...)


Il est évidemment trop tôt pour se réjouir ou non de l’arrivée d’un type qu’on ne connaît pas. On ne peut donc que déplorer la non-venue d’un autre qu’on aimait bien. Et se réjouir du fait qu’un troisième ne vient pas tout de suite au PSG (vous me suivez ?). Bernie Laporte a en effet décidé de « l’ouvrir » dixit l’Equipe. Entre gens de bon mots, les calembours fusent. Et à lire l’interview de Laporte dans le papelard, on en ferait des cauchemars à se dire que ce bonhomme pourrait un jour prendre la présidence de notre club. Dieu merci, il n’était qu’au gouvernement… parmi pépites et fèves lancées à la cantonnade par la truffe Bernard, on a quand même le droit, à propos de l’affaire Bastaraud, à la sortie suivante : « on s’en fout de savoir ce qui s’est passé. […] S’ils se sont battus, c’est quand même pas la première fois que des mecs se foutent deux ou trois marrons à 4 heures du matin parce qu’ils sont à 4 grammes… ». Mesdames et mesdames, c’est l’ex secrétaire des sports qui vous parle. M’est avis que Laporte devrait être ex d’un bon paquet de choses et qu’il songe sérieusement à profiter de son pécule accumulé sur les tables de baccarat plutôt que de venir nous mettre mal à l’aise du côté du camp des loges…

 

Non, pour la parole du jour, on préférera se retourner vers Mateja Kezman qui voit en Kombouaré un espèce de Gus Hiddink. On en demandait pas tant. C’était un peu avant que Kezman ajoute que « certaines personnes le respectent plus (NDLR : au sens incrémental du terme) depuis que le bonhomme a piétiné son chasuble… Mateja… voyons… Hiddink, quand même…

Publié dans paris-santa-blog

Commenter cet article

Bolo 30/07/2009 13:18

et dans la version rouquine, ça pourrait donner un "Leproux touche du noir"©® (maintenant, je prends mes précautions...)

Ben Labarthozic 29/07/2009 16:40

Oui, je confirme, un titre sur les lépreux est jouable et se prête même particulièrement bien à la dialectique footbalistique:"Leproux a eu la peau de Kombouaré", applicable à chacun des membres de l'effectif...

Lyonnais anti-OL 29/07/2009 15:47

Quoique, le "pet" n'est pas mort :J'ai trouvé un article titré "Leproux ne va pas pêter les plombs" sur foot01.com!,Qui sait finalement, peut être qu'un titre sur les lépreux reste jouable!

Lyonnais Anti-OL 29/07/2009 15:31

Clairement, le titre sera forcément associé à la vanne de Bolo, enfin je veux dire de Ben,Si tout va bien, un p'tit tire du style "Leproux à la tête du navire PSG"Si tout va mal, ce sera "Leproux prend l'eau" ou "Leproux dans la galère"" (galère proue = humour toujours!)Et si il fait des déclarations sur Sébastien Bazin, on aura droit à un "Leproux fait des vagues".Bref, je sens plus un titre en rapport avec les bateaux qu'un titre en rapport avec les pets (du type "Leproux marque Rothen à la culotte") ou les lépreux Tiens, à propos de lépreux, j'en ai une pas drôle : Qu'est ce qui est vert et qui fond dans la bouche? ... Réponse : une bite de lépreux (vanne à n'utiliser qu'en cas d'extrême urgence). Mais là, je digresse... Désolé...

Ben Labarthozic 29/07/2009 14:40

Version bricolgirls:"Léproux serre la vis""Kombouaré a 11 boulons, Bazin a Léproux"Version Ulysse 31, si Roro avait le même régime alimentaire que Nono (attention, c'est pour les connaisseurs):"Roro va devoir bouffer du Léproux" (oui, je sais que Nono bouffe des boulons et non des écrous mais bon...)Version médicale scabreuse:"Avec Léproux, fini les lépreux" Finalement, j'ai pas mieux que la figure de proue... mais comme je suis rédac chef, on dira que mes idées sont les mieux... on dira même que la figure de proue, c'était de moi...Merci